Publicité
24 septembre 2019 - 04:00

Qui va sauver la planète?

Toutes les réactions 8
 

QUI VA SAUVER LA PLANÈTE?

 

Nous sommes près de huit milliards d’humains à vivre sur la terre présentement et 90 millions de nouveaux venus s’ajoutent annuellement.

Depuis quelques années, la question de l’environnement n’a cessé de prendre de l’importance dans l’actualité. Présentement, le sujet, comme la température, est de plus en plus chaud.

Il aura fallu qu’une jeune suédoise de 16 ans, Greta Thunberg, décide de se pointer seule devant le parlement de son pays demandant aux élus de prendre des mesures pour sauver la planète pour qu’un courant mondial prenne forme.

Vendredi dernier, un peu plus d’un million de jeunes, dans 130 pays, ont pris la rue, séchant leurs cours, pour sensibiliser les dirigeants politiques à l’urgence d’intervenir pour sauver la planète. Lundi, l’ONU tenait un sommet sur le climat pour sensibiliser tout le monde à l’urgence d’agir.

 

des faits

À l’échelle de la planète, des changements importants du climat se produisent à une vitesse vertigineuse.

Les tornades qui frappent l’Amérique sont de plus en plus violentes et frappent maintenant des régions qui n’avaient jamais été touchées dans le passé. On a pu le constater dernièrement avec l’ouragan Dorian qui a atteint les côtes de la Nouvelle-Écosse et des Îles de la Madeleine, entre autres.

On nous montre souvent des images de la banquise de l’Arctique qui fond rapidement, ce qui entraîne une montée du niveau des eaux des océans. Déjà, des îles du Pacifique sont menacées de disparition et on doit relocaliser des populations.

À Miami, en Floride, la source d’approvisionnement d’eau se situe dans les Everglades. Or, depuis quelques années, le niveau de la mer à la hausse menace d’envahir les Everglades, ce qui aurait pour effet de menacer cette importante source d’approvisionnement en eau potable.

 

Plus près de nous

Si tous ces phénomènes semblent loin de nous et peuvent en inciter certains à dire que nous ne sommes pas menacés, laissez-moi vous donner quelques exemples de menaces qui nous pendent au bout du nez.

Dans les Territoires du Nord-Ouest, un village, Tuktoyaktuk, situé sur l’océan Arctique, voit ses berges érodées de 10 mètres par année. On prépare déjà le déménagement d’une partie importante du village. De plus, la fonte du pergélisol, cette bande de terre gelée en permanence sur laquelle on a construit des villages, des routes et des pistes d’atterrissage , menace de s’effondrer.

Rapprochons-nous un peu. Au cours des dernières années, les berges de la Côte-Nord et de la Gaspésie ont subi une importante érosion qui a obligé plusieurs propriétaires à envisager un déménagement si on ne veut pas voir sa résidence emportée. Et ce n’est qu’un début. Nous avons aussi eu droit à des tornades majeures à Gatineau en 2018 et à St-Rock-de-l’Achigan cet été.

Et que dire des inondations au Québec le long du Richelieu, de la rivière Outaouais et le long d’autres cours d’eau. Les débordements sont de plus en plus importants d’une année à l’autre.

Enfin, que dire aussi des débordements de notre Chaudière. Cette année, ce fut tout simplement catastrophique. Les municipalités de Ste-Marie et de Beauceville ont été lourdement touchées. À Ste-Marie, quand on pense que l’eau a atteint le boulevard Vachon, ce n’est pas rien. Plus d’une centaine de résidences seront démolies et autant de familles devront se relocaliser.

À Beauceville, on s’interroge sur le maintien de l’activité commerciale sur le boulevard Renault. Certains commerces sont encore fermés, après plusieurs mois.

Et n’allez pas croire que ces phénomènes vont se résorber au cours des années. L’Organisation météorologique mondiale de l’ONU déclarait récemment que, de 2015 à 2018, la planète a connu sa période la plus chaude depuis que les relevés météorologiques existent, soit en 1850.

 

Les climato-sceptiques

Malgré tous ces phénomènes facilement observables, il se trouve encore des gens, et non pas les moindres, pour nier cette menace.

