Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Lettre à l'éditeur

Piste cyclable: si près du but

durée 15h00
16 juin 2024
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante

L'auteur de cette lettre à l'éditeur s'interroge pour quelles raisons les autorités tardent à construire le pont, qui enjamberait la rivière Calway entre Beauceville et Saint-Joseph-de-Beauce, pour compléter la piste de la Véloroute de la Beauce.

Aimez-vous le cyclisme, le patin à roues alignées, la marche, la course, le quadriporteur? Eh bien nous oui, en Beauce. La piste cyclable surnommée la «Route de la Beauce» (sic) est très récente, spécialement à Saint-Joseph. Un beau réseau asphalté par lequel on pourrait partir de Scott et se rendre à Saint-Georges. S’Il y avait un pont enjambant la rivière Calway. En effet « la Route de la Beauce » n’est pas complète: il ne manque que 30 mètres sur plus de 30 000 mètres de voie sécuritaire! Ce pont, c’est notre requête, c’est le chaînon manquant, c’est ce qu’il nous faut! Tout le monde y a droit et tout le monde le veut.

Pour commencer, l’absence de ce pont pose un problème majeur pour les gens voulant faire le trajet Saint-Joseph/Beauceville et vice versa. Nous devons quitter la piste cyclable pour se rendre sur la 173 et y parcourir une distance d’environ un kilomètre pour traverser la rivière Calway.

Non seulement l’accotement bordant cette route n’est pas très fantasmagorique, mais il est plein de crevasses. De plus, les autos et les camions y roulent à plus de 90 km/h en soulevant la poussière. Ce n’est pas un environnent adéquat pour les familles et les aînés qui tentent de profiter de la piste. C’est dangereux de se faire frapper plus que d’autre chose.

C’est d’ailleurs ce qu’a expérimenté un cycliste de 80 ans en juin dernier. C’est suite à une manœuvre peu prudente de la part du cycliste qu’un automobiliste l’aurait percuté et l’octogénaire est mort sur le coup. La journée était belle, la chaussée était sèche et la visibilité était bonne. La seule chose qui n’était pas au rendez-vous, c’était le pont. C’est sûr qu’on ne veut pas qu’une chose pareille se reproduise et mettre des pancartes «Attention aux cyclistes» ce n’est pas suffisant. La piste cyclable, ça fait des lustres qu’on la réclame. Plus de 20 ans précisément. Ce serait le temps de donner un petit coup et de terminer ce projet.

Ensuite, si une des causes de ce délai aussi déraisonnable est le budget, il y a une bonne nouvelle. En effet, une entreprise de Beauceville, Quirion Métal, s’est proposée pour fabriquer la structure du dernier lien bénévolement. Ça serait fou de dire non. Autre raison, l’environnement. C’est vrai que c’est une rivière et qu’il peut y avoir des grenouilles, mais il faut savoir faire de sacrifices. On ne fait pas d’omelettes sans casser d’œufs.

D’autres ponts ont été construits sur la piste et ça n’as pas pris cinq ans avant de donner le premier coup de pelle. Par exemple, la voie ferrée a été restaurée dans le secteur de Vallée-Jonction. Ce projet a été entamé après celui de la piste cyclable et ils ont terminé de refaire entièrement un pont beaucoup plus gros que celui que nous réclamons, il y a un an environ. Simplement, c’est un bon exemple d’injustice. À l’heure où je vous parle, certains cyclistes rejoignent la 173 par les terres privées la bordant. Si j’étais le propriétaire d’une de ces terres, je serais choqué de voir près de 150 personnes par fin de semaine passer sur mon terrain. 

Finalement, ce pont qui va traverser la rivière Calway, on en a besoin et pour avant 2025. Ça fait déjà plus de 20 ans que cette piste cyclable est réclamée et c’est la seule chose qui manque. Sans mentir, en Beauce, on commence à trouver l’attente longue.

Oui, la construction affectera un peu la nature, mais qu’est-ce qui est le plus important: les grenouilles ou les humains qui ont des enfants, des parents, des amis, une famille? De plus, en ce moment, ça a plus l’air d’un travail pas fini que d’autre chose. Comme le dit le vieux dicton: ce qu’on commence, on le termine.

Philippe Dallaire
Saint-Joseph-de-Beauce

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • JCF
    Jean-Claude Frenette
    temps Il y a 3 semaines
    Tout à fait d'accord avec ce commentaire. Je ne suis pas de la région mais ayant eu l'occasion de parcourir cette véloroute avec des groupes de cyclistes à quelques occasions je trouve inconcevable que la réalisation de ce pont n'ait pas encore été réalisé

RECOMMANDÉS POUR VOUS


13 juillet 2024

Toujours aucune lumière au bout du tunnel

Les employés du Service des loisirs et de la culture de Ville de Saint-Georges, représentés par la Centrale syndicale CSN, en sont maintenant rendus à presque quatre mois et demi de grève. La Convention de travail est échue depuis deux années, et selon ce qu’on m’a dit, il n’y a eu que deux rencontres entre la partie patronale et syndicale depuis ...

6 juin 2024

Jour J: un devoir de mémoire même après 80 ans

Il y a vingt ans aujourd'hui, je recevais un appel complètement inattendu: celui de Maurice Loriot, le père de mon bon ami Français, Philippe. C'était alors le 60e anniversaire du débarquement de Normandie, le fameux Jour J, qu'il avait vécu. Il voulait simplement, mais sincèrement, me remercier, en son nom personnel et au nom de ses ...

26 mai 2024

Pour comprendre un conflit, il faut remonter à sa source

L'auteur de cette lettre à l'éditeur a fait parvenir sa missive à la suite de la lecture de la chronique de Pier Dutil, parue chez EnBeauce.com le 8 avril dernier et intitulée «Qui arrêtera Netanyahou et Poutine?» Le responsable de la guerre n'est pas nécessairement celui qui la déclenche, mais celui qui l'a rendu ...