Publicité

28 février 2020 - 04:00

Chaudière-Appalaches

L’élaboration du Plan régional des milieux humides et hydriques est en marche

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le forum, qui a  réuni mercredi plus de 300 personnes au Centre Caztel de Sainte-Marie, a permis de jeter les bases pour l'élaboration du Plan régional des milieux humides et hydriques de la Chaudière-Appalaches.

À la suite d’une entente de partenariat et de concertation, les neuf MRC de la région ainsi que la Ville de Lévis devront adopter ce plan régional, qui inclura également une stratégie d’action spécifique pour chaque territoire.

« Le forum régional a constitué une étape importante nécessaire à l’élaboration du Plan [...] et nous sommes très satisfaits de la réussite de l’événement [qui] permet d’aller de l’avant avec confiance  », a affirmé Paul Vachon, préfet de la MRC des Appalaches et président de la Table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches (TREMCA). 

Les milieux humides et hydriques remplissent de nombreuses fonctions écologiques. Par exemple, ils réduisent les risques d’inondations, aident à lutter contre les changements climatiques en séquestrant le carbone dans le sol et servent de filtre contre la pollution de l’eau.

Ils sont également des lieux d'activités récréotouristiques, comme, par exemple, la tourbière de la Grande plée Bleue et le Parc nature du Domaine Taschereau. Or, de nombreux milieux humides ont disparu au cours des dernières décennies. 

Face à ce constat, le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques a mandaté les MRC pour réaliser un PRMHH, qui se veut un document de planification visant à intégrer la conservation des milieux humides et hydriques à la planification territoriale, en amont du développement, en favorisant un aménagement durable et structurant.

« En adoptant une approche régionale pour réaliser le PRMHH, les élus de la Chaudière-Appalaches ont pris la décision de travailler ensemble dans un souci de cohérence, de partage des ressources et de mise en commun des expertises, » a indiqué Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, laquelle agit à titre de gestionnaire de cette entente. 

Ce forum a été organisé par le comité de coordination du Plan régional des milieux humides et hydriques, qui comprend des représentants de la MRC de La Nouvelle-Beauce, de la ville de Lévis, de la MRC de Lotbinière et de la MRC de Montmagny, de même que de l’Organisme de bassin versant (OBV) du Chêne, du Groupe de concertation des bassins versants de la zone Bécancour (GROBEC), du Conseil régional de l'environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) de la Table de concertation régionale (TCR) sur la gestion intégrée du Saint-Laurent de la zone de Québec ainsi que d’une équipe de réalisation du plan. 

PHOTO: de gauche à droite, Daniel Racine (directeur général adjoint de la MRC de Montmagny), Normand Côté (préfet de la MRC de Lotbinière), Stéphane Bergeron (directeur général de la MRC de Lotbinière), Jean-Claude Belles-Isles (directeur de l'environnement à la Ville de Lévis) Mario Caron (directeur général, MRC de La Nouvelle-Beauce) et Paul Vachon (préfet de la MRC des Appalaches et président de la TREMCA).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.