Publicité
26 septembre 2019 - 11:27 | Mis à jour : 11:37

Il ne manque plus qu'une confirmation d'une aide financière pour débuter les travaux

La nouvelle caserne incendie de St-Georges sera construite sur le boulevard Lacroix

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Toutes les réactions 11

La Ville de Saint-Georges a annoncé aujourd’hui en conférence de presse que la localisation de la nouvelle caserne incendie avait été choisie, et que le projet avait été sélectionné pour être analysé par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. La future caserne sera située au 12265, boulevard Lacroix sur le terrain adjacent de l’église l’Assomption.

En attente d’une aide financière du gouvernement du Québec

La Ville a expliqué qu’elle avait reçu une lettre confirmant l’admissibilité à une aide financière du gouvernement provincial qui pourrait atteindre 4,5 M$. Les coûts estimés sont de 9,5 M$. Le dépôt du dossier se fera après l’ouverture des soumissions et les semaines suivantes la ville saura si elle pourra commencer ou non les travaux.

« On pense que la construction pourrait débuter en avril 2020. Notre architecte nous disait que c’est une construction de 10 à 12 mois. Lorsque la construction va être terminée, il restera le volet de l’aménagement extérieur et intérieur, le mobilier, déménager, etc. À l’heure où l’on se parle, c’est une ouverture vers fin printemps 2021 », si tout se déroule bien au niveau du financement, ajoute le directeur général de la ville, Claude Poulin.

Urgence d’une nouvelle caserne

Le directeur du Service de sécurité incendie de Saint-Georges a mentionné qu’il était impératif de construire un nouveau bâtiment en partie par le manque d’espaces de travail, mais surtout que les installations actuelles ne sont plus conformes aux normes de santé et sécurité au travail en particulier en matière de décontamination.

Le choix du lieu

C’est en 2018 que neuf sites ont été analysés sur la base de 14 critères dont : la situation géographique, l’accès routier, la superficie et la configuration du terrain, le voisinage, les coûts, le temps de réponse vs le schéma de couverture et l’accès aux pompiers.

Le site du boulevard Lacroix est le plus stratégique selon cette étude en grande partie par sa localisation au centre de la ville.

« La localisation actuelle, quand on sort du garage, les risques d’accident sont très élevés avec de plus en plus de trafic. C’est toujours un risque pour les camions pour rentrer et sortir. Il faut toujours qu’ils coupent la circulation », ajoute le maire de Saint-Georges concernant la caserne sur la 118e Rue.

Une architecture qui respecte les lieux

La Ville assure que l’architecture a été pensée pour que le bâtiment s’intègre bien à son milieu. D’ailleurs, les arbres présents devraient rester.

Les nouveaux locaux permettront aussi de servir de :  

  • Centre de formation et d’entraînement;
  • Centre de services de l’École nationale des pompiers du Québec;
  • Centre de coordination de mesures d’urgence;
  • Centre de coordination du schéma de couverture de risques de la MRC Beauce-Sartigan;
  • Centre d’entraide intermunicipal.

« On aurait une caserne à six portes avant et deux portes de côté, qui en plus de nous donner plus d’espace pour nos véhicules permettront de conserver une porte de garage dédié exclusivement aux matériels contaminés. On aura des aires séparées au niveau de la caserne soit des salles de lavage, salles de séchage, un atelier de travail, une salle décompresseur, un vestiaire, une mezzanine, et bien entendu des douches pour les pompiers contaminés. Au deuxième étage, on aura ce qu’on appelle des aires de vie qui n’existent pas actuellement soit une cuisine, un dortoir, des toilettes et douches en quantité suffisante et même un petit gymnase pour garder nos pompiers en forme. On aura également une salle de mesure d’urgence et une salle aménagée qui servira de lieu d’hébergement temporaire pour une vingtaine de personnes au besoin pour les évènements particuliers », énumère M. Veilleux, directeur du Service de sécurité incendie de Ville de Saint-Georges.

Au niveau administratif, il y aura des bureaux, des salles de réunion et des salles de formation.

Le Service de sécurité incendie de Ville de Saint-Georges est le 2e en importance dans la région de Chaudière-Appalaches tout de suite après la ville de Lévis. Il compte 2 préventionnistes et 2 officiers à temps plein ainsi que 8 officiers et 34 pompiers à temps partiel.

