Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ville de Saint-Georges

Camp de jour: des mesures pour favoriser l'intégration des enfants avec des besoins particuliers

durée 11h30
2 juin 2020
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le CISSS de Chaudière-Appalaches offrira des mesures concrètes à la Ville de Saint-Georges afin de bonifier les services et le suivi offerts aux enfants avec des besoins particuliers dans le cadre des activités de Camp de jour qui prendra son envol à la fin du mois de juin.

Le Camp de jour de Ville de Saint-Georges reçoit 1150 jeunes chaque année. En 2020, ce nombre sera toutefois réduit à 575 en raison de la COVID-19.

L’entente de collaboration et de soutien prévoit notamment que l’établissement de santé offre de la formation et du soutien-conseil au personnel du camp de jour, ainsi que des plans d’interventions sur mesure pour certains enfants.

Des canaux de communication directs ont aussi été établis entre les deux organisations pour faciliter le transfert d’information.

« Nous sommes heureux d’offrir cette formation et ce soutien aux intervenants du camp de jour, car l’intégration des jeunes qui ont une déficience va permettre à tous les enfants de Saint-Georges, et des environs, de penser et d’agir autrement », a mentionné le président directeur-général du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, par voie de communiqué de presse

« Ville de Saint-Georges est heureuse de pouvoir compter sur l’aide du CISSS de Chaudière- Appalaches afin d’outiller nos employés et ainsi favoriser l’intégration et l’inclusion des enfants. En 2019, 32 enfants ayant un handicap ou des besoins particuliers ont fréquenté le camp de jour. Ces enfants seront ainsi mieux encadrés et pourront certainement s’épanouir davantage dans notre magnifique milieu de vie », a pour sa part souligné le maire, Claude Morin. 

Continuité des soins et des services 
Grâce à cette approche, les jeunes de 5 à 12 ans, déjà bénéficiaires des services du CISSS de Chaudière-Appalaches, et qui le requièrent, auront un suivi adapté et personnalisé dans le cadre du programme Camp de jour.

Des interventions précises pourraient être prévues au plan d’intervention du jeune comme l’élaboration d’outils de communications, des recommandations pour l’amélioration de l’environnement physique d’un parc et bien plus. 

De la formation et de la sensibilisation seront aussi offertes au personnel du camp de jour dans le but d’adapter leur approche envers ces jeunes en fonction de leurs conditions ou de leurs besoins spécifiques.

PHOTO : Daniel Paré, PD-G CISSSCA, Claude Morin, maire de Saint-Georges et  Richard Penney, directeur du programme de déficience intellectuelle-trouble du spectre de l'autisme et de la déficience physique (DI-TSA-DP).

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • GB
    Geneviève Breton
    temps Il y a 2 ans
    Vont-ils aussi s'assurer que leurs employés essentiels auront des places en camp de jour?

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une consultation publique organisée à Saint-Gédéon

La municipalité de Saint-Gédéon-de-Beauce organise une consultation publique pour la vente de deux terrains sur celui de l'ancien couvent, pour en faire des appartements. Affiché sur un babillard au couvent, le document mentionne que l'objectif du projet de règlement est « d'agrandir une affectation résidentielle à même une affectation publique ...

24 janvier 2023

Fusion de Courcelles et St-Évariste : tenue d'une consultation publique

Les municipalités de Courcelles, située dans la MRC du Granit, en Estrie et de Saint-Évariste-de-Forsyth, située dans la MRC de Beauce-Sartigan, dans la région administrative de Chaudière-Appalaches ont fait la demande de se regrouper. À la suite de cette demande, la Commission municipale du Québec tiendra une audience publique.  L’audience ...

24 janvier 2023

Nouvelle convention collective pour le centre de ski de St-Georges

Le conseil de la ville de Saint-Georges a accepté le renouvellement de la convention collective de travail avec le Syndicat des employés de Beauce (CSD)- Section centre de ski, lors du dernier conseil municipal. L’entente est d’une durée de 5 ans et s’échelonne sur la période du 1er octobre 2022 au 30 septembre 2027.  Bornes ...