Publicité
22 janvier 2020 - 04:00

Une rencontre « constructive » pour les élus de Saint-Côme

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La rencontre de rapprochement entre tous les membres du conseil municipal de Saint-Côme, qui s'est tenue le 20 janvier avec des représentants du Ministère des Affaires municipales, a été qualifiée de « constructive » par les parties impliquées dans le dossier de l'hôtel de ville et du rôle des élus.

« Il y a de la volonté d'aller plus loin », de s'exprimer le maire Yvon Paquet au cours d'un entretien téléphonique mais qui n'a pu en dire plus car une entente de confidentialité sur les échanges tenues lors de la rencontre a été signée entre tous les participants.

« Constructif », a pour sa part signifié le conseiller Robby Poulin qui s'est dit assez satisfait du ton des échanges. Une deuxième rencontre de conciliation est prévue mais la date n'a pas encore été déterminée. C'est la directrice générale de la municipalité de Saint-Côme, Maryanne Bélanger, qui sera chargée de coordonner celle-ci.

Rappelons que le maire et le conseiller Alain Dumas sont opposés aux initiatives d'un groupe de quatre conseillers, mené par l'élu Robby Poulin, qui ont pris en mains le dossier d'un nouvel hôtel de ville. Les trois autres élus du groupe en question sont Gaétan Tremblay, Sylvie Bruneau et Louise Paquet.

Notons qu'en août dernier, la municipalité a acquis le Domaine Donovan, qui comprend une maison centenaire, pour en faire le site du futur hôtel de ville. Le maire Paquet et le conseiller Dumas ont voté contre l'achat. En décembre, l'ancien hôtel de ville a été démoli pour insalubrité, si bien que l'administration municipale a dû déménager ses pénates dans la maison du Domaine Donovan. Le groupe des quatre propose un projet de construction (hôtel de ville, bibliothèque et salle communautaire) sur le site Donovan dont le coût approcherait les 3 M$ alors que le maire songe à un ensemble moins important (sans salle communautaire) pour la moitié de ce prix.

Lors de la séance du conseil municipal, les élus ont adopté une résolution pour tenter de faire reconnaître la maison du Domaine Donovan comme édifice patrimonial. L'obtention de cette dénomination permettrait à la municipalité d'obtenir des octrois pour rénover le bâtiment, plus précisément le revêtement extérieur qui est passablement défraîchi.

À lire également:

La rencontre de « rapprochement » des élus de Saint-Côme est toujours à l'agenda

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.