Publicité
17 mars 2020 - 11:00

Directives de la ministre Guilbeault

Covid-19: Pas de centre d'hébergement en cas d'inondation

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Afin d’éviter les risques de contamination, le gouvernement du Québec ne permettra pas aux autorités municipales l’ouverture de centres d’hébergement pour les sinistrés.

C'est l'annonce qui a été faite par la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

« Je fais aujourd'hui un appel à la solidarité et à l’entraide municipales. La pandémie actuelle modifie nos façons de faire et la gestion d’une possible crue printanière ne fera pas exception », a-t-elle indiqué via sa page Facebook.

Parmi les autres mesures extraordinaires énoncées, la ministre demande aux municipalités de prévoir des endroits, comme des hôtels ou résidences universitaires, pour accueillir leurs citoyens touchés en place et lieu des centre d'hébergement.

De plus, les citoyens habitant des zones à risque sont inviter à songer à un endroit où ils pourront se loger en cas d’inondation.

De même, les cités et villes touchées par les inondations devront aussi prévoir des services de traiteurs, des produits d’hygiène et tout le matériel nécessaire pour limiter la propagation du virus.

« Nous espérons être épargnés par les inondations, mais nous devons être prêts à faire face à cet enjeu additionnel qui menace de toucher plusieurs régions. Je suis consciente que nous demandons un effort énorme, mais il s’agit d’un contexte exceptionnel qui nécessite des mesures en conséquence. La situation évolue de jour en jour et notre devoir comme gouvernement est de nous adapter pour la santé et la sécurité de nos citoyens », de faire remarquer Mme Guilbault.

Pas de grand changement
Les nouvelles directives de la ministre n'auront pas vraiment d'incidence pour les autorités de la Ville de Beauceville.

« L'annonce est tout à fait responsable dans les circonstances actuelles mais pour nous, il n'y a pas de problème. À la dernière inondation du printemps, on [la Ville] a relocalisé cinq personnes. Toutes les autres ont été accueilles par leur famille et amis. De plus, avec la démolition de plusieurs résidences dans la zone inondable, la demande sera encore plus minime », a indiqué le directeur général de la Ville de Beauceville, Félix Nunez lors d'un entretien téléphonique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.