Dernièrement, le Président du Brésil, Jair Bolsonaro, disait avoir trouvé la solution pour préserver l’environnement. Il suffisait aux humains de «manger moins» et «de faire caca un jour sur deux». WOW! De son côté, le brillant Président américain, Donald Trump, affirme que toute cette affaire est une invention de la Chine pour distraire l’attention des humains. Pas fort là non plus!

Ces climato-sceptiques font preuve soit d’aveuglement volontaire, soit d’ignorance.

Vendredi prochain, une journée de sensibilisation aura lieu au Québec, notamment à Montréal où sera présente la jeune suédoise Greta Thunberg.

Déjà, plusieurs institutions scolaires ont décidé de fermer leurs portes ce jour-là pour inciter les jeunes à participer à la marche prévue. Il en est de même également de certains commerces et d’entreprises.

C’est bien beau de manifester, mais que se passera-t-il par la suite. Personnellement, je me réjouis de voir que les jeunes semblent vouloir s’approprier la cause de l’environnement. Après tout, ce sont eux qui auront à vivre avec les impacts de notre inaction. Mais je préférerais qu’on le fasse en dehors des heures de classe, car il ne faudrait pas que la lutte au climat se fasse aux dépends de l’éducation.

 

PENSÉE DE LA SEMAINE

Je dédie la pensée de la semaine aux adultes qui doutent parfois de notre jeunesse :

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • Hier à la télé (nouvelles) reportage en lien avec Mme Greta. On y voyait ses amies qui l'appuient etc... La cause de l'environnement j'y crois, par contre faudrait peut-être que les babines suivent les bottines. Je m'explique une des amies à Mme Greta se présente avec les cheveux teints en rose (J'ai rien contre cela, c'est son choix). Mais désespoir présente-toi pas à la télé pour la cause environnementale avec les cheveux roses. re: décoloration-teinture= pas bon pour l’environnement)

    Oups!! - 2019-09-24 10:46
  • C'est nous et nos gouvernements qui allons sauver la planète.Il va falloir changer notre façon de vivre et de consommer.



    Josette Labbé - 2019-09-24 11:39
  • Tornades et ouragans c'est pas pareil. Des ouragans il y en a à chaque année et de différentes forces. Une tornade ça peut arriver spontanément selon les conditions météo du moment.

    Il ne faut pas prendre un été chaud, une débacle et autre puis tirer des conclusions.

    Je suis pour faire des efforts, mais êtes-vous tous prêts èa faire des changements drastiques à votre vie: plus de voiture? L'essence à 4$ du litre? Une taxe au poids des ordures? Cesser la croissance économique? Si on se fie à l'urgence évoquée par certains, il faudrait arrêter de vivre...

    Mike - 2019-09-24 12:54
  • Ce qui se prépare comme changement climatique est si rapide et important, que le Conseil Régional de l'Environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) travail de concert avec l'UPA Chaudière-Appalaches pour préparer les agriculteurs à la diminution des récoltes et penser immédiatement à trouver de nouvelle culture ou méthode de travailler le sol pour faire face ce qui s'envient.

    Le problème, ce n'est pas seulement une orage à l'horizon qui va passer en quelques minutes, les conséquences sont pour des dizaines d'année.

    L'altération de la nature va aussi toucher la Beauce !!!

    R Gélinas - 2019-09-24 13:31
  • Depuis quand écoutons nous des enfants pour dicter les politiques mondiales?
    Depuis quand est-ce qu'on est en accord que des OBNL et des mouvements sociaux utilisent des enfants pour promouvoir leurs idées et nous influencer émotionellement?
    Depuis quand donnons-nous aux gouvernements et aux "spécialistes" l'authorité de dicter ce que nous pensons et surtout ce que nos enfants devrait apprendre d'avoir peur que la planète explose à l'école?

    Je trouve cela très déroutant et ne me donne pas l'envie de suivre cette frénésie. On voit ça dans pays qui veulent "ré-éduquer" leur citoyens comme la Chine, pas ici.

    Utiliser la peur et la panique pour qu'on laisse l'état transformer nos vies "pour le meilleur de tous", c'est une stratégie authoritaire que je ne veut pas encourager.

