Publicité

6 octobre 2020 - 12:30 | Mis à jour : 12:31

Revitalisation du secteur Ouest

Beauceville veut créer un parc communautaire et un centre d'interprétation de la rivière

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 6

La Ville de Beauceville vient de donner son aval pour un projet de création d'un grand parc et d'un centre d'interprétation sur la rivière Chaudière et ses inondations, dans le secteur ouest de la municipalité, face à l'église, sur des terrains laissés vacants suite à la démolition des bâtiments qui ont été détériorées par l'inondation majeure du printemps 2019.

C'est du moins le sens d'une résolution adoptée hier soir lors de la séance du conseil, qui s'est tenue à huis clos à l'hôtel-de-ville en raison des mesures sanitaires imposées par le palier rouge d'alerte à la COVID-19.

La maquette du projet, qui accompagnait le communiqué de presse d'annonce émis en fin d'avant-midi aujourd'hui, montre la Maison d'Élyse intacte, entourée d'un vaste parc avec sentiers ainsi qu'un bassin d'eau situé tout juste devant l'Église Saint-François d'Assise.

« Voilà que les Beaucevillois sont en marche pour faire de l’un des quartiers les plus touchés, soit le quartier  ouest face à l’église, où l’on retrouve la Maison d’Élyse, un lieu communautaire d’exception pour rassembler les résidents  et attirer les visiteurs en quête de découvertes », peut-on lire dans le communiqué.

Le projet est sous la direction d'un comité de travail formé de Marie Champagne (professionnelle du milieu communautaire et porte-parole du comité), Roger Longchamps (citoyen engagé), Jean-Sébastien Roy (professionnel de la santé), Victor Veilleux (jeune  acteur de changement) ainsi que de Jean Champagne (homme d’affaires). Des élus et employés municipaux s’impliquent également au sein du groupe qui a  déjà formulé sa demande de désignation comme organisme à but non lucratif. 

« Nous avons un projet communautaire stimulant qui devrait apporter aux citoyens un grand sentiment de fierté envers leur milieu.» a mentionné Marie Champagne alors qu'une rencontre d’information sera tenue  « dans les meilleurs délais possibles » pour donner plus de détails auprès des résidents.

Le coût du projet et le calendrier de réalisation n'ont pas été précisé dans le document envoyés aux médias régionaux.

Quant à la Maison d’Élyse, qui n'est toujours pas officiellement protégée de la démolition, le comité veut en « assurer la sauvegarde. »

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • J'espère que ceux qui veulent garder la maison d'Elyse vont donner leur nom et ainsi assumer tous les frais d'entretien annuel engendré et tous le conseil qui travail sur ce comité. La facture n'a pas à être refilé aux contribuable, vous avez pas compris, c'est en zone inondable.

    Jean-Pierre Labbé - 2020-10-06 12:44
  • Qui va payer ??? .... Les taxes à Beauceville sont déja très élevé.... il me semble qu'on peu s'abstenir de dépense supplémentaire... L'Ile Ronde ne suffit déja pas en tant que parc ??

    Ridicule !

    Moi meme - 2020-10-06 12:45
  • Bravo! Beau projet!

    Dominique Roy - 2020-10-06 17:29
  • Beau projet mais il faut protéger la maison D’Elise.

    Colette veilleux - 2020-10-07 14:39
  • On peut rêver en couleur mais quand le porte-feuille ne suffit pas on touche pas à ça. De toute façon cela ne rapportera rien. Imaginez le coût en entretien. On en n’a vu la preuve avec l’ile (fontaine etc.). Il ne doit plus y avoir d’autres constructions dans les endroits inondables. Il y a des limites à dépenser l’argent des contribuables à gauche et a droite. C’est facile de dire que l’argent vient de ceci et cela mais elle vient de nous tous. Arrêtez de nous prendre pour des fous.

    Pierre - 2020-10-07 22:29
  • L’idée est bonne mais...

    Suggestions :

    - Des arbres, des arbres, des arbres 🙏
    - Entre autres, des ormes, il y en a maintenant qui n’ont pas la maladie de l’orme. 🙏
    - La proportion dédiée aux « chars » m’apparaît abusive et d’une autre époque 😡
    - À défaut, ne gaspillez pas le panorama de la Chaudière par des stationnements. 😡
    - Sortez des sentiers battus et pensez à en faire un lieu où le touriste ne fera que passer 😡

    André - 2020-10-17 11:04