Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 août 2018 - 15:32 | Mis à jour : 17:54

La controverse de l'heure au Canada

Maxime Bernier brise le tabou du multiculturalisme

Par Jérôme Blanchet-Gravel, Journaliste

Toutes les réactions 16

Maxime Bernier se retrouve actuellement au cœur d’une controverse pour avoir remis en question le multiculturalisme. Sur Twitter, le député fédéral de Beauce a affirmé que le « culte de la diversité » pourrait « détruire le Canada ». Une affirmation iconoclaste qui lui vaudra bien des critiques, mais aussi bien des appuis.

C’est une véritable bombe médiatique que Maxime Bernier a offerte aux médias ce lundi. Dans une série de 6 tweets, l’ex-candidat à la chefferie du Parti conservateur a affirmé que l’idéologie du multiculturalisme divisait la population canadienne en une multitude de « tribus ».

Maxime Bernier a évoqué un phénomène de « balkanisation » du pays, faisant ainsi référence au morcellement du territoire engendré par le multiculturalisme. Maxime Bernier a voulu exprimer sa crainte de voir les nouveaux arrivants se replier sur leur culture et non adhérer aux valeurs canadiennes. Selon l’élu beauceron, la ghettoïsation des communautés culturelles pourrait même déboucher sur des « conflits sociaux et potentiellement la violence ».

Une réaction au programme de Trudeau

M. Bernier réagissait apparemment à un discours du premier ministre Trudeau prononcé à Toronto, vendredi soir, dans lequel il a réaffirmé que la diversité était l’une des valeurs cardinales du Canada. Depuis son entrée en fonction en novembre 2015, Justin Trudeau s’est activement employé à promouvoir le multiculturalisme. Rappelons que c’est Pierre-Elliott Trudeau, son père, qui a intégré le multiculturalisme à la constitution canadienne en la rapatriant de Londres en 1982. Un héritage que Justin Trudeau entend protéger par tous les moyens.

« Le multiculturalisme extrême et le culte de la diversité de Trudeau vont nous diviser en petites tribus qui ont de moins en moins en commun, à part leur dépendance envers le gouvernement. Des clientèles politiques qu’on achète avec de l’argent des contribuables et des privilèges », a affirmé M. Bernier plus tôt aujourd’hui sur Twitter.

Rappelons qu'en juin dernier, Maxime Bernier a été démis de ses fonctions de critique du cabinet fantôme conservateur après avoir publié un chapitre de livre devenu controversé. Dans cet ouvrage qu'il a fait retirer des tablettes, Bernier accusait l’actuel chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, d'avoir gagné la chefferie en bénéficiant du vote de « faux conservateurs ». Selon M. Bernier, sa proposition d'abolir la gestion de l’offre pour l’industrie du lait aurait poussé des gens à prendre leur carte du parti pour voter contrer lui.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

16 réactionsCommentaire(s)
  • N'importe quoi pour faire parler de lui

    René - 2018-08-13 16:59
  • Moi qui n’ai jamais fait de politique mais qui ai à coeur les intérêts supérieurs de notre grande nation francophone, j’abonde dans le même sens que Maxime et je suis tout à fait contre une fédération multiculturelle, sans identité propre, à la Trudeau, à Ottawa, dans laquelle même nos amis anglophones ne se reconnaissent plus.

    J’opte plutôt pour une fédération interculturelle francophone, à Québec, sinon ce sera l’assimilation rapide de notre grande nation.

    Par interculturalisme, j’entends piger nos immigrants dans les plus de 80 pays francophones, de cultures et coutumes différentes, mais qui ont en commun, avec nous, la langue française.

    Ce qui nous fera épargner des centaines de millions de dollars dépensés inutilement pour tenter de franciser des personnes qui n’en ont rien à cirer de la langue française.

    Michel J. Grenier - 2018-08-13 17:23
  • Je suis d'accord avec Maxime lâche pas.

    André vigneault - 2018-08-13 18:20
  • Il faut bien venir de la Beauce, une région avec un taux d'immigration assez faible, pour dire que le multiculturalisme détruit le Canada. Par contre, la région est donc fière lorsque le Cegep Beauce-Appalaches fait des échanges étudiants avec l'Ile de la Réunion et d'autres pays.

