Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Chaque dollar sera dépensé intelligemment » - Pierre Gilbert

Chargement du vidéo
durée 10h03
14 novembre 2017
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Alex Drouin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Provenant du domaine privé pour avoir œuvré au sein de quelques entreprises dans la région de Québec, Pierre Gilbert, a bien l’intention d’apporter son expertise à sa ville natale, Saint-Joseph, dont il est devenu le maire le 5 novembre.

« Je n’ai pas promis de baisser les taxes ou de faire des miracles, a dit sans détour celui qui a été élu conseiller du district deux en 2013. En revanche, chaque dollar sera dépensé intelligemment. »

« Je veux aider à avoir un milieu de vie meilleur, continuer de développer la Ville, augmenter la population et avoir des services de qualité dans le respect de la capacité de payer », a-t-il ajouté de manière réfléchie.

Comptable agréé de formation, M. Gilbert sait qu’il a encore plusieurs choses à apprendre de la sphère publique.

« Il ne faut jamais oublier qu’on travaille pour les gens et c’est là que se trouve la grosse différence. Lorsqu’on prend une décision, elle doit être dans l’intérêt de la communauté et on ne doit pas prendre des décisions qui sont personnalisées envers une personne », a-t-il expliqué.

Parmi les prochains projets qu’il devra surveiller : la construction de la nouvelle usine d’eau potable, qui a été subventionnée par les gouvernements du Québec et du Canada pour un peu plus de 5,5 M$.

La construction de l’aréna est également l’un des projets qu’il aura à l’œil, car ladite construction devrait débuter au cours de l’année 2018. La facture devrait s’élever à un peu moins de 10 M$, dont la moitié de cette somme provient du gouvernement provincial.

Finalement, la construction de la caserne de pompiers sera également dans les projets qu’il devrait surveiller, dont la facture s’élève à près de 3,5 M$.

Suggestion du maire

Lors de son entrevue, M. Gilbert a reconnu qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire le saut dans l’arène politique. Toutefois, lorsqu’il habitait à Saint-Augustin-de-Desmaures, il lui arrivait régulièrement d’assister aux conseils municipaux.

Lorsqu’il est revenu dans son patelin en 2011, il assistait à celui de Saint-Joseph. Lorsqu’une personne du conseil lui a suggéré de se présenter comme conseiller, il a eu besoin d’un temps de réflexion.

« Je voulais partager mon savoir », dit-il modestement lorsqu’EnBeauce.com lui a demandé pourquoi avoir fait le saut en politique.

Lorsque Michel Cliche a annoncé qu’il se retirait de la politique une fois son mandat terminé, c’est ce dernier qui a suggéré à M. Gilbert de poser sa candidature.

Aux élections, il a récolté 1661 votes, soit 95,68 % des voix. 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • CL
    Claude Labbé
    temps Il y a 4 ans
    Félicitation pour ton élection. Bonne chance Pierre je suis convaincu que vas faire un bon travail.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


28 septembre 2022

Les Canadiens blâment Trump pour les événements du 6 janvier 2021, révèle un sondage

Un nouveau sondage révèle qu'un Canadien sur trois suit attentivement les audiences de la commission d’enquête chargée de faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier 2021, aux États-Unis, et que près des trois quarts des Canadiens blâment le président Donald Trump pour ce qui s'est passé. Ce nouveau sondage Léger, mené en ligne en août ...

28 septembre 2022

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

27 septembre 2022

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...