Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

« Chaque dollar sera dépensé intelligemment » - Pierre Gilbert

Chargement du vidéo
durée 10h03
14 novembre 2017
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Alex Drouin, Journaliste

Voir la galerie de photos

Provenant du domaine privé pour avoir œuvré au sein de quelques entreprises dans la région de Québec, Pierre Gilbert, a bien l’intention d’apporter son expertise à sa ville natale, Saint-Joseph, dont il est devenu le maire le 5 novembre.

« Je n’ai pas promis de baisser les taxes ou de faire des miracles, a dit sans détour celui qui a été élu conseiller du district deux en 2013. En revanche, chaque dollar sera dépensé intelligemment. »

« Je veux aider à avoir un milieu de vie meilleur, continuer de développer la Ville, augmenter la population et avoir des services de qualité dans le respect de la capacité de payer », a-t-il ajouté de manière réfléchie.

Comptable agréé de formation, M. Gilbert sait qu’il a encore plusieurs choses à apprendre de la sphère publique.

« Il ne faut jamais oublier qu’on travaille pour les gens et c’est là que se trouve la grosse différence. Lorsqu’on prend une décision, elle doit être dans l’intérêt de la communauté et on ne doit pas prendre des décisions qui sont personnalisées envers une personne », a-t-il expliqué.

Parmi les prochains projets qu’il devra surveiller : la construction de la nouvelle usine d’eau potable, qui a été subventionnée par les gouvernements du Québec et du Canada pour un peu plus de 5,5 M$.

La construction de l’aréna est également l’un des projets qu’il aura à l’œil, car ladite construction devrait débuter au cours de l’année 2018. La facture devrait s’élever à un peu moins de 10 M$, dont la moitié de cette somme provient du gouvernement provincial.

Finalement, la construction de la caserne de pompiers sera également dans les projets qu’il devrait surveiller, dont la facture s’élève à près de 3,5 M$.

Suggestion du maire

Lors de son entrevue, M. Gilbert a reconnu qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire le saut dans l’arène politique. Toutefois, lorsqu’il habitait à Saint-Augustin-de-Desmaures, il lui arrivait régulièrement d’assister aux conseils municipaux.

Lorsqu’il est revenu dans son patelin en 2011, il assistait à celui de Saint-Joseph. Lorsqu’une personne du conseil lui a suggéré de se présenter comme conseiller, il a eu besoin d’un temps de réflexion.

« Je voulais partager mon savoir », dit-il modestement lorsqu’EnBeauce.com lui a demandé pourquoi avoir fait le saut en politique.

Lorsque Michel Cliche a annoncé qu’il se retirait de la politique une fois son mandat terminé, c’est ce dernier qui a suggéré à M. Gilbert de poser sa candidature.

Aux élections, il a récolté 1661 votes, soit 95,68 % des voix. 

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • CL
    Claude Labbé
    temps Il y a 5 ans
    Félicitation pour ton élection. Bonne chance Pierre je suis convaincu que vas faire un bon travail.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h00

En créant une nouvelle agence santé, Dubé se déresponsabilise, accusent les libéraux

La création d'une nouvelle structure en santé permettra au ministre Christian Dubé de se déresponsabiliser. C'est du moins ce qu'anticipent les libéraux, qui sont réunis cette semaine en caucus présessionnel à Lac-Beauport, au nord de Québec.   Ils accueillent mal l'idée d'un projet de loi créant Santé Québec, une entité séparée du ministère ...

24 janvier 2023

Retraite du cabinet Trudeau: la situation des passeports au menu des discussions

Le cabinet libéral entamera mardi la deuxième journée de sa retraite de trois jours à Hamilton et plusieurs enjeux sont au menu des discussions, dont la lutte contre l'inflation, mais aussi la situation des passeports. La ministre de la Famille, Karina Gould, doit offrir une mise à jour sur la situation dans les bureaux des passeports, qui ont ...

23 janvier 2023

Nouvelle-Beauce: plus de 650 000$ pour des projets structurants en 2023 et 2024

La MRC de La Nouvelle-Beauce a récemment adopté sa Politique de soutien aux projets structurants 2023-2024 qui dispose d'une enveloppe de 663 428 $. Dans le cadre du Fonds région et ruralité (FRR) Volet 2 – Soutien à la compétence du développement local et régional des MRC, la MRC doit affecter une part du montant qui lui est versé pour soutenir ...