Publicité

26 novembre 2020 - 18:00 | Mis à jour : 18:08

Entrevue vidéo EnBeauce.com

Bilan de l'année à la MRC Beauce-Sartigan: entretien avec le préfet Normand Roy

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Au lendemain de l'adoption des prévisions budgétaires 2021 de la MRC de Beauce‐Sartigan, qui voit la quote‐part globale des municipalités locales diminuer de 1%, le préfet de l'organisme a accordé une entrevue vidéo à EnBeauce.com.

Au moment de l'enregistrement, M. Roy, qui est aussi maire de Saint-Éphrem, venait d'annoncer que les bureaux de sa municipalité avaient été complètement fermés en raison d'une éclosion de COVID-19 qui a affecté tout le personnel de l'endroit. Il a tenu à rassurer que tous les services étaient quand même maintenus.

Par ailleurs, les 16 élus de la MRC ont adopté un budget fixé à 5 923 062 $, soit une hausse de 13% par rapport à l’exercice financier 2020, ceci en raison de l’apport de revenus supplémentaires et de légères affectations de surplus.

« Nous souhaitions, dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, limitée la croissance des coûts pour nos municipalités locales, et ce budget, atteint cet objectif », a souligné le préfet Roy.

Au chapitre des sujets abordés lors de cet entretien, on compte les dossiers en cours et à venir (salle de spectacle, piste cyclable, réfection du pont couvert de Notre-Dame-des-Pins) ainsi que de la demande de la municipalité de Courcelles de joindre les rangs de la MRC Beauce-Sartigan.

Écoutez l'intégrale de l'entrevue vidéo avec le préfet Normand Roy.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.