Publicité

14 mai 2021 - 06:00

Lettre ouverte

Vaccination COVID-19: les aînés... encore quelques pas

Par Salle des nouvelles

Nous reproduisons ici l'intégrale d'une lettre ouverte du président de la FADOQ des régions de Québec et Chaudière-Appalaches, Rosaire Roy, concernant la vaccination des aînés contre la COVID-19.

C'est à l'hiver 2020 que l'on nous annonçait l'arrivée d'un ennemi dangereux et mortel,  surtout pour nous les aînés. Confinement total, le combat était engagé. 

Nos aînés les plus vulnérables étaient en danger, n'ayant que peu de moyens pour  affronter le mal. Plusieurs sont morts au combat. 

Les têtes grises se mobilisent, s'organisent. Chacun doit s'isoler, demeurer patient,  s'encourager les uns les autres et aider les plus fragiles. 

Quinze mois plus tard, une arme contribue à faire reculer l'ennemi, enfin le vaccin. Il est  accueilli avec enthousiasme par toutes les générations, mais, il nous reste encore  quelques pas à franchir. Il ne faut pas baisser la garde et rester vigilants.  

Lorsqu’une majorité des citoyens auront reçu le vaccin, nous pourrons espérer connaître un bel été et retrouver les nôtres.  

Merci à tous les aînés de mener le combat et c’est solidairement, que nous pourrons  retrouver nos amis, nos familles et nos petits-enfants.  

À la fin, nous devrons garder en mémoire les leçons tirées de cette triste période de vie. Notre planète est fragile, nous devons faire tous les efforts pour la garder en santé,  surtout pour nos enfants et petits-enfants. Ils nous observent, à distance, et ils ont bien  hâte de nous exprimer leur amour et leur tendresse. On ne doit pas les décevoir. Ils sont  notre présent et notre avenir. 

Au plaisir de se retrouver tous ensemble, ensemble.  

Rosaire Roy
Président
FADOQ – Régions de Québec et Chaudière-Appalaches

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.