Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

François Legault de passage chez Agropur : annonce d'une aide financière de 26,4 millions

durée 13h10
8 février 2019
Maude Ouellet
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Maude Ouellet, Journaliste

Le premier ministre François Legault était de passage à Beauceville ce matin, afin d’annoncer une aide financière de 26,4 millions de dollars à Agropur. Cette initiative servira à robotiser une certaine partie du conditionnement de fromage et à ajouter de nouvelles chaînes pour la découpe et le râpage.

Le projet de robotisation totalise un investissement de 58,8 millions de dollars. L’aide offerte par le gouvernement consiste en un prêt de 21,7 millions et une contribution financière non remboursable de 4,7 millions. 

Le but du premier ministre est clair : investir dans l’économie, afin de créer de la richesse pour le Québec. 

« Le Québec est moins riche que le reste du Canada, j’ose le dire. Il faut créer plus d’emplois payants. »

15 emplois seront créés chez Agropur grâce à l'octroi de cette aide financière. Ce que M. Legault entend par « payant », c’est un salaire annuel de 50 000$. 

Le premier ministre n’a pas manqué de souligner qu’il se sentait un peu comme à la maison en Beauce, deux circonscriptions dans lesquelles la CAQ a été élue avec une forte majorité. M. Legault prenait part ce midi à un dîner table-ronde avec quelques acteurs économiques importants de la région. Le premier ministre souhaite tisser des liens, durant son point de presse, il a d’ailleurs lancé :  «  Tous les entrepreneurs et les entreprises qui ont des projets, venez-nous voir. On va trouver des moyens de réaliser vos projets encore plus rapidement que vous le pensiez. »

Se positionner contre des géants

Pas question que le siège social d’Agropur déménage hors du Québec, a rappelé le premier ministre. Cette aide financière permettra à l’entreprise d’augmenter la productivité afin de maintenir sa compétitivité.

« La compétition provient aujourd’hui de géants internationaux qui font jusqu’à quatre fois notre taille. Dans un contexte de marché très concurrentiel, nous devons accélérer notre développement en investissant dans notre compétitivité, tout en contribuant à la vitalité de nos régions. »
René Moreau, président d’Agropur

M. Moreau a aussi tenu à rappeler qu’il est fier que les produits de l’entreprise soient entièrement faits de lait canadien. 

Rappelons que l’usine de Beauceville a ouvert ses portes en 1973 et se spécialise dans la production de produits de beurre et d’ingrédients laitiers ainsi que dans le conditionnement de fromage.

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • GR
    Georges Ryen
    temps Il y a 4 ans
    Moi qui croyais que c'était fermé, a cause de l'autoroute.
  • J
    Jacques
    temps Il y a 4 ans
    Excellente nouvelle pour Beauceville.
  • D
    Dalia
    temps Il y a 3 ans
    How this corporate welfare to Agropur is equitable for other players in Quebec like Saputo...?
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...