Publicité

3 avril 2021 - 08:30

Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches  

Les arts et la culture rongés par l'incertitude

Par Salle des nouvelles

Nous reproduisons ici un communiqué du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches. L'organisation représente 170 organismes et plus d’un millier d’artistes et de travailleurs culturels professionnels. 

 À la suite de la dernière annonce du premier ministre, au cours de laquelle le retour en zone rouge a été décrété, le Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches regrette que le milieu des arts et de la culture, parmi les premiers à être mis sur pause il y a un an, soit à nouveau mis aux arrêts par la fermeture des salles de spectacles et des lieux de diffusion, et ce, quelques semaines seulement après leurs réouverture. 

Depuis le début de la pandémie, le milieu des arts et de la culture s’est montré à la fois solidaire, inventif et résilient. Cependant, face à l’impératif de sauver des vies, nous ne pouvons, qu’une fois de plus, nous conformer aux nouvelles mesures afin de préserver la santé des communautés dans lesquelles nos artistes et artisans sont si profondément ancrés. Ainsi, nous espérons que la campagne de vaccination s’effectuera rondement, et que la population saura relever les défis que posent les conditions imposées par la propagation rapide du virus. Nous avons hâte que la situation revienne à la normale et nous ferons tout le nécessaire de notre côté.

Toutefois, l’effet de yo-yo des dernières annonces et l’absence de signaux clairs quant à une reprise durable ne font qu’ajouter à l’incertitude qui gruge notre milieu. Comment pouvons-nous élaborer des stratégies pour inciter le public à revenir en salle, quand la question primordiale de la survie demeure au cœur de nos préoccupations ? Le public sera-t-il au rendez-vous ? Serons-nous seulement encore là, à l’heure de la relance, alors que près d’un artiste sur deux (41 %) songe aujourd’hui à changer de carrière?

Nous devons pouvoir nous appuyer sur une vision ministérielle et des lignes directrices appropriées à la conjoncture. Tous, incluant les gouvernements, devront faire preuve d’agilité afin d’assurer une reprise efficace. À cet égard, nous ne pouvons qu’inviter les différents paliers de gouvernement à maintenir les programmes en place et à les bonifier, suivant la durée de ce nouveau confinement, puisqu’ils assurent, à court terme, la survie de plusieurs et, à plus long terme, la vitalité même du milieu.

Le milieu de la culture a largement démontré, depuis le début de la pandémie, que toutes les mesures sanitaires ont été mises en place afin de respecter scrupuleusement les directives de la Santé publique, même les plus pointues d’entres elles. Cela nous a permis d’accueillir le public et les visiteurs de façon sécuritaire dès que nous en avons eu la permission. Les membres du Conseil, les administrateurs et toute notre équipe sont disposés, plus que jamais, à collaborer étroitement avec le gouvernement, afin de favoriser une relance durable pour les arts et la culture, et ce, partout au Québec. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.