Publicité
23 mars 2020 - 14:30

PANDÉMIE COVID-19

« On met le Québec sur pause » - François Legault, premier ministre du Québec

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les commerces et toutes les entreprises non essentielles au plus tard à minuit ce mardi, et ce, jusqu’au 13 avril. « On met le Québec sur pause pour trois semaines », a souligné, en point de presse, le premier ministre du Québec, François Legault, ce lundi 23 mars.

Une liste des commerces dits essentiels sera mise à jour quotidiennement par le gouvernement. « Par commerces essentiels, on pense ici aux épiceries, aux pharmacies, aux pompiers, policiers, au réseau de la santé. Toutes les industries dans la chaîne alimentaire dont le transport d’aliments et autre sont considérés comme essentiels », a ajouté le premier ministre. Les institutions bancaires sont aussi considérées comme étant un service essentiel.

Soulignons que l’industrie de la construction est également touchée par les nouvelles mesures annoncées aujourd’hui. « Plus vite nous allons limiter les impacts, plus vite nous allons pouvoir revenir à une situation normale. Je demande à tous les Québécois de collaborer. J’ai besoin de vous. », de dire le premier ministre.

Accompagné du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda et de la ministre de la Santé, Danielle McCann, le premier ministre du Québec a rappelé l’importance d’éviter tous les déplacements entres les régions, voire même les villes et les quartiers. Il a également réitéré son point voulant que les personnes âgées doivent rester confinées. « Aujourd’hui, j’ajoute une mesure. Les personnes de 70 ans et plus ne doivent plus sortir outre que pour certaines exceptions et doivent être supervisées », a ajouté M. Legault.

Bilan de la situation au Québec en date du 23 mars

  • 628 cas, ce qui représente une augmentation de 400 depuis le 22 mars. Notons que les cas probables sont désormais inclus dans ce nombre;
  • 4 décès;
  • 45 hospitalisations, dont 20 aux soins intensifs;
  • 1900 personnes sont en attente d’un résultat;
  • 11 200 personnes ont reçu un résultat négatif

Dans Chaudière-Appalaches, le nombre de cas est passé de 13 à 15 alors que le CISSS de la région a confirmé aujourd'hui que certains membres de son personnel ont été infectés du virus de la COVID-19.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Le problème avec le gouvernement c'est qu'il nous demande de collaborer ....MAIS.....il est incapable de rassurer la population sur les modalités financières que tout ça va engendrer...frais de crédit...intérêts...retard sur l'hypothèque........etc. C'est pas aux citoyens de CUMULER ce genre de dettes.IMPOSÉES par l'État !

    drek - 2020-03-23 15:50
  • Québec sur pause..??...imposition de l'État...Va t-il mettre en pause...les hypothèques, les paiements de cartes de crédit, les intérêts encourus, le gouvernement ne dit rien et je comprend très bien les récalcitrants qui demandent des réponses ET qui en ont malheureusement ...pas.

    sqdc saq - 2020-03-23 16:07