Publicité
11 décembre 2019 - 09:00 | Mis à jour : 09:21

Entre Vallée-Jonction et Thetford Mines

Le chemin de fer Québec Central sera réhabilité

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 7

Le gouvernement du Québec soutiendra la réhabilitation du chemin de fer Québec Central entre la municipalité de Vallée-Jonction et la ville de Thetford.

L'annonce a été faite par le ministre des Transports, François Bonnardel dans le cadre du Sommet sur le transport ferroviaire qui s'est tenu en début de semaine à Drummondville, premier événement du genre au Québec depuis le début des années 1990. Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, et le préfet de la MRC Robert-Cliche, Jonathan V Bolduc, étaient présents lors de cette annonce.

La conception du pont de la municipalité de Vallée-Jonction et l'étude d'opportunité du tronçon de l'ouest de Vallée-Jonction vers Thetford Mines seront entreprises comme première étape de cette réhabilitation.

Le ministre Bonnardel a également profité de ce sommet pour lancer le Programme de soutien aux infrastructures de transports ferroviaires et à l'intégration modale (PSITFIM). Ce nouvel outil vise, entre autres, à favoriser le maintien et l'amélioration de l'état des infrastructures de transport ferroviaire de compétence québécoise, à renforcer la sécurité du transport ferroviaire et à accroître les activités de transport ferroviaire des marchandises, notamment par l'intégration d'un segment ferroviaire aux chaînes de transport.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Quel gaspillage d'argent public pour un moyen de transport qui n'est pas adapté à la réalité des entreprises de la Beauce. Les entreprises manufacturières beauceronnes fonctionnent avec un inventaire -Just in time - . Les entreprises ne peuvent se permettre de manquer d'intrants pour la production. Le train est efficace dans les régions minières et dans le bois et le transport du grain.
    Ce transport bénéficierait à quelques entreprises seulement et à la compagnie qui opérera ce segment de chemin de fer.

    Il n'est pas seulement questions du pont mais aussi de la voie ferrée de tout son long.

    Bernard - 2019-12-11 09:41
  • Quelle bonne nouvelle.

    Enfin des initiatives concrètes en terme de réduction des GES. Nous pouvons nous compter chanceux de pouvoir réhabiliter ces infrastructures toujours présentes dans la région.

    Les entreprises sondées dans la dernière étude étaient catégoriques sur la pertinence de ce lien stratégique et voilà un bas dans cette direction.




    Benoît - 2019-12-11 10:06
  • Ça nous rappelle l'aventure du Québec Central et Jean-Marc Giguère qui avait acquis le tronçon en 1999 pour le réhabiliter. Les dépenses ont explosées vu la condition du chemin de fer qui était en piteux état. La condition de celui-ci n'est pas mieux à ce jour !
    Fin 2006 la compagnie se place sous la protection de la faillite et le MTQ rachète la créance pour $10M en 2007 !

    Jour de la marmotte !

    BERNARD - 2019-12-11 10:31
  • Un tramway sera la meilleur option tant qu'à dépensé les fonds publics..

    Regis - 2019-12-11 18:49
  • On commence a réaliser la nécessité de diversifier les transports au Québec. Oui c'est une Bonne nouvelle de voir les grandes possibilités de réhabiliter la section Vallée Jonction - Thetford Mines. Il existe déjà un fort potentiel de transport entre la région de Thetford -Vallée Jonction et Charny. Pour les détracteurs, je vous invite à vous renseigner sur le succés que connaît le chemin de fer Sartigan entre Scott Jonction et Charny.

    André Bisson - 2019-12-11 19:24
  • ha ha ha encore 1 autre subvention , le temps d un contrat puis on en fera 1 piste cyclable encore 1 fois, on devrait garder le même gouvernement, peut-être il se rappellerait qu il a déjà fait cette gaffe la !!!

    Robert - 2019-12-11 20:48
  • Le problème pour ce tronçon est le volume. En 2000, pour être rentable, le MTQ et le Québec Central estimaient entre 10,000 et 13,000 wagons par année pour être rentable. Au plus fort le nombre de wagons a atteint 4,500 par année entre 2000 et 2006.

    Et oui le tronçon Scott - Charny connait un succès ! Pourquoi ?
    Parce que sur son chemin il y a des entreprises comme Agri-Marché à St-Isidore, Meunerie TransCanada à Pintendre et Unicoop à St-Hénédine qui font venir du grain par wagon. Sans compter la nouvelle meunerie Aliments Breton à Scott.
    Agri-Marché a la capacité d'acheter 1 - unit - par semaine. (1 unit = 20 wagons = 2,000 tonne de grain)

    C'est une question de volume pour être rentable. Bien sur, si le tronçon reste propriété du gouvernement , ce dernier aura la possibilité d'injecter des fonds publics à tous les années si la rentabilité n'est pas au rendez-vous. Question de bien paraître au nom des GES !





    BERNARD - 2019-12-12 13:34