Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pour l'année 2024

MRC de La Nouvelle-Beauce: un budget de près de 12 M$

durée 17h00
23 novembre 2023
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le budget de fonctionnement de la MRC de La Nouvelle-Beauce, pour l'année 2024, s'élèvera à 11 975 402 $, ce qui correspond à  une hausse de 1 366 301$, soit 12,88 % de plus que celui de l'an dernier.

Le document administratif a été adopté hier soir, lors de la séance du conseil des maires.

Parmi les différents éléments qui ont eu une incidence sur les prévisions financières, on note:

— L’augmentation des coûts d’exploitation pour le centre de récupération et de gestion des déchets (CRGD)  principalement liée à la station de traitement de lixiviat et au projet de gestion des matières organiques  (plafetorme de compostage et tri robotisé). Une révision du budget 2023 avait été adopté en 2023 (550 000 $);

— L’augmentation de la rémunération globale de l’équipe en raison de la nouvelle convention collective, soit une augmentation annuelle des salaires de 4%, en plus des échelons (210 000 $):

— Les dépenses pour le projet Signature innovation (170 000 $); 

— La majoration des dépenses liées au nouveau centre administratif régional: entretien, intérêts sur la partie  remboursable par la subvention RECIM et intégration d’une réserve pour de l’entretien et des réparations futures (150 000 $); 

— L’augmentation des frais de taxi pour le transport adapté liée à une hausse de l’achalandage et à l’offre de  services. Une révision du budget 2023 avait été adoptée en 2023 (115 000 $); 

— L’embauche d’un aménagiste qui pourra contribuer à la révision du schéma d'aménagement et de  développement révisé et soutenir l'équipe dans la réalisation du Plan d'intervention en infrastructures routières locales et la mise en œuvre du Plan régional des milieux humides et hydriques pour les années futures (90 000 $); 

— L’embauche d’un 2e chargé de projet en gestion des matières résiduelles afin de réaliser des activités  prévues dans le Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) qui permettront d’améliorer la  performance territoriale de la MRC (90 000 $).

En ce qui a trait aux investissement pour l'an prochain, on prévoir dépenser 6 893 456 $.

La majeure partie de ce montant (6 326 800 $) servira à la construction d’un centre de gestion des matières organiques et d’une plateforme de compostage au Centre de récupération et de gestion des déchets à Frampton. Le projet était prévu pour 2023,  mais a été reporté en 2024. Les coûts budgétés en 2023 représentent 70 % du total des honoraires professionnels et 30 % du total des coûts de construction. 

Le second est la poursuite de la construction de la Véloroute de Dorchester (travaux prévus près de la route  Sainte-Thérèse et étude pour la traverse sous l’autoroute 73 à Scott) qui demandera des déboursés de 566 656 $. 

Par ailleurs, la MRC de la Nouvelle-Beauce redistribuera plus de 1,2 M $ sur son territoire pour soutenir le développement local et régional, notamment auprès de Développement économique Nouvelle-Beauce, Destination Beauce,  l’Office régional d’habitation de La Nouvelle-Beauce, la salle de spectacle Méchatigan, ainsi que dans le Fonds d’intervention régionale et dans le Fonds de soutien aux projets structurants.  

Aussi, c'est en 2024 que la municipalité régionale devrait adopter sa toute première politique culturelle. 

« Comme les chiffres en témoignent, la MRC de La Nouvelle-Beauce préservera son dynamisme au cours de la prochaine année! Le  développement de nos municipalités reste notre priorité et de nombreux projets seront menés de front par notre équipe pour y arriver.  Dans certains cas, cela mènera même à l’embauche de nouvelles ressources pour pouvoir les réaliser. [...] Ce sera assurément une grosse année pour notre MRC, mais grâce à l’expertise de notre personnel et à la saine gestion de nos  budgets, nous voyons arriver 2024 avec fébrilité et enthousiasme  », a déclaré le préfet, Gaétan Vachon, lors du dépôt du budget.

Incidemment, l'élu, qui est aussi premier magistrat de Sainte-Marie-de-Beauce, a obtenu encore une fois la confiance de ses homologues qui lui ont confié, pour un autre deux ans, le poste de tête du conseil des maires. Il sera secondé par Olivier Dumais, maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, au titre de préfet suppléant.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 février 2024

Deux nouveaux projets de logement autorisés à Saint-Georges

La Ville de Saint-Georges vient de donner son autorisation à la mise en chantier de deux projets de développement résidentiel sur son territoire.   Pour le premier, le promoteur érigera huit habitations de huit logements sur la 22e avenue et la 156e rue. L'investissement est de 16 M$. Une seconde entreprise procédera à un prolongement de 240 ...

27 février 2024

Les employés des loisirs demandent plus d'efforts à leur employeur

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 26 février, une vingtaine d'employés du service des loisirs et de la culture étaient présents pour montrer leur mécontentement face aux négociations.  En effet, ces derniers estiment que les dernières offres ne sont pas assez satisfaisantes. Lors du traditionnel tour de table sur les réunions ...

27 février 2024

Infrastructures d’eau: plus de 5,5 M$ octroyés à la Ville de Beauceville

C'est par voie de communiqué de presse que le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé ce matin, au nom de sa collègue ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, des aides financières totalisant 5 585 221 $ à la Ville de Beauceville, pour qu'elle puisse effectuer divers travaux d’infrastructures d’eau sur son territoire. Les ...