« Ce projet est tout sauf un luxe. Quand il est question de la sécurité de nos citoyens et de la protection de leurs biens, il n’y a pas lieu de lésiner sur les moyens. C’est sans compter que la caserne actuelle ne répond plus du tout aux nouvelles normes de santé et sécurité au travail en matière de décontamination. Nous comptons sur une équipe de pompiers vraiment dédiée à notre sécurité et il faut leur fournir une caserne et des équipements adéquats », a souligné le maire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

11 réactionsCommentaire(s)
  • Pour 9 millions, ceci aurait du être beaucoup plus beau. Vraiment.
    Hate de voir les camions tournés sur le boulevard Lacroix pendant la congestion. Seulement une seule sortie.
    De plus, la ville aurait du mettre à coté du poste de police de la SQ. Une vraie avenue des services.


    Michel Lambert - 2019-09-26 12:14
  • Sur les images ont voit 2 entrées pas 1 Michel. De plus mettre la caserne à côté du poste de police en haut n’est pas très stratégique, il aurait une bonne distance entre l’est et l’ouest et on sait tous que 2 min dans un incendie peut être fatale dans certains cas.

    Elking - 2019-09-26 12:51
  • Pas certain de ça que le site va être plus sécuritaire en plus que le chemin est souvent bloqué du a l'attente de la lumière de la 118 rue...il disent qu'il faut qu'il coupe le trafic pour sortir comment il pensent de sortir de la sur le boulevard sans couper le trafic?????????????

    François - 2019-09-26 15:55
  • Juste de préparer le terrain, ça coûtera une fortune, mais en plein centre de la ville, c’est évidemment un endroit bien stratégique. Et dite moi, que ce passera t il avec tous les employés du Beauce Carnaval qui passait 2 semaines à campé sur ce terrains ?
    Est ce que ça met en péril l’emplacement du beauce Carnaval ? Devrons t il aller ailleurs ?

    David - 2019-09-26 19:16
  • De mon côté je suis inquiet pour les arbres centenaires le long du boul. Lacroix en face de la future caserne. Serons t' il coupé comme certains arbres dans la ville qui ont été abattus ces dernières années (parc Veilleux, parce des 7 chûtes, etc.. ) seulement pour le look et la beauté.

    Alain - 2019-09-27 07:08
  • Pour ceux qui s'inquiète à savoir comment les pompiers vont sortir sur le boulevard en plein traffic:

    St-Georges n'est pas la première ville à construire une caserne le long d'un boulevard achalandé, il y a des centaines d'exemples.

    La solution existe déjà: les camions ont des gyrophares et des klaxons pour dire au monde de se tasser du chemin.

    Bref, ce n'est pas un problème.

    Jeff - 2019-09-27 11:12
  • Le monde exagère pas mal avec le défi du trafic - on s'entends que sortir dans la côte du Georgesville n'était vraiment pas mieux actuellement et même dangereux! Il trouverons un moyen.

    Cela dit, plusieurs se plaignent du 9 millions. Oui c'est beaucoup d'argent mais trouvez des exemple d'un bâtiment d'une telle envergure avec toutes les normes, bureaux, équipements, aménagements et tout le terassement que ca va demander, et ça va couter près de ça. C'est pas un simple garage de tôle bâti en bois 2x4.

    Denis - 2019-09-28 08:20
  • La ville aurait du revendre le terrain au promoteur du nouveau salon funéraire qui ouvrira dans l'ouest

    think big - 2019-10-04 06:59
  • Pour avoir une sortie plus sécuritaire des camion de pompier a la nouvelle caserne , le MTQ devrait peinturé un rectangle sur l'asphalt vis a vis cette sortie de camion de pompier . Si il y a une file d'attente a cette endroit , aucun auto n'aurait le droit d'être sur ce rectangle sécuritaire .

    Roger Lessard - 2019-10-05 20:40
  • Vraiment domage pour Beauce Carnaval , ca me fait beaucoup de peine .

    paspacabledenrevenir - 2019-10-08 18:45
  • En lisant cet article, je réalise avec surprise, et même stupéfaction, que l’architecte Du projet est une firme de l’extérieur (Québec?). Pourtant il y a à St Georges 3 ou 4 bureaux de professionnels qui auraient pu réaliser ce projet. Vous me direz que ces gens d’en dehors chargent moins cher mais combien payent ils de taxes d’affaire et autres dans notre ville? Combien depensent ils dans nos épiceries, nos boutiques de vêtements et autres commerces de notre ville ? Encourageons l’achat local qu’ils disent...

    Yvan - 2019-10-12 20:19