X
Rechercher
Publicité

Une nouvelle préfecture en 2022

La MRC de La Nouvelle-Beauce a 40 ans

durée 14h15
21 janvier 2022
durée

Temps de lecture :

3 minutes

Par Salle des nouvelles

L’année 2022 marque le 40e anniversaire de la création de la MRC de La Nouvelle-Beauce. En effet, c’est le 1er janvier 1982 que le gouvernement du Québec a constitué la MRC de La Nouvelle-Beauce par lettres patentes en ralliant neuf municipalités du comté de Dorchester, cinq municipalités du comté de Beauce et la Ville de Sainte-Marie.

Quinze municipalités composaient la MRC de La Nouvelle-Beauce à ce moment-là. Des fusions de villages et paroisses durant les décennies suivantes ont ramené depuis ce chiffre à dix municipalités. En janvier 2002, la municipalité de Saint-Lambert-de-Lauzon s'est jointe à la MRC de La Nouvelle-Beauce, pour totaliser les onze municipalités actuelles.

Par ce regroupement, l’objectif était de planifier l’aménagement du territoire et favoriser l’émergence d’un sentiment d’appartenance régionale. Au fil des 40 dernières années, il va sans dire que les mandats se sont élargis. Harmonisation des rôles d’évaluation foncière, transport collectif, gestion des matières résiduelles et sécurité incendie ne sont que quelques exemples des nombreux mandats qui se sont ajoutés.

« Aujourd’hui, la MRC de La Nouvelle-Beauce est une organisation dynamique qui œuvre pour la vitalité économique, sociale et culturelle de son territoire, bien que son rôle soit souvent méconnu. Nous profiterons donc de cette année pour faire connaître davantage notre organisation à notre population et la démystifier! », de signaler le préfet Gaétan Vachon qui est aussi maire de Sainte-Marie.

En plus de marquer le 40e anniversaire, l'année 2022 sera importante en projets majeurs pour la MRC dont: 

- le déménagement à la fin de l’été dans les nouveaux locaux de la préfecture,  présentement en construction sur le boulevard Vachon à Sainte-Marie;

- le début de la construction du tronçon de piste cyclable entre Scott et Saint-Anselme;

- la première pelletée de terre du centre de tri robotisé pour les matières organiques (on vous présentera le projet sous peu!);

- l’adoption du Plan régional des milieux hydriques et humides.

Séance des élus du 18 janvier
Voici un survol des principales décisions rendues par les élus de la MRC de La Nouvelle-Beauce lors de la séance régulière qui s'est tenue le18 janvier.

D'abord, un soutien financier de 20 000 $ est accordé à la Chambre de commerce et d'industrie Nouvelle-Beauce (CCINB) afin que cette dernière poursuive sa campagne d’achat local au cours de l'année 2022.

Ce montant servira aussi à continuer de mettre à jour et à diffuser le répertoire des commerces, industries, entreprises, bureaux de professionnels et organismes communautaires de la Nouvelle-Beauce.

Disponible à l’adresse repertoire.ccinb.ca, cet outil répertorie plus de 1300 organisations du territoire par secteur d’activités et par municipalité. Ainsi, les citoyens peuvent repérer rapidement les entreprises situées près de chez eux qui offrent le produit ou le service qu’ils recherchent.

Un rappel aux entreprises qui n’y sont pas encore inscrites qu’elles peuvent toujours le faire sur le site Web de la CCIN-B.

Aide financière au CFER de Beauce
Pour 2022, la MRC accorde à nouveau une aide financière de 2 000 $ à la caravane de la récupération animée par les élèves du Centre de formation en entreprise et récupération (CFER) de Beauce.

Le montant attribué remboursera une partie des coûts rattachés à la visite des écoles primaires de la Nouvelle-Beauce. Lors de ces activités, la caravane de la récupération sensibilise les élèves au principe des 3R, soit la réduction du gaspillage, le réemploi des objets et le recyclage des matières.

Cette initiative encourage une saine gestion des matières résiduelles, et ce, dès le plus jeune âge.

Achat d’un simulateur d’incendie
Le Service régional de prévention incendie de la MRC de La Nouvelle-Beauce, en collaboration avec le Service de prévention de la Ville de Sainte-Marie, fera l’acquisition d’un nouveau simulateur d’incendie au propane au coût de 10 825 $.

Cet appareil est utilisé dans les formations sur la manipulation des extincteurs portatifs, qui sont offertes en milieu de travail et aux nouveaux pompiers de la MRC. 

Alors que l’ancien simulateur nécessitait l’utilisation de l’essence et du diesel comme combustibles et dégageait des fumées plus nocives, le nouvel appareil rendra les formations plus sécuritaires tout en étant plus respectueux de l’environnement. En effet, ce système, entièrement contrôlable à distance par le formateur, peut être interrompu rapidement en cas de problème de sécurité. De plus, comme il s’agit de propane, les risques d’écoulement au sol sont évités.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Beauceville remercie ses bénévoles

Par le biais de l’équipe de la Vie communautaire du Service des loisirs, la Ville de Beauceville a tenu le 15 mai un Brunch du dimanche pour souligner le travail des bénévoles de la municipalité. Cette activité reconnaissance s'est déroulée au Rock Café de Beauceville (golf) alors que quelque 125 convives ont pris part à l'événement dans le cadre ...

durée Hier 6h00

Près de 4000 personnes ont visité la nouvelle caserne

La nouvelle caserne de Saint-Georges a ouvert ses portes au public cette fin de semaine et près de 4 000 personnes ont répondu présentes afin de voir les nouvelles installations modernes du Service incendie de Saint-Georges. L’inauguration a eu lieu vendredi avec plusieurs dignitaires et avec la présence des médias. Samedi et dimanche, le corps ...

13 mai 2022

La nouvelle caserne du SSI de Saint-Georges est officiellement inaugurée

Les pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Saint-Georges ne sont pas superstitieux car c'est en ce vendredi 13 mai que leur nouvelle caserne a été officiellement inaugurée. Le tout s'est fait en présence du maire, Claude Morin, du député de Beauce-Sud, Samuel Poulin, du Directeur du SSI de Saint-Georges, Sylvain Veilleux, du ...