Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juillet 2018 - 04:00 | Mis à jour : 16:44

Les jeunes de Chaudière-Appalaches votent autant que ceux de Montréal

Alexandre Poulin

Par Alexandre Poulin, Journaliste

Depuis un bon moment, il est tenu pour admis que les jeunes votent moins que leurs concitoyens qui sont plus âgés. Qu'en est-il réellement ? À croire les pouvoirs publics, la situation est alarmante. De récentes initiatives témoignent de cette préoccupation : l'instauration de bureaux de vote sur les campus des cégeps, en 2014 ; et, dans l'actualité toute fraîche, la décision d'Élections Québec d'aménager de petits bureaux de vote, le 1er octobre 2018, pour permettre aux petits Québécois de s'exprimer symboliquement, sans compter l'initiative conjointe de l'Institut du Nouveau Monde et du journal Le Devoir de convier les chefs des partis politiques à un débat sur la jeunesse, qui aura lieu le 17 août. 

Voir aussi : « Les petits Québécois pourront voter de manière symbolique » et « Les chefs des principaux partis réunis pour la jeunesse le 17 août »

EnBeauce.com a analysé les résultats de l'élection générale du 7 avril 2014. Les chiffres démontrent que les jeunes ont moins voté que leurs concitoyens plus âgés, qu'ils ont moins voté dans les régions que dans les villes et, à notre grand étonnement, que les jeunes de Chaudière-Appalaches se sont exprimés dans une même proportion que les jeunes Montréalais.

PORTRAIT POLITIQUE

Les jeunes votent moins, et encore moins dans les régions

Récemment, dans l'actualité, Pierre Reid, le directeur général des élections, remarquait que la participation électorale des moins de 35 ans franchit à peine le seuil des 50 %. En outre, il appert que cette faible participation soit plus marquée dans les régions que dans les villes. 

À preuve, quelques mois après les élections du 7 avril 2014, Élections Québec révélait, chiffres à l'appui, « que dans trois régions situées au nord et dans l’est du Québec, les taux de participation sont inférieurs à 40 % chez les 18-24 ans, alors qu’ils sont de 60 % et plus sur l’Île-de-Montréal, dans la région de la Capitale-Nationale et dans celle de Laval ».

Dans le même ordre d'idées, selon Élections Québec, les élections générales de 2014 ont corroboré une tendance observée, à savoir que le taux de participation augmente avec l'âge.

Si les jeunes votent moins dans les régions, Chaudière-Appalaches est l'exception

Donnons des exemples très précis. Le 7 avril 2014, dans la région de la Côte-Nord, les jeunes âgés de 18 à 34 ans ont voté à 41 %. C'est visiblement la région dans laquelle la participation électorale des jeunes a été la plus timide, pour ne pas dire anémique. Les régions Gaspésie - Îles-de-la-Madeleine, Abitibi-Témiscamigue et Nord-du-Québec ont enregistré des résultats similaires.

À l'inverse, la région de la Chaudière-Appalaches fait exception. Toujours à l'élection québécoise de 2014, les jeunes de Chaudière-Appalaches ont voté à 61 %. Certes, leur participation a été moins forte que celle de leurs concitoyens de la même région, qui sont âgés de plus de 35 ans : ceux-ci ont voté à 77 %.

Tout de même, le taux de participation des jeunes dans notre région administrative, dont fait partie la Beauce, rivalise avec les régions Île-de-Montréal (61 %), Capitale-Nationale (66 %), Laurentides (61 %) et Lanaudière (61 %). Enfin, les jeunes de Chaudière-Appalaches ont voté en plus grand nombre que ceux de l'Estrie (56 %), du Centre-du-Québec (56 %), du Saguenay - Lac-Saint-Jean (55 %) et de l'Outaouais (46 %).

Enfin, à l'élection de 2014, 71 % des Québécois ont voté. C'est un résultat inférieur à celui de leurs cousins français en 2012 qui, lors du premier et du deuxième tours de l'élection présidentielle, avaient été 79 % et 80 % à s'exprimer dans l'isoloir.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.