Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Le site web revampé

MRC Beauce-Centre: un nouveau logo et des bacs bruns

durée 18h00
12 octobre 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Avec l'arrivée d'une nouvelle responsable des communications et le changement d'appellation, la MRC Beauce-Centre a tenu aujourd'hui une conférence de presse chargée à bloc, une opération de relations publiques qui ne s'était pas vue depuis belle lurette au sein de cette administration municipale.

C'est le préfet Jonathan V. Bolduc qui a d'abord dévoilé la nouvelle image corporative suite au changement de nom de la MRC Robert-Cliche, pour celui de MRC Beauce-Centre, qui a été approuvé par le gouvernement du Québec à la fin juillet. Il s'agit d'un logo épuré qui reprend les couleurs vert et bleu du drapeau de la Beauce, avec une image de feuille d’érable incrustée dans le A du mot Beauce

Le site web de la MRC était également désuet et méritait d'être revampé. Une nouvelle interface utilisateur a été créée afin de faciliter la navigation et la recherche d’informations sur le site, en plus, notamment, d’une section Actualité qui a été ajoutée pour communiquer efficacement les nouvelles de l'organisme.

Le nouveau logo a été conçu en partenariat avec la responsable des communications de la municipalité de Saint-Victor, Myriam Bélanger alors que la nouvelle mouture du site Internet a été réalisée par l’entreprise Enzo Conception, de Tring-Jonction, pour un montant de 9 400 $. 

Place au bac brun
Le conseil des maires de la MRC Beauce-Centre a décidé d’instaurer une collecte de matières organiques (bac brun) dans les périmètres urbains de quatre municipalités, soit Beauceville,  Saint-Joseph-de-Beauce, Saint-Odilon-de-Cranbourne et Saint-Victor. La collecte verra le jour au printemps 2023. Quelque 3 800 bacs bruns, d'une capacité de 240 litres, seront distribués à domicile. 

Les citoyens des secteurs ruraux ne seront pas en reste car ils pourront également réduire le volume de leur poubelle grâce au compostage domestique. En effet, l’équipe de la MRC a livré de nombreux composteurs  ainsi qu’un bac de comptoir aux citoyens des municipalités n’étant pas desservies par la collecte. La livraison n’est toutefois pas encore terminée pour les citoyens des secteurs ruraux de Saint-Joseph et Beauceville qui recevront leur composteur dans les prochains mois.  

Le coût des composteurs domestiques est défrayé à 80 % par RECYC-QUÉBEC et le 20 % restant provient du fonds PGMR (Programme de gestion des matière résiduelles) de la MRC Beauce-Centre. Les citoyens n’ont rien à débourser directement.

Actuellement,selon l’entente de la MRC avec le lieu d’enfouissement technique (LET) de Frampton, le coût total pour l’enfouissement est de 150 $ la tonne pour l’année 2022, soit 32,75$ de plus que l’an dernier.  Dans ce 150 $, se retrouve une redevance à l’élimination des matières résiduelles au MELCC de 24,32 $ afin de décourager l’enfouissement et engager de nouvelles mesures de réduction à la source.  

Cela réduira de 78$ la tonne les coûts d'enfouissement des déchets alors que les matières organiques ne seront plus expédiées dans les sites mais plutôt transformées, notamment en compost, a expliqué le directeur général de la MRC, Jacques Bussières.

Rappelons que les données du projet pilote de la collecte intelligente, menée dans la MRC au printemps 2017, avaient révélées que le contenu des poubelles était composé à 37 % de matière organique. 

De plus, le Plan d’action 2019-2024 de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du ministère de l’Environnement et de la lutte contre les changements climatiques (MELCC) oblige les organismes municipaux à avoir un système de gestion des matières organiques d’ici 2025.  

Locaux de la MRC: en discussion avec Beauceville
Lors de la conférence de presse, le préfet de la MRC, Jonathan V Bolduc, a confirmé que son administration discutait présentement avec celle de la Ville de Beauceville sur un partenariat possible quant à l'établissement d'un centre administratif municipal commun.

En effet, la MRC a obtenu une subvention de 750 000 $ pour procéder à la réhabilitation et à la rénovation de ses installations actuelles mais la porte est ouverte entre les parties de partager un espace commun. « On regarde les options », a dit M. Bolduc.

Rappelons que la Ville de Beauceville avait annoncé en 2019 la construction d'un nouvel hôtel-de-ville, un projet dont la réalisation a été mise en veilleuse le mois dernier pour réévaluation. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


6 décembre 2022

Beauceville coupe les fonds à sa Corporation de développement industriel

La Ville de Beauceville vient de suspendre « tout transfert de fonds relatifs à de nouvelles ententes (demandes) » à sa Corporation de développement industriel (CDIB), compte tenu que les programmes administrées par cette dernière « font actuellement l'objet de vérifications légales. » C'est le sens d'une résolution adoptée hier soir en séance de ...

3 décembre 2022

Relocalisation du Bistro d’Adstock: un bel exemple de collaboration

Le restaurant Le Bistro d’Adstock, situé dans le secteur de Saint-Méthode, se relocalise dans un nouveau bâtiment pour offrir une plus grande superficie et ainsi mieux répondre aux besoins de la clientèle. Occupant maintenant le local qui abritait autrefois le bar Le Sergiri, ce déménagement représente un investissement de près de 300 000$. Ce ...

29 novembre 2022

Saint-Georges souhaite prolonger la 25e Avenue

La Ville de Saint-Georges procédera à une demande d’autorisation de travaux auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques afin de procéder à l’ajout d’un ponceau dans le ruisseau d’Ardoise. Ces travaux ont pour objectif de permettre le prolongement de la 25e Avenue au sud de la 127e Rue. Ce projet, qui ...