Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lettre ouverte : la meilleure option est de rembourser l’argent aux agriculteurs

durée 04h00
12 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Nous reproduisons une déclaration des Producteurs de grains du Québec, Atlantic GraiPns Council, Christian Farmers Federation of Ontario, Producteurs de grains de l’Ontario et Ontario Bean Growers.

Nous, les soussignés, saluons la nouvelle selon laquelle le gouvernement fédéral a mis de côté les tarifs payés par les agriculteurs (34 millions de dollars), mais soulignons qu’il faut rembourser cet argent directement aux agriculteurs qui l'ont versé.

Ceux et celles qui cultivent et fournissent la nourriture consommée par tous ne devraient pas être obligés d’assumer les fonds tarifaires perçus auprès des agriculteurs. Ces mêmes agriculteurs peuvent fournir des renseignements sur les tarifs qu'ils ont payés et peuvent être remboursés directement.

Depuis de nombreux mois, nous faisons d’importants efforts en tant que coalition pour mieux faire connaître les difficultés que la décision du Canada d'imposer des droits de douane sur les importations d'engrais russes a créées pour les agriculteurs canadiens. En tant que groupe, nous avons rencontré des dizaines de députés, ainsi que des décideurs dans les bureaux des ministres et dans la fonction publique.

Nous avons été clairs :

  • Les agriculteurs canadiens sont solidaires du peuple ukrainien.
  • Nous demandons pourquoi le Canada est le seul pays du G7 à demander à ses agriculteurs d’assumer le coût des mesures de rétorsion tarifaire qui ne nuisent pas à la Russie.
  • L'ONU demande aux pays de ne pas imposer de barrières au commerce des engrais afin d'éviter une crise alimentaire mondiale. Pourtant, le Canada - une superpuissance céréalière dont la planète a besoin durant cette période de crise – oblige ses agriculteurs à verser un tarif important, qu'ils continuent de payer.

Nous attendons que le gouvernement prenne des mesures pour rembourser directement aux agriculteurs les droits de douane versés sur les engrais.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


31 janvier 2023

Lettre ouverte : Vente du complexe Saint-Louis

La municipalité de Saint-Gédéon-de-Beauce a mis en vente l’ancien couvent des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, connue sous le nom de Complexe Saint-Louis. Nous publions la lettre ouverte de l’organisme nation Action patrimoine qui avise le maire des risques de cette vente sur le patrimoine.  Monsieur le Maire, Action patrimoine est un ...

29 janvier 2023

Augmentation du salaire minimum : les avis sont partagés

Les Québécois au salaire minimum verront leur salaire passer de 14,25 $ l’heure à 15,25 $ l’heure en mai. Selon nos répondants à la question de la semaine, les avis de cette annonce sont assez partagés. Autant notre lectorat considère que c’est une très belle augmentation (30,1 %), qu’il croit qu’on est encore loin d’un salaire raisonnable ...

21 janvier 2023

Que pensez-vous de l'augmentation du salaire minimum?

Mercredi, le ministre du Travail, Jean Boulet a annoncé que le salaire minimum au Québec augmentera d’un dollar à compter du 1er mai, passant ainsi à 15,25 $ l’heure. Il s’agit de la plus forte augmentation du salaire minimum en pourcentage depuis 1995. L’équipe d’EnBeauce.com demande à son lectorat ce qu’il pense de cette ...