X
Rechercher
Publicité

Saint-Jules : René Roy maintient son point de vue

durée 15h47
1 novembre 2013

 

Le candidat à la mairie de Saint-Jules, René Roy, souhaite attirer l’attention des citoyens du village sur les sujets qui le préoccupent.

M. Roy veut d’abord préciser son point de vue concernant le système de pressurisation d’eau de la municipalité. Pour lui, il aurait été de mise que «les travaux soient bien exécutés la première fois afin que la municipalité ne doivent pas, peu de temps après, ajouter de la pression dans les bornes fontaine», explique-t-il. «Les travaux en 2009 ont été mal exécutés. C’est pour cette raison qu’ils doivent être repris. À cette époque, une seule pompe de plus gros calibre et bien installée aurait amplement fait le travail. De plus, si les travaux avaient été dessinés et supervisés par un ingénieur, comme la résolution municipale le stipule, il y aurait eu une assurance de qualité et de fonctionnement. Or, cet investissement si important (30 000$) ne fût pas soumis à un appel d’offres. Encore présentement, des travaux se font sans appel d’offres alors que le coût est estimé à 70 000 $», poursuit-il.

Le candidat poursuit avec le dossier du système des eaux usées. «Le fait est que le ministère de l’Environnement n’a pas approuvé le système expérimental, ce qui a obligé la municipalité à recommencer. Aujourd’hui des travaux sont exigés pour rendre le système conforme et des subventions qui pourraient être utilisées à l’amélioration de nos routes sont encore dépensées pour ces installations. De plus, une partie du parc industriel n’a encore jamais été raccordée au système d’égout. Cela ne favorise pas la venue de nouvelles entreprises, mentionne-t-il.

«Je m’étais fixé un but très important lors de cette campagne électorale : visiter les gens de Saint-Jules à leur domicile. Je vous remercie de votre accueil chaleureux. C’était ambitieux comme objectif, mais je tenais à le faire afin de pouvoir échanger avec vous sur divers sujets dont le type d’administration que nous voulions pour notre municipalité. Ensemble, nous avons identifié les problèmes et établi quelles seraient les meilleures solutions. Électeurs et électrices, un geste est nécessaire : le dimanche 3 novembre, allez exercer votre droit de vote. Les gens que je vous propose pour effectuer les changements que vous désirez sont : Lucien Maheu, Clément Roy, Pierre Paré et moi-même. Par ce geste, vous ferez partie de la majorité citoyenne qui aura contribué au changement. Je vous rappelle donc l’invitation à venir voter ce dimanche 3 novembre entre 10h00 et 20h00 à la salle municipale de Saint-Jules», conclut M. Roy.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 mai 2022

Financement des partis: le PQ coiffe de peu le PCQ

À moins de cinq mois des élections générales au Québec, la course au financement est serrée: le Parti québécois (PQ) vient de repasser devant le Parti conservateur (PCQ) d’Éric Duhaime. Traditionnellement champion du financement populaire, le PQ avait été déclassé ces derniers mois par la montée foudroyante du PCQ. Fin février, le PCQ avait ...

19 mai 2022

Richard Lehoux invite les citoyens à «Un café avec votre député»

Le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, va à la rencontre  des citoyens de la circonscription avec deux événements spéciaux intitulés Un café avec votre député.  Les Beauceronnes et les Beaucerons pourront ainsi venir discuter des enjeux qui les touchent autour d’un café et  quelques pâtisseries. Ces rencontres se tiendront dans les bureaux ...

18 mai 2022

Rapport Kamel: «Il faut plus d'imputabilité», dit François Legault

Au lendemain de la publication d’un imposant rapport d’enquête de près de 200 pages sur l’hécatombe survenue dans les CHSLD au début de la pandémie, le premier ministre François Legault reconnaît «qu’il faut plus d’imputabilité d’en haut jusqu’en bas». C’est ce qu’a répondu le premier ministre lors d’une conférence de presse mardi à Laval, où il ...