Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Saint-Georges vue du ciel

Un moment privilégié à bord d'un avion avec Hugues Drouin

durée 18h00
7 octobre 2022
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

La vie nous offre parfois la possibilité de vivre des instants privilégiés et c’est justement l’un de ceux-là que je vous partage aujourd’hui.

Le pilote Hugues Drouin m’a fait visiter Saint-Georges à bord de l’avion de son frère, un Piper PA 15 jaune, de 1948. C’était mercredi.

J’ai rencontré Hugues lors d’un café historique sur l’histoire de l’aéroport de Saint-Georges, il y a plusieurs mois déjà. Il m’avait gentiment proposé de faire un tour avec lui lorsque l’occasion se présenterait. Bien évidemment, je ne me suis pas laissé prier! Être dans le ciel, c’est comme être dans l’eau pour moi, c’est la liberté. Après quelques appels manqués, j’ai enfin pu vivre ce moment unique.

Je me suis alors rendu au troisième hangar de l’aéroport de Saint-Georges pour rejoindre celui qui pilote des avions depuis 1977. Il m’explique qu’on voyagera à bord de l’avion de son frère au lieu du sien, parce qu’il est plus adapté pour prendre des photos. L’une des deux fenêtres s'ouvre. Je n’appréhende pas, j’ai surtout hâte.

Il annonce à la radio que nous sommes prêts à décoller sur la piste 2. Il se met dans l’axe et c’est parti! On s’envole. Finalement, c’est bien moins bruyant que je ne le pensais.

On est passé au-dessus du Barrage Sartigan, on a remonté la ville de Saint-Georges par le côté Est, avant de se rendre jusqu’au lac Poulin et de revenir jusqu’à l’aéroport par le côté Ouest de la rivière Chaudière. On a vu notamment le Cégep Beauce-Appalaches, les installations de l’entreprise Boa Franc, le rond-point de l’autoroute, les nombreuses piscines des quartiers résidentiels et les maisons perdues au milieu des bois. De là-haut, on se rend compte à quel point les terrains et les champs sont bien entretenus. 

Le soleil brille et illumine les forêts aux couleurs automnales. C’est magnifique! 

Après environ une demi-heure au dessus de la Beauce, nous atterrissons sur la piste 2. Merci encore mille fois Hugues pour cette visite dans les airs. 

Je vous emmène avec nous à travers cette galerie de photo prise de là-haut. Bon vol!

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • DP
    denis poulin
    temps Il y a 2 mois
    Bravo Hugues .

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 décembre 2022

Améliorer l’accès aux chiropraticiens pour faire respirer les urgences

Nous reproduisons ici une lettre ouverte  de la présidente de l'Association des chiropraticiens du Québec (ACQ), Dre Marie-Hélène Boivin. Rien ne va plus dans les urgences du Québec. Notre système de santé est mis à mal et cela laisse présager de graves conséquences sur la population québécoise : développement de conditions de santé évitables, ...

27 novembre 2022

Partez-vous dans le Sud cet hiver ?

Maintenant que l'hiver est définitivement installé au Québec et que les vacances de Noël approchent, il est temps, pour ceux qui le peuvent, de partir retrouver le soleil du Sud. Cuba, le Mexique, la Floride, nombreuses sont les destinations prisées par les Québécois qui préfèrent les maillots de bain aux combinaisons de ski. Et ils sont ...

25 novembre 2022

Nos répondants pas fous du Vendredi fou

Aujourd’hui et ce lundi sont deux journées où les commerçants font chuter leurs prix dans le cadre du Vendredi fou et du Cyberlundi. Selon nos répondants à la question de la semaine d'EnBeauce.com, plus de 80 % préfèrent ne pas acheter lors de ces journées ou n’ont tout simplement pas les moyens de le faire. En effet, 57,3 % des répondants ...