Publicité

1 juin 2020 - 13:00

PANDÉMIE COVID-19

Le fédéral déploie 2,2 G$ pour aider les municipalités

Par Salle des nouvelles

Pour aider les municipalités et les Villes du pays qui font face à de gros soucis de liquidités, le premier ministre a annoncé une aide immédiate de 2,2 milliards de dollars.

Alors que les Villes ont fait une demande, il y a plus d'un mois, d'une aide de 10 G$ auprès du gouvernement fédéral, ce dernier leur accorde aujourd'hui 2,2 G$. Justin Trudeau a répété que, s'il doit y avoir une « autre aide » similaire du gouvernement, les provinces et territoires demeurent compétents dans ce champ d'action. Cela devra se faire avec l'aide de chaque province et territoire.

L'argent va être transféré immédiatement aux villes et municipalités canadiennes par l'entremise du financement fédéral annuel. Ce dernier se fait de coutume en deux versements. Cette année, ce sera un seul pour 2020-2021.

Interpellé sur une éventuelle inquiétude que les Villes, face au manque d'argent, coupent dans les services essentiels ou soient amenées à hausser les taxes foncières, Justin Trudeau a répondu: « Nous devançons de l'argent qui allait venir de toutes façons. Nous reconnaissons le besoin immédiat des villes. On va en faire plus mais pour cela, il faut travailler avec les provinces car les municipalités sont sous leur juridiction ».

« J'entends votre colère »
Le premier ministre a profité de son point de presse pour dénoncer le racisme, du fait des émeutes en cours aux États-Unis, suscitées par le meurtre raciste de George Floyd il y a une semaine à Minneapolis. « Ça existe aussi chez nous », a rappelé Justin Trudeau, la mine grave.

Il a poursuivi : « Aux jeunes canadiens Noirs, j'entends votre inquiétude, votre colère et votre peine. Les événements vous rappellent sûrement des expériences douloureuses. Nous allons continuer de poser des gestes contre le racisme. Il nous faut faire un travail difficile fondé sur l'écoute et l'apprentissage. Cela inclut les journalistes, qui doivent pouvoir faire leur travail pour dénoncer la vérité et raconter les histoires », a-t-il précisé, en référence à Omar Jimenez, un journaliste de CNN arrêté pour sa couleur de peau et son origine.

Le gouvernement a investi depuis plusieurs années dans une cueillette de données pour répondre aux défis de différentes communautés qui subissent des actes racistes. Le premier ministre a assuré que la celle effectuée en collaboration avec Statistiques Canada, notamment depuis le début de la pandémie, devrait être améliorée et mise au service de cet objectif.

Par ailleurs, Justin Trudeau a rappelé le droit de manifester paisiblement au Canada, en condamnant les casseurs, venus perturber la manifestation montréalaise, hier.

Un journaliste a rappelé son maquillage brun lors d'une soirée déguisée à l'époque de ses études. Le premier ministre a alors fait remarqué: « Je regrette les gestes que j'ai pu avoir et qui ont offensé. Nous devons tous tirer des leçons et, quel que soit le passé, polariser notre attention sur nos actes du quotidien. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.