Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Chaque dollar sera dépensé intelligemment » - Pierre Gilbert

Chargement du vidéo
durée 10h03
14 novembre 2017
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Alex Drouin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Provenant du domaine privé pour avoir œuvré au sein de quelques entreprises dans la région de Québec, Pierre Gilbert, a bien l’intention d’apporter son expertise à sa ville natale, Saint-Joseph, dont il est devenu le maire le 5 novembre.

« Je n’ai pas promis de baisser les taxes ou de faire des miracles, a dit sans détour celui qui a été élu conseiller du district deux en 2013. En revanche, chaque dollar sera dépensé intelligemment. »

« Je veux aider à avoir un milieu de vie meilleur, continuer de développer la Ville, augmenter la population et avoir des services de qualité dans le respect de la capacité de payer », a-t-il ajouté de manière réfléchie.

Comptable agréé de formation, M. Gilbert sait qu’il a encore plusieurs choses à apprendre de la sphère publique.

« Il ne faut jamais oublier qu’on travaille pour les gens et c’est là que se trouve la grosse différence. Lorsqu’on prend une décision, elle doit être dans l’intérêt de la communauté et on ne doit pas prendre des décisions qui sont personnalisées envers une personne », a-t-il expliqué.

Parmi les prochains projets qu’il devra surveiller : la construction de la nouvelle usine d’eau potable, qui a été subventionnée par les gouvernements du Québec et du Canada pour un peu plus de 5,5 M$.

La construction de l’aréna est également l’un des projets qu’il aura à l’œil, car ladite construction devrait débuter au cours de l’année 2018. La facture devrait s’élever à un peu moins de 10 M$, dont la moitié de cette somme provient du gouvernement provincial.

Finalement, la construction de la caserne de pompiers sera également dans les projets qu’il devrait surveiller, dont la facture s’élève à près de 3,5 M$.

Suggestion du maire

Lors de son entrevue, M. Gilbert a reconnu qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire le saut dans l’arène politique. Toutefois, lorsqu’il habitait à Saint-Augustin-de-Desmaures, il lui arrivait régulièrement d’assister aux conseils municipaux.

Lorsqu’il est revenu dans son patelin en 2011, il assistait à celui de Saint-Joseph. Lorsqu’une personne du conseil lui a suggéré de se présenter comme conseiller, il a eu besoin d’un temps de réflexion.

« Je voulais partager mon savoir », dit-il modestement lorsqu’EnBeauce.com lui a demandé pourquoi avoir fait le saut en politique.

Lorsque Michel Cliche a annoncé qu’il se retirait de la politique une fois son mandat terminé, c’est ce dernier qui a suggéré à M. Gilbert de poser sa candidature.

Aux élections, il a récolté 1661 votes, soit 95,68 % des voix. 

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • CL
    Claude Labbé
    temps Il y a 6 ans
    Félicitation pour ton élection. Bonne chance Pierre je suis convaincu que vas faire un bon travail.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h00

Un montant de 150 000 $ pour électrifier le transport scolaire dans Beauce-Nord

Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé, au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, ainsi que du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, Benoit Charette, un investissement de 150 000 $ dans sa circonscription ...

11 avril 2024

Les infirmières praticiennes spécialisées pourront prendre en charge des patients

Certaines infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne pourront commencer dès la semaine prochaine à prendre en charge les personnes qui s'inscrivent au guichet d'accès à un médecin de famille. C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre de la Santé, Christian Dubé, qui a présenté ce changement comme une façon d'offrir aux ...

10 avril 2024

Les groupes de défense collective des droits interpellent la ministre Rouleau

Des représentants des groupes de défense collective des droits des régions de Québec et Chaudière-Appalaches se sont rassemblés, ce matin, devant les bureaux de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l'Action communautaire, Chantal Rouleau, pour dénoncer le sous-financement chronique de leurs organisations.  Qui plus ...