Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Un documentaire sur le deuil créé par deux élèves du secondaire

durée 18h00
9 février 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Gabrielle Denoncourt
email
Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Voir la galerie de photos

Thomas Thibodeau et Alysson Patry sont deux jeunes talentueux élèves de la Polyvalente Saint-François inscrits au Programme d’étude international (PEI). Malgré leur jeune âge, ils ont décidé d’aborder sous forme de documentaire un sujet tabou et sensible dans notre société : le deuil. 

C’est dans le cadre de leur projet personnel et social de fin de programme que les deux amis ont mis en commun leurs forces dans le but de sensibiliser les gens sur cet enjeu. Thomas est doué avec une caméra vidéo et est un vrai passionné de réalisation. Tandis, qu’Alysson est très charismatique devant la lentille et sait poser les bonnes questions aux divers participants. 

D’ailleurs, l’idée de départ provient de cette dernière qui a dû faire face à un très grand deuil et elle ose offrir son témoignage dans leur documentaire.

« On essaye de rendre le sujet un peu moins tabou et c’est aussi on ne se rend pas compte, mais il y a des gens autour de nous qui sont en train de vivre un deuil. Comme Alysson a dit c’est commun. Le but de notre documentaire c’est d’équiper les gens à aider les gens endeuillés », nous explique Thomas.

En plus de la récolte de témoignages, ils sont allés à la rencontre d’experts à Québec sur le sujet pour ajouter un plus. Les deux réalisateurs ont fait leur film en collaboration avec l’organisme Deuil-Jeunesse qui est installé dans la Capitale-Nationale.

Un grand travail

Bien que la charge de travail est déjà très importante en dernière année du secondaire, la passion a pris le dessus leur permettant de ne pas compter leurs heures trouvant le moyen de tout combiner.

Projection du documentaire

Les personnes intéressées à voir le documentaire en primeur pourront se présenter le 16 février à 19 h à la polyvalente Saint-François à Beauceville.

Les deux élèves prévoient le sortir éventuellement en ligne, mais les dates sont toujours à déterminer.

Dons volontaires

En plus de vouloir sensibiliser les gens, ils avaient le désir de faire un geste concret en offrant la possibilité aux gens de faire des dons à Deuil-Jeunesse.

« Deuil-Jeunesse est un organisme qui n’est pas subventionné par le gouvernement. Ainsi, ils se financent seuls par des campagnes de financement », ajoute Alysson.

Mentionnons que Thomas a également mis sur pied, il y a cinq mois son entreprise de production que l’on trouve sur Facebook sous le nom de Productions Sans Limite où vous pourrez voir éventuellement la diffusion de leur œuvre.

Pour en savoir plus et voir la bande-annonce du documentaire, visionnez notre entrevue.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


16 juillet 2024

Quarante ans de vie municipale pour Paul Morin

Le Beaucevillois Paul Morin a consacré toute sa carrière professionnelle au service de la localité qui l'a vu naître, et voilà maintenant 40 ans que dure son aventure municipale. Après ses études collégiales au Cégep de Rivière-du-Loup, il a fait son entrée à la Ville de Beauceville en 1984, comme technicien en loisirs pour un stage à temps ...

12 juillet 2024

Nathan Chatigny : un jeune footballeur de 16 ans à la conquête des États-Unis

Âgé de seulement 16 ans, Nathan Chatigny, jeune joueur de football originaire de Saint-Georges, a choisi de tenter l’aventure aux États-Unis afin de pouvoir continuer son secondaire tout en poursuivant son développement dans le football. Après avoir fait une demande à l’école Saint-Andrew (Saint-Andrew’s School) située à Boca Raton en Floride, le ...

9 juillet 2024

Philippe Pallafray: un pilier du Symposium international de la sculpture

Invité à la troisième édition et soutien technique pendant cinq ans, l'artiste Philippe Pallafray accorde une importance spéciale au Symposium international de la sculpture de Saint-Georges. Passionné d'art depuis sa jeunesse, il s'intéresse à la sculpture depuis l'âge de huit ans. Un événement créé dans sa ville natale en France, l'a plongé dans ...