Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 juin 2018 - 04:00 | Mis à jour : 08:05

Derek Breton, l'inspiration de l'année

Jean-Frédéric Chrétien a fait parvenir ce texte à EnBeauce.com. Celui-ci porte sur Derek Breton, un jeune homme originaire de Saint-Georges et qui, selon M. Chrétien, « progresse bien dans la vie, autant à l'école que dans le sport ». La salle de nouvelles a accepté avec plaisir de publier ce texte.

L’inspiration est très importante pour la personnalité. C’est un sentiment de bien-être qui est enivrant. Elle nous permet de repousser nos limites tout en définissant de nouveaux objectifs et ainsi nous faire grandir.

Je vous parle d’inspiration, car je l’ai rencontrée dans un petit karatéka.

Derek Breton, 12 ans, est un modèle d’inspiration. Après 3 ans seulement, il est déjà rendu ceinture verte et il s’approche de sa ceinture brune à grands pas.

Lors des compétitions, il se démarque de ses adversaires par son calme et sa sérénité. Il témoigne de modestie en gardant sa tête sur ses épaules après avoir remporté plusieurs prix. Ces prix sont le fruit d'une à deux heures d'entraînement par jour.

Derek a également une autre grande qualité : « C’est un passionné », me confia son père. « Lorsque quelque chose l’intéresse, il s’y consacre corps et âme. Quand il était plus jeune, il avait plusieurs champs d’intérêts, mais là, il est passionné de karaté et il fonce. » C’est sa persévérance qui rend ses parents le plus fiers.

Derek n’a pas toujours été un karatéka. Il a pratiqué la danse pendant près de deux ans. Cela lui a permis de maîtriser toutes les pirouettes qu’il connaît aujourd’hui. Il va sûrement essayer la gymnastique s’il en a la chance. Derek aime toutes les disciplines qui requièrent une bonne forme physique et une maîtrise de soi. Lorsqu’il a essayé ce sport, il a su tout de suite que c’était son sport. Derek s'entraîne au Studio Unis Beauce, à Saint-Georges. Son entraîneur, Jean-Pierre Caron, est fier de ses apprentissages.

Voici quelques paroles de sagesse que m’a dites Derek : « Le karaté est bénéfique pour l’être humain, car il permet d’apprivoiser la colère et de la dompter. Il permet également de faire partie d’une grande famille. Les membres de cette famille seront là pour nous aider, nous encourager et partager les épreuves qu’on va traverser. Et si tu aimes le karaté et que tu désires te mesurer aux autres, tu peux faire de la compétition et récolter les honneurs. »

Derek m’a également donné des conseils pour ceux qui s’intéressent au karaté : « Si vous êtes en compétition et que vous n’êtes pas aussi bon que les autres, l’important c’est de visualiser les autres comme une projection de nous-mêmes, mais en meilleurs. Qu’un jour, avec de la pratique, on va être rendu là. Il faut apprendre de nos erreurs et il est important de donner notre 100 % et d’être satisfait de notre performance. »

Avant une compétition, Derek pratique un petit rituel : le soir précédent, il pratique tous ses katas sans trop pousser la note. Une fois sur place, il va écouter les musiques de ses katas afin de réviser. Lorsque c’est bientôt son tour, il va tourner le dos à ses adversaires, car il ne veut pas être déstabilisé par leurs performances.

Lors du dernier championnat international de karaté studio unis, le Québec Open 2018, Derek a eu l’honneur d’être le récipiendaire de la bourse du Club Optimiste de Charlesbourg. Cette bourse est offerte pour la 5e année consécutive et vise à récompenser les personnes qui se démarquent. Les critères de sélection sont principalement le rendement académique, l’implication aux compétitions et l’évolution personnelle. Derek m’a confié qu’il aimerait utiliser cet argent pour faire une ou deux compétions de la Naska, notamment celles de Chicago et de Boston.

Les rêves sont également importants. Ils définissent des buts à atteindre. Le rêve de Derek est d’être recruté par une équipe américaine et de faire le circuit NASKA.

Derek ne pratique pas d’autres sports pour l’instant, mais il s’occupe avec certains passe-temps. Il aime retrouver ses amis dans l’univers virtuel des jeux en ligne et faire un peu de compétition dans des jeux de tir à la première personne comme Fortnite et Overwatch. Il stimule aussi sa créativité avec les arts plastiques et le dessin.

Étant un jeune de notre région, nous tenons à le féliciter et nous l’encourageons à continuer sur cette voie ! Il est une belle source d'inspiration pour tous ceux qui le côtoient !

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.