    Pourquoi ne misons-nous pas sur l'innovation au lieu du contrôle de la vie de la population?
    La technologie est en train d'avancer et les solutions arriveront. Les véhicules électriques sont en train de se développer, en train de baisser de prix, et on en voit même chez nous à St-Georges! Et il y en aura plus dans le futur! Au lieu de blâmer tout le monde, j'aime mieux encourager les gens qui se concentre à dépolluer et mette la main à la pâte.

    À mon expérience personelle, je n'ai pas rencontrer quelqu'un qui est contre le fait de bien s'occuper de l'environnement. La majorité de nous font des choix dans nos vie personelles pour le réfléter. Ce n'est pas avec des taxes que ça va changer, car qui va payer pour ces changements en fin de compte? C'est nous. Ce n'est pas avec le contrôle de notre éducation que ça va changer. C'est avec la volonté, l'effort collectif et les nouvelles technologies.

    Ce n'est pas la première fois que les gens essaie de contrôler la vie des gens a cause d'une "urgence" non-négotiable. Ils ont fait la même chose quand ils ont essayer de dicter comment on devrait manger avec le guide alimentaire qui n'est évidemment pas bon pour tous. Cétait évident dans ce temps là selon les spécialiste, comme c'est "évident" aujourd'hui pour le changement climatique. Leur moyenne au bâton ne justifie pas de leur faire confiance à mon avis.

    De plus, les gouvernements/scientifiques/journalistes ont beaucoup perdu de crédibilités, ça fait depuis les années 70s que le monde va avoir des famines, un ère glacière, un réchauffement épouvantable, etc. Et pas encore un changement de ceux-ci ont eu lieu. A plusieurs reprises des "Dans 10ans, dans 20 ans, dans 15 ans, etc." qui ont mené à rien.

    En tant que citoyen qui ne travail pas dans le domaine, c'est difficile d'avoir la vrai réponse et la vrai idée de ce que se passe, mais à mon impression, encore une fois, ne faites pas trop confiances aux gouvernements et aux authorités intellectuelles qui veulent prendre le contrôle de votre vie pour votre bien. Ils ont faillis à leur tâche assez souvent, et on leur fait déjà trop confiance.

    C'est beaucoup plus intéressant de vivre libre et de faire des bons choix, être fier de nous-même, et d'influencer les autres par l'exemple.

    J'écouterais un politicien beaucoup plus sérieusement s'il voudrait attaquer le changement climatique en discutant de la Chine et l'Inde. S'ils n'embarquent pas, ça ne changera pas. Et je doute qu'ils sacrifieront leur développement économique pour sortir leur population de la pauvreté pour focuser sur les énergies renouvelables. Le gouvernement n'est pas capable de balancer son budget et est déjà dans le rouge. Je serai très encouragé de voir des investissement massifs dans les énergies vertes une fois que nos finances seront en ordre et qu'on aie des surplus pour investir dans le futur de notre société et civilization.

    Je vote PPC pour la responsabilité financière qu'on à pas eu depuis très longtemps. Merci à Maxime d'offrir une alternative réellement différente.

    Monsieur G - 2019-09-24 16:52
  • @Monsieur G
    tant qu’a voter Maxime Bernier , n’oubli pas de voter pour les 2 car cela va avoir le même impact ...soit gaspiller un vote pour quelqu’un qui ne pourra jamais changer les choses avec son parti qui sera plus marginale que les vert et qui sera confiné dans la 5-6e opposition si seulement il arrive à se faire élire .

    Monsieur B - 2019-09-24 18:25
  • Je pense que l'on doit réduire les humains on pourra ainsi sauver la planète.dire oui àl'avortement,non a la vaccination, réduire l'espérance de vie arrêter de soigner les malades limiter les naissances

    Normande couture - 2019-09-25 13:18
  • Qui va sauver la planète ? Sûrement pas Greta, elle se promène gratos là où nous il faut payé, comme aller voir les baleines. Son équipe et elle ont un très beau voyage dans notre province. À nos frais pour la plupart du temps. Pourqupi ne vont-ils pas en Chine, Russie là où la pollution est énorme. B'avez-voys pas réalisé qu'un cicle normal se fait. Le système changé et c' est normal, ça toujours été. Tant mieux si le climat se réchauffe on va moins chauffer au bois et faire moins de boucane ...ce que certaines villes interdisent

    Réaliste - 2019-10-04 10:19