Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

COVID-19

Une juge interdit à un père d'emmener son garçon dans les manifestations antimesures

durée 04h00
21 avril 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Une juge de la Cour supérieure du Québec a statué qu’une mère peut faire vacciner son jeune fils contre le coronavirus sans le consentement du père. Elle ordonne aussi au père de ne plus emmener l’enfant à des manifestations contre les mesures sanitaires. 

Dans une décision datée du 12 avril, la juge Nathalie Pelletier se range du côté de la mère de l’enfant de 10 ans, qui dit avoir appris que le père du garçon l’avait forcé à mentir sur son âge pour éviter de porter le masque dans les lieux publics.

La mère soutient que le père de l’enfant l’a emmené aux manifestations du convoi de camionneurs à Ottawa l’hiver dernier, affirmant qu’il voulait inculquer des valeurs démocratiques au garçon. La mère estime de son côté que ce genre de manifestation est dangereux pour les enfants.

Le père, quant à lui, a déclaré au tribunal que les manifestations contre les mesures sanitaires ne sont pas risquées pour les enfants et qu’il a le droit d’être contre la vaccination.

La juge Pelletier a conclu que les preuves soumises par le père pour défendre sa position contre la vaccination n’étaient pas corroborées par des experts de la santé.

Elle a statué qu’il serait dans l’intérêt du garçon de le faire vacciner, mais aussi de le garder à l’écart des manifestations contre les mesures sanitaires, qui, selon elle, peuvent dégénérer rapidement en violence.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Marco Rodrigue : l'enquête préliminaire se tiendra les 22-23 et 24 avril

Au lendemain de son passage devant le juge Frank D'amours, le tribunal de Saint-Joseph-de-Beauce a fixé son enquête préliminaire aux 22-23 et 24 avril.  Pour rappel, le tribunal avait envisagé une procédure dans une salle sans juge pour procéder à l'interrogatoire afin de faire gagner du temps à ce dossier. Une offre que l'accusé avait ...

22 février 2024

Marco Rodrigue: la date pour l’enquête préliminaire sera fixée demain

La date pour l’enquête préliminaire concernant le procès de Marco Rodrigue sera fixée demain et aura bien lieu devant un juge. En raison des programmes chargés de l'avocat Me Cozak et de celui de la procureure Me Harbour, il a été difficile de choisir une date aujourd'hui alors que les partis étaient réunis au palais de justice de ...

20 janvier 2024

Accusations contre Roger Grégoire: la comparution reportée au 24 mai

La comparution de Roger Grégoire, 65 ans, un résident de Saint-Prosper, accusé d'incitation à des contacts sexuels envers des mineurs, qui devait avoir lieu hier au Palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, a été reportée au 24 mai prochain. Le procureur de la Couronne doit compléter son étude de la preuve. L'homme avait été arrêté le 7 ...