Publicité

28 octobre 2021 - 14:00

Bilan de la Sûreté du Québec

Deux arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies en Nouvelle-Beauce

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Au cours de la dernière semaine, les policiers du Centre des services de Sainte-Marie ont procédé à deux arrestations pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool ou la drogue, sur le territoire de la Nouvelle-Beauce. 

Lors d’une opération cinémomètre sur la rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon, le 23 octobre vers 1 h 45 du matin, les policiers ont intercepté une automobiliste qui circulait à 78 km/h dans une zone de 50 km/h. Ils ont alors procédé à un dépistage d’alcool à l’aide de l’appareil de détection approuvé (ADA), qu'elle a échoué.

Par la suite, la femme de 51 ans de Sainte-Marie a donc été conduite au poste de la Nouvelle-Beauce où un agent a procédé aux tests de l’éthylomètre. La conductrice a fourni des échantillons d’haleine supérieurs à la limite permise par la Loi.

Ainsi, son permis de conduire a été suspendu pour une durée de 90 jours et son véhicule a été remisé. Elle a été libérée avec une citation à comparaître.

La nuit suivante, vers 2 h du matin sur la route 275 à Frampton, l’attention des policiers a été attirée par le bruit excessif d’un système d’échappement d’un véhicule. Ils ont donc intercepté ledit véhicule qui, en plus, louvoyait à l’intérieur de sa voie.

À partir de leurs observations, ils ont soumis le conducteur à un dépistage d’alcool qu'il a échoué. L’homme de 23 ans de Sainte-Justine a lui été conduit au poste de la Nouvelle-Beauce pour se soumettre aux tests à l’éthylomètre. Il a fourni des échantillons d’haleine supérieurs à la limite permise par la Loi.

Son permis de conduire a donc été suspendu pour une durée de 90 jours et le véhicule a été remisé. Il a également été libéré avec une citation à comparaitre.

Altercation physique à Sainte-Marie
Les policiers sont intervenus dans un Bar de la rue Notre-Dame de Sainte-Marie, le 24 octobre vers 19 h 15, suite à une altercation physique entre un homme et une femme.

Un homme de 65 ans de Saint-Elzéar aurait frappé la victime à plusieurs reprises. La femme âgée dans la vingtaine n’a pas subi de blessures importantes.

L’homme a été arrêté et transporté au poste de police. Il a ensuite été libéré par promesse de comparaître assortie de conditions à respecter.

Sécurité routière
Au cours de la dernière semaine, les policiers du Centre de services de Sainte-Marie ont effectué plusieurs opérations en sécurité routière.

Ils ont émis 158 constats d’infraction pour des excès de vitesse et 65 constats pour diverses infractions au Code de la sécurité routière. Ils ont aussi effectué la surveillance de différentes zones scolaires, ainsi que 22 opérations ciblant le transport scolaire. Pendant ces opérations, 16 autobus ont été vérifiés, 13 constats d’infraction ont été donnés à des automobilistes ainsi que huit avertissements.

De plus, les policiers ont donné 10 constats d’infraction lors de trois opérations Impact qui ciblent principalement les excès de vitesse, le non-port de la ceinture de sécurité et l’utilisation du cellulaire au volant.

Sur le territoire de la MRC Nouvelle-Beauce, une présence policière à moto a permis de signifier quatre constats à des automobilistes pour diverses infractions.

Police de proximité
Dans la semaine du 19 au 26 octobre, la coordonnatrice locale en police communautaire (CLPC) a participé à une rencontre avec la commission scolaire des Navigateurs dans le cadre de la semaine du transport scolaire. Les élèves de troisième année de l’école du BAC de Saint-Lambert ont été rencontrés pour rappeler les consignes de sécurité aux abords des autobus.

Plusieurs ateliers de prévention portant sur la diffusion des renseignements personnels et les pratiques à adopter en cas de « tireurs actifs dans une école » ont été donnés à des jeunes du primaire des écoles de Saint-Roch-Des-Aulnaies, de Saints-Anges, Saint-Bernard, Saint-Henri, Saint-Gervais et Sainte-Marie.

Pendant cette même semaine, le policier intervenant en milieu scolaire (PIMS) de la MRC de la Nouvelle-Beauce a participé à une visioconférence avec des intervenants en toxicomanie, la directrice de la polyvalente Benoît-Vachon de Sainte-Marie, et la chargée de projets en prévention pour le Conseil québécois sur le tabac et la santé. Celle-ci visait à mettre en place une politique « génération sans tabac » à la polyvalente et établir des mesures préventives sur la consommation du tabac à l’école.

Suite à cela, le policier a rencontré sept groupes de secondaire 2, soit 210 étudiants de la polyvalente Benoît-Vachon pour des ateliers traitant des dépendances en collaboration avec l’intervenante en toxicomanie.

Vous avez un scoop
Si vous êtes témoin d’un accident de la route, d’un incendie, d’un phénomène météo, d’une intervention policière ou autre, n'hésitez pas à nous faire parvenir des photos et/ou des vidéos de l’incident, ou encore de l’information sur la situation en nous envoyant un courriel à [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.