Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Rencontre EnBeauce.com

« J’ai toujours aimé jouer avec les mots à l’oral, autant qu’à l’écrit. » - Marie-Claude Lisée

durée 18h00
2 décembre 2023
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Pionnière de l’orthophonie en Beauce, Marie-Claude Lisée a publié cette année son tout premier livre, un recueil de nouvelles, intitulé L’indispensable Becquée. 

Après 35 années passées d’abord auprès des enfants, puis avec des adultes ayant fait des accidents vasculaires cérébraux, la Georgienne a finalement pris sa retraite. À ce moment-là, tout le monde lui a donné des cahiers d’écriture. « Alors j’ai compris le message que les gens considéraient que j’étais bonne là-dedans », a confié l’auteure en rencontre avec EnBeauce.com. Marie-Claude s’est ensuite inscrite à des cours sur la nouvelle, sur les figures de style, etc. à l’UTAQ (Université du 3e âge à l’Université Laval à Québec). 

« Une professeure m’a recrutée pour participer à un club d’écriture. Chaque mois, on écrit des nouvelles qui sont commentées par nos pairs. C’est dans ce contexte-là que j’ai écrit cette série de nouvelles qui finalement se passent toutes au même endroit. »

Écrites avec un vocabulaire assez riche, ces nouvelles s’adressent surtout aux adultes et parlent de la vie quotidienne. Mais il y en a une que Marie-Claude aime particulièrement, Nuit étoilée. « Celle-ci elle s’adresse plus aux enfants. C’est une petite fille avec un handicap moteur qui veut devenir astronome. C’est le fun! »

Un processus créatif

« J’ai toujours écrit, je pense. Je suis créative aussi, alors ça a permis de canaliser ma créativité, et ça m’amène aussi à faire de la recherche. »

Le profil de la femme qui apparait sur la première de couverture, c’est d’ailleurs celui d’une femme que Marie-Claude a croisée un jour dans un café. Elle l’a photographiée discrètement, car elle trouvait qu’elle avait un faciès d’oiseau. « Je lui ai inventé une vie et je lui ai donné un nom d’oiseau: Hortense Pivert. Elle aime les oiseaux, elle voit chez chacun une ressemblance à un oiseau, elle donne des surnoms, etc. » C’est donc cette trame-là qui revient dans tout le livre, elle a une popote roulante et elle apporte des repas aux gens. Le thème des oiseaux revient lui aussi dans chaque nouvelle. Ça amène une unité au recueil. 

Un premier ouvrage, mais pas le dernier

Pour son premier ouvrage, l’écrivain a choisi de l’éditer à ses frais. « Comme les nouvelles, ça ne se vend pas beaucoup, je n’ai même pas essayé d’aller vers une maison d’édition, alors j’ai lancé ça. C’était pour ma satisfaction personnelle! », a-t-elle confié. « J’ai toujours aimé jouer avec les mots à l’oral, autant qu’à l’écrit. »

En ce moment, Marie-Claude continue d’écrire. Elle a notamment commencé une nouvelle ou un roman policier. « Les gens me disent toujours qu’ils veulent savoir la suite des nouvelles, alors je suis partie d’une nouvelle et puis on verra. »

Finalement, elle écrit pour son intérêt personnel, pour le plaisir!

Disponible à la Librairie Sélect

Le samedi 16 décembre, Marie-Claude Lisée sera en compagnie d'autres auteurs pour parler de son ouvrage à la Librairie Sélect, entre 11 h et 15 h 30.

Le livre est déjà en vente à cet endroit.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Portrait de femmes: Karine Champagne

Pour marquer la Journée internationale des droits des femmes, célébrée le 8 mars, EnBeauce.com présente le portrait de huit Beauceronnes qui, chacune dans leur domaine, ont imprégné la région de leurs couleurs et de leur leadership pour forger une société forte de valeurs que sont le respect, l'acceptation, la considération, l'appréciation, ...

25 février 2024

David Latulippe : une ascension musicale de la Beauce à Starmania

David Latulippe, jeune comédien et chanteur originaire de Tring-Jonction, sera à Laval à la Place Bell, du 6 au 18 août prochains avec le spectacle Starmania pour une tournée québécoise.  L'artiste incarne le rôle de l'homme d'affaires Zéro Janvier sur la scène depuis 2022.  Enjoué et souriant seraient les deux mots qui viennent à l'esprit ...

24 février 2024

Aleksandr Olshevskyi et Anton Tymofieiev, deux amis se reconstruisent en terre libre

Deux ans jour pour jour après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, EnBeauce.com a rencontré Aleksandr Olshevskyi et Anton Tymofieiev qui ont dû quitter leur terre natale. Aleksandr est arrivé au Québec le 26 octobre 2022. À l’âge de 43 ans, il s’est établi seul à Beauceville et travaille chez Quirion-Métal en tant que soudeur-assembleur. Depuis ...