Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
17 août 2018 - 10:56 | Mis à jour : 11:10

Paul Busque mise entre autres sur l'immigration pour soutenir le développement de la région

Toutes les réactions 3

Dans le but d’attirer et d’assurer l’établissement durable d’un plus grand nombre de personnes immigrantes et celles issues de la diversité, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) accorde un soutien financier de plus de 220 000 $ au Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud. 

Le soutien financier annoncé par le député de Beauce-Sud, M. Paul Busque, au nom du ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, M. David Heurtel, fait suite aux engagements pris par le gouvernement du Québec dans le cadre du Forum sur la valorisation de la diversité et la lutte contre la discrimination. Il s’inscrit également dans les mesures du Plan économique du Québec 2018-2019 dans lequel un investissement de plus de 200 M $ a été annoncé pour l’intégration et la francisation des personnes immigrantes et de celles issues de la diversité. 

Devant la croissance économique la plus forte des 15 dernières années et un faible taux de chômage historique, et considérant que plus de 1,3 million d’emplois seront à pourvoir d’ici 10 ans au Québec, « l’immigration est l’une des solutions pour assurer le développement de nos régions et soutenir le développement économique de nos entreprises », selon Paul Busque et et le ministre de l'Immigration, David Heurtel.

« L’aide financière annoncée aujourd’hui permettra de mieux soutenir l’organisme Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud et les partenaires du milieu pour favoriser l’accueil et l’intégration durable des personnes immigrantes en région. L’immigration est une des solutions aux enjeux de main-d’oeuvre et les acteurs socioéconomiques sont motivés à travailler ensemble pour que les projets financés puissent contribuer de façon importante à la prospérité de notre région », soutient  Paul Busque, député de Beauce-Sud.

« Le Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud se donne pour mission l’intégration et la rétention des personnes nouvellement arrivées en Beauce. Comme l’an dernier nous avons bâti une structure d’accueil, aujourd’hui nous misons sur la rétention de la clientèle immigrante, car chaque travailleur actif dans la région compte. Nous voulons travailler avec les municipalités et les services de proximité afin que les personnes immigrantes apprécient leur nouveau milieu de vie », affirme pour sa part Marie Josée Bolduc, directrice générale, Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud.

Faits saillants

L’investissement de 220 240 $ du MIDI est réparti de la façon suivante : 

  • Une somme de 180 580 $ est offerte dans le cadre du Programme Mobilisation-Diversité afin de soutenir des « projets novateurs » issus de la mobilisation et de la concertation locale pour l’attraction et la rétention de la main-d’oeuvre immigrante en région; mieux cerner les besoins du milieu et les actions à entreprendre pour attirer un plus grand nombre de personnes immigrantes et assurer leur établissement durable; favoriser la régionalisation de l’immigration et ainsi contribuer concrètement à l’établissement durable de personnes immigrantes hors de la région métropolitaine de Montréal.
     
  • ​Une somme de 39 660 $ s’inscrit dans le cadre de la dernière année d’une entente triennale du Programme Réussir l’intégration. Cette subvention permettra au Carrefour jeunesse-emploi de Beauce-Sud de poursuivre ses activités de soutien à l’installation et à l’intégration des personnes immigrantes. Cette aide couvre la période du 1er juillet 2018 au 30 juin 2019.   
Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse communiques@enbeauce.com afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Sur l'immigration ?
    comme chez agropur que les immigrants protestent et arrêtent de travailler parce qu'une employé québécoise montre trop sa craque de sein ? ou parce qu'ils prennent des pauses de plus pour prier ?
    Ah ok, ces immigrants de piètre qualité là...

    Out les Libéraux - 2018-08-17 13:06
  • Ouais plutôt que miser sur la formation de la main d'oeuvre local... appauvrissons nos concitoyens... en optant pour de la main d'oeuvre qu'on oblige à travailler à bas salaire afin d'obtenir leur citoyenneté

    Steve - 2018-08-17 14:32
  • Les BS qui sont capable de travailler, on pourrait pas faire un ménage là-dedans et les envoyer au travail. Ah non, ce serait de la discrimination ou quelque chose du genre. À la place, laissons-les avoir leurs chèques mois après mois et travailler en dessous de la table, car ça, ils sont capables. Et continuons de faire venir des étrangers...

    Vincent - 2018-08-18 14:10