    Le multiculturalisme, c'est pas juste au Canada que sa ce passe... bienvenue en 2018 Maxime !

    Jonathan - 2018-08-13 19:58
  • Va porter des jos Louis en Afghanistan et laisse ça aux autres même son parti en veut plus ça va pas Ben... Trudeau est encore bien en selle !!

    Demi lune - 2018-08-13 21:33
  • Est un Québécois.

    Churchill - 2018-08-13 23:19
  • Je partage le point de vue de Maxime et même plus !
    https://www.facebook.com/100000357430993/posts/1945271438828085/

    Michel J. Grenier - 2018-08-14 04:51
  • Pour unee fois que quelqu'un met ses culottes

    denise mathieu - 2018-08-14 06:29
  • M. Bernier a raison. Un excès de plusieurs cultures dans un pays , dans une province, créer des ghettos à outrance. Même la Beauce perdrait son identité culturelle.
    Faut pas juger M . Bernier, l'homme, mais plutôt, son idéologie qui rejoint souvent celle de la majorité.
    L'opinion des médias n'est pas celle du peuple.

    Tomy - 2018-08-14 08:02
  • Bravo Maxime on est derrière toi! Et gardes un oeil sur ce qui se passe et arrive dans notre région... il y a des rumeurs comme quoi ça brasse à Beauceville avec certains immigrants qui non seulement ne veulent rien savoir de s'intégrer mais veulent déjà imposer leur loi islamique (prière, intolérance à l'habillement de nos femmes). Si tu pouvais utiliser tes contacts et faire la lumière la dessus ce serait bien car pour le moment c'est flou et aucun journaliste n'a enquêter la dessus et on dirait qu'on veut étouffer cette affaire et on a le droit de savoir si c'est vrai.
    Un merci de ton vieil ami quand où on jouait au Monopoly étant gamins ;)

    Michel Jacques - 2018-08-14 09:00
  • Pour une fois qu'un député ose prendre la parole pour dire ce qu'une grande majorité de canadiens pensent. Les gens en sont rendus à avoir peur d'exprimer leur opinion. Et ceux qui osent le faire se font ouvertement traiter de racistes. Bravo M. Bernier d'oser crier la vérité !!!

    Francine R. - 2018-08-14 16:29
  • Enfin quelqu'un brise ce lourd silence. Les années à venir vont faire ressortir la justesse du propos.
    Bravo pour votre courage et en espérant que votre déclaration saura susciter une vague de fond!

    Michel Goulet - 2018-08-14 18:06
  • Je te felicite Maxime,tu dit des choses vraies et tu nous represente tres bien,ne te laisses pas influencer par la gagne de teteux labiral.

    Pier - 2018-08-17 20:41
  • Pourquoi monsieur bernier lorsqu'il siégeait comme ministre conservateur n,a suggérer a son collègue d'augmenter le nombre d'agent pour étudier les dossiers des faux réfugiés car il en prenait alors plus de 2 ans pour les expulsés a 90% puisqu'ils étaient et le sont encore des réfugiés(immigrants illégaux).Comment se fait qu'un réfugié faisant une demande au Danemark est refusé s'il provient d'un pays qui pourrait l’accueillir comme l'Allemagne? En occurrence ici les faux réfugiés sont en provenance des États-Unis qui pourraient les accueillir.Pendant ce délais d'attente de leur refus ils sont a la charge du gouvernement du Québec pour l'aide sociale et prennent la place des nôtres pour des soins de santé et d'éducation.Monsieur Bernier s'il persiste sera exclu du Parti Conservateur comme émule de Trump un as du twitt.

    rougeole - 2018-08-18 05:04
  • Multiculturalisme de M.Maxime... crainte de se plier sur leur culture mais non canadiennes! Voyons l'exemple de l'usine Agopur... le décolté de la femme! Très logique dans ce qu'il dit!

    Julie - 2018-08-22 21:12
  • Multiculturalisme de M.Maxime... crainte de se plier sur leur culture mais non canadiennes! Voyons l'exemple de l'usine Agopur... le décolté de la femme! Très logique dans ce qu'il dit!

    Julie - 2018-08-22 21:12