Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Adoption du budget 2024

Taxes à Beauceville: un compte plus élevé de 4,03%

durée 05h00
12 décembre 2023
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

À Beauceville en 2024, le taux de taxes résidentielles augmentera de 4,03% en secteur urbain, et de 3,24% en territoire rural, pour une résidence moyenne évaluée à 185 631 $.

C'est du moins les termes du budget adopté hier soir par les élus du conseil municipal en séance extraordinaire.

En chiffres réels, la facture sera de 2 922 $ pour le secteur urbain (+ 113 $ par rapport à 2023); elle atteindra 2 237 $ en zone rurale (+ 70 $), toujours basé sur le prix de résidence moyenne.

Le coût plus élevé n'est pas attribuable au taux du 100 $ d'évaluation, qui passe de 0.7879 $ à 0.7904 $, soit à peine 0,3% de hausse, mais à l'augmentation des tarifications, a expliqué le directeur général, Serge Vallée.

Les tarifications annuelles des services d’aqueduc (+ 30 $) d’ordures (+ 25 $), et de compostage (+ 22 $), introduit l'an dernier, comptent pour 68 $ des 113 $ supplémentaires à payer.

Le budget d'opération total atteint 14 204 918$, soit 8,13% de plus que l'année passé, alors que la richesse foncière des immeubles imposables s'est accrue de 18 048 500 $ (2.77%).

Les taxes foncières et autres représentent encore la majeure partie des revenus, soit 77% des recettes prévues, pour un montant  10 941 328 $. Les services rendus (comme les heures de location de l'aréna) génèrent aussi de bonnes entrées d'argent, à raison de 1,3 M$.

Quant aux dépenses, elles se sont accrues de 1 068 581  $ par rapport à l'an dernier. Les principaux postes qui en demandent plus sont la quote-part versée à la MRC Beauce-Centre,   puisqu'elle assure maintenant entièrement le gestion des matières résiduelles et le recyclage (+ 40%), l'achat des produits chimiques pour le traitement de l'eau (+ 30 000 $), la sécurité publique (+ 53%) et les intérêts sur la dette à long terme (+ 28 %) en raison bien sûr de la hausse fulgurante des taux.

Au chapitre du plan triennal d'immobilisations, on prévoit des investissements de 7 990 772 $ en 2024, 14 191 975 $ en 2025, comprenant une nouvelle caserne des pompiers estimée à 6 M$, et 2 632 537 $ en 2026.

Après l'adoption du budget, le maire François Veilleux a rappelé que le document était la résultante d'une «question de choix» quant aux dépenses à engager pour desservir le mieux possible la population dans son ensemble.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 février 2024

Le projet de logements toujours prévu sur le site du Motel Royal

La projet de construction d'un édifice à logements sur le site du Motel Royal de Beauceville est toujours dans le plan de match des propriétaires de l'endroit. C'est ce qu'a confirmé le co-propriétaire, Carol Bolduc, lors d'un entretien téléphonique ce matin avec EnBeauce.com. Même que le projet d'origine a pris du galon, passant de 12 à 14 ...

21 février 2024

Saint-Georges: les employés des loisirs et de la culture adoptent un mandat de grève générale illimitée

Réunis en assemblée générale mardi, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges – CSN, qui représente les salarié-es du service des loisirs et de la culture, ont adopté un mandat de grève générale illimitée à 96%. Un avis de grève pour le 2 mars vient d’ailleurs d’être envoyé au ministère du ...

20 février 2024

Qui veut démolir le Motel Royal?

La nouvelle fera sûrement bien des heureux à Beauceville: le Motel Royal devrait tomber sous le pic des démolisseurs d'ici le premier avril. En effet, les propriétaires du bâtiment ont publié une message ce matin, sur la page Facebook Beauce à vendre, que l'édifice était à donner. Pourtant à l'automne, après une longue saga de plusieurs années ...