Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Service des loisirs et de la culture

Saint-Georges: les employés municipaux en grève générale illimitée depuis ce matin

durée 12h15
2 mars 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Sylvio Morin
email
Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Voir la galerie de photos

Les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges (CSN), qui représentent les salariés du service des loisirs et de la culture, ont déclenché ce matin leur grève générale illimitée.

« On peut se poser la question: est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler? Lundi, le maire (Claude Morin) a répondu à la séance du conseil municipal que ses administrateurs avaient tous les mandats pour négocier. Mais il semble se laver les mains du fait que la négociation trainant en longueur, cela a des effets négatifs, comme la perte de revenus pour sa ville, alors que les activités sont déplacées ailleurs qu'à Saint-Georges. Si j'étais une résidente d'ici, je me poserais de sérieuses questions sur cette manière de faire », a indiqué à EnBeauce.com Barbara Poirier, présidente du Conseil central de Québec–Chaudière-Appalaches (CSN),  qui était présente sur Ie piquet de grève installé devant le Centre sportif Lacroix-Dutil.

D'ailleurs, toutes les activités qui devaient avoir lieu à cet endroit ont été soit reportées, soit annulées ou encore déplacées. C'est notamment le cas des matchs de hockey du Cool-FM et des Condors qui se dérouleront au Centre Caztel de Sainte-Marie.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre 2022, le dernier point à régler concerne les salaires. « L’employeur refuse de bouger sur l’indexation des salaires et maintien essentiellement la même position depuis le début », explique Simon-Mathieu Malenfant, vice-président trésorier de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN).

Le syndicat estime avoir démontré de la souplesse et fait tout le nécessaire pour en arriver à un règlement satisfaisant, depuis la fin de la convention collective le 31 décembre 2022, le dernier point à régler concerne les salaires. «  Il y a eu 21 rencontres de négociation jusqu’à maintenant mais l’employeur refuse de bouger sur l’indexation des salaires et maintien essentiellement la même position depuis le début », a expliqué à son tour Simon-Mathieu Malenfant, vice-président trésorier de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN).  La proposition de l’employeur est inacceptable, car elle maintient l’appauvrissement des travailleuses et des travailleurs alors qu’il y aurait plutôt un rattrapage à faire. » 

Rappelons que le Syndicat des travailleuses et travailleurs municipaux de la Ville de Saint-Georges représente la soixantaine d'employés du service des loisirs et de la culture qui travaillent au Centre sportif Lacroix-Dutil, au Centre culturel Marie-Fitzbach, au Pavillon Alfred-Leblond du parc des Sept-Chutes et au complexe multisport.

À lire également

« Est-ce que la Ville de Saint-Georges veut vraiment régler? », dit le syndicat

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Vote par Internet : Élections Québec met fin au projet pilote

Élections Québec a annoncé aujourd'hui, par voie de communiqué de presse, qu'elle mettait fin au projet pilote de vote par Internet, qui devait avoir lieu dans 21 villes de la province, dont Saint-Georges-de-Beauce, à l'occasion des élections municipales de 2025. Les trois entreprises qui ont répondu à l'appel d'offres visant à acquérir une ...

10 avril 2024

Saint-Georges: 12,6 M$ en permis de construction émis en mars  

La Ville de Saint-Georges a émis quelque 98 permis de construction et de rénovation au cours du mois de mars, pour une valeur totale de 12 625 118 $. Le plus important chantier autorisé consiste en des travaux d’amélioration de la ventilation et de la climatisation à l’école Les Petits-Castors, située au 11600, du boulevard Lacroix. Ce projet  ...

9 avril 2024

Grève à Saint-Georges : le ton monte au conseil de ville

Lors du conseil de ville de Saint-Georges, ce lundi 8 avril, de nombreux employés des loisirs et de la culture, actuellement en grève, étaient présents pour interpeller les élus sur le statu quo des négociations. Robert Lejeune, un des employés de la ville actuellement en grève, a eu un vif échange avec le conseiller Olivier Duval et le maire ...