Publicité
17 décembre 2019 - 12:00

Sondage hebdomadaire EnBeauce.com

30% des lieux de travail n'ont aucun party de Noël

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 1

Presque 30% (29,5% pour être plus précis) des employeurs de la région n'organisent pas de souper ou de soirée de Noël à l'endroit de leur personnel. C'est ce qui ressort des réponses reçues dans le cadre du sondage hebdomadaire d'EnBeauce.com.

Les raisons peuvent être multiples pour des patrons de ne pas organiser un événement du genre: nombre très minime d'employés, impossibilité d'avoir tout le personnel réuni en même temps (i.e. un restaurant), facture salée qui peut accompagner l'organisation d'une telle fête et implications juridiques pour l'employeur qui a l’obligation d’assurer la santé, la sécurité et l’intégrité physique et psychologique des employés.

Car, quel que soit le lieu de la fête – au bureau ou ailleurs –, le party est une extension du lieu de travail. Sans compter que de nos jours, avec les médias sociaux, photos et vidéos peuvent atteindre l’état viral sur le web avant même la fin du party. Il faut se rappeler que tout le monde a droit à un minimum de respect de sa vie privée.

En place et lieu de célébrations bien arrosées, des entreprises vont choisir de verser une prime aux membres du personnel, de consentir des rabais supplémentaires sur les produits qu'elle fabrique, d'effectuer des tirages de cadeaux ou encore d'offrir des séjours voyage dans divers lieux. D'autres encore vont organiser une fête pour les enfants avec la traditionnelle distribution des cadeaux par le Père Noël de la compagnie. Enfin, il peut arriver que les argents, qui auraient servis à payer le party, soient versés à un organisme communautaire. À cet égard, les patrons ont beau jeu de trouver la formule de « cadeau de Noël » qui répond le mieux aux valeurs du milieu de travail.

Dans 45,2%, « c'est le boss qui paie tout » révèle notre sondage. Selon le cas, la fête peut être strictement réservée aux employés ou bien avec conjointes et conjoints. Pour des employeurs, l'occasion permet de rassembler patrons, cadres et salariés sans hiérarchie.

À moins de ne s’en tenir qu’à un strict 5 à 7, une facture, pour un vrai party des Fêtes selon les plus récents chiffres fournis par des experts en organisation d’événements, tourne autour de 25 à 30 $ par personne, au minimum. Par exemple, une fête d’entreprise avec 50 personnes, où y sont offertes une ou deux consommations d’apéro, vin à la table, repas, location de la salle plus les pourboires, cadeaux et tirages, la facture s’élèvera facilement à 5000 $ et plus.

C'est pourquoi, dans 13,1% des cas selon notre sondage, les employés paient une partie des frais de la fête. Cela assure notamment qu'il n'y aura pas d'absentéisme au party, en plus de limiter les montants dépensés plutôt que d'avoir « un bar ouvert ».

Enfin, 12,4% des travailleurs paient entièrement le coût de leur soirée de Noël par le biais de leur club social. Souvent, un léger montant est prélevé sur chaque paie pour financer les activités de ce club tout au long de l'année. Cette formule est souvent présente dans les milieux de travail gouvernementaux et syndiqués pour établir une indépendance envers l'employeur et tracer une ligne de démarcation entre les parties où « affaires et plaisir » ne se mélangent pas.

Répondez à la question de la semaine:

Pour moi, Noël c'est...

Les résultats du sondage la semaine prochaine sur EnBeauce.com

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Noël est l'occasion de montrer au gens qu'on les apprécies... si on apprécie pas nos employés, on ne vaux pas grand chose comme employeur

    steve - 2019-12-17 14:29