Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Séance du conseil municipal de Beauceville

Une pollution visuelle qui perdure

durée 18h00
17 août 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

La Ville de Beauceville ne réussit pas à faire nettoyer un terrain au faîte de la côte des Rapides-du-Diable (Route 173) qui compte un petit bâtiment sale et inoccupé ainsi qu'une camionnette abandonnée sur place depuis plusieurs années.

Le dossier a refait surface lundi soir, à la séance du conseil municipal, alors que le citoyen Jean Bolduc a demandé ce que l'administration municipale entend faire pour régulariser cette situation de pollution visuelle, à l'entrée Sud de la localité.

Comme en témoigne la photo prise par EnBeauce.com, on constate que le véhicule est dans un état avancé de pourriture, avec les pneus à plat incrustés dans l'asphalte des lieux, et de la verdure qui pousse sur la carcasse. La bâtiment n'est guère plus attrayant et présente lui aussi une décrépitude avancée.

Rappelons qu'il y a quelques dizaines d'années, ce secteur de la 173 comportait une halte routière qui servait aussi de poste d'observation panoramique des Rapides-du-Diable. L'édifice qui est toujours là comptait un casse-croûte. Les installations de la halte avaient été fermées pour des raisons de sécurité, notamment routière.

En réponse au citoyen, le maire François Veilleux a indiqué que Beauceville avait entrepris depuis des années des pourparlers avec le propriétaire du terrain, incluant aussi l'envoi de plusieurs mises en demeure mais que le dossier « est compliqué », du fait notamment que la Ville doit maintenant négocier avec la succession du propriétaire. La directrice générale adjointe, Mélanie Quirion, a confirmé que la question n'est pas aussi simple à régler qu'il n'apparaît. Pour l'instant, c'est le Service de l'urbanisme qui porte le dossier, a-t-elle indiqué.

Ironiquement, le site en question se trouve directement en face de l'entreprise Qualinet Nettoyage Beauce!

Consultations publiques
Beauceville vient de mandater Marie-Soleil Gilbert pour prendre en charge l'organisation des consultations publiques, qui seront menées par l'organisme Vivre en ville, dans le cadre de sa réflexion sur la planification du territoire de la Ville.

L'offre de services se chiffre à 11 050 $, représentant une banque de 170 heures. Mme Gilbert entreprendra son mandat en septembre. Sa principale tâche sera de fixer le calendrier de ces consultations qui auront lieu au cours de l'automne 2023.

Transbordement des déchets
Les élus ont donné leur appui au projet de GFL Environnement de mettre en place et d'opérer un centre de transfert de faible capacité à ses installations du parc industriel.

Cela permettra le transbordement de moins de 10 000 tonnes par année de matières résiduelles en provenance de la collecte des ordures ménagères de Beauceville.

La Ville évalue que cela diminuera le déplacement des véhicules de transport de déchets, ce qui contribuera à une baisse des coûts et une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Plus d'espaces résidentiels
Afin d'agrandir l'affectation résidentielle de son territoire, la Ville de Beauceville a présenté des projets de règlements pour changer le zonage de trois secteurs. C'est le cas du terrain de l'ancienne usine de Séchoirs de Beauce et Bois Ouvré ainsi que celui en face du CHSLD.

On veut également créer une aire protégée autour du bassin de rétention du développement résidentiel sur la route Fraser.

Par ailleurs, le conseil a abrogé un règlement qui autorisait un emprunt afin de réaliser des travaux de réfection complète de la 9e Avenue. Le projet, qui remontait à 2018, était évalué à 1,8 M$. Or, comme il n'a jamais été réalisé et que depuis, les prix ont explosé, le conseil a choisi de refaire une demande de subvention afin que la part payée par la Ville soit équilibrée, relativement à la hausse anticipée.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Une consultation pour la communauté d’affaires de Beauceville

Après la réalisation de trois cafés-citoyens ainsi qu’un sondage adressé aux acteurs du milieu communautaire, la Ville de Beauceville poursuit ses démarches de consultation publique pour les projets de revitalisation, cette fois auprès de la communauté commerciale et industrielle. À cet effet, elle organise un déjeuner-causerie dédié ...

11 avril 2024

Vote par Internet : Élections Québec met fin au projet pilote

Élections Québec a annoncé aujourd'hui, par voie de communiqué de presse, qu'elle mettait fin au projet pilote de vote par Internet, qui devait avoir lieu dans 21 villes de la province, dont Saint-Georges-de-Beauce, à l'occasion des élections municipales de 2025. Les trois entreprises qui ont répondu à l'appel d'offres visant à acquérir une ...

10 avril 2024

Saint-Georges: 12,6 M$ en permis de construction émis en mars  

La Ville de Saint-Georges a émis quelque 98 permis de construction et de rénovation au cours du mois de mars, pour une valeur totale de 12 625 118 $. Le plus important chantier autorisé consiste en des travaux d’amélioration de la ventilation et de la climatisation à l’école Les Petits-Castors, située au 11600, du boulevard Lacroix. Ce projet  ...