Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

PANDÉMIE COVID-19

Le député fédéral de Beauce considère le secteur agricole comme infrastructure essentielle

durée 17h00
1 avril 2020
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Le député de Beauce et ministre associé du Cabinet fantôme conservateur responsable de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Richard Lehoux, presse le gouvernement libéral de déclarer que le secteur agricole est une infrastructure essentielle afin d’assurer que les chaînes d’approvisionnement restent ouvertes.

 « Comme nous le voyons depuis quelques semaines, la pandémie de COVID-19 perturbe les chaînes d’approvisionnement et la production de l’économie canadienne. Ça ne doit pas arriver au secteur agricole. », a déclaré le député de Beauce.

« Chaque jour, de nombreux propriétaires d’entreprises contactent mon bureau pour faire part de leurs inquiétudes sur l’avenir de leur production. Bien que la ministre libérale de l’Agriculture ait dit que la désignation du secteur agricole comme étant essentiel est une ‘’priorité absolue’’, elle n’a pas tenu sa promesse. », poursuit-il.

Selon le député, des décisions clés seront prises au cours des prochains jours et des prochaines semaines, qui auront d’énormes répercussions sur le secteur agricole du Canada. M. Lehoux espère que la ministre arrivera prochainement avec d’autres solutions afin d’aider les agriculteurs, les producteurs et les transformateurs à faire leur travail et mettre à manger sur les tables des Canadiens.

Mesures annoncées pour aider les agriculteurs touchés par la crise
Quelques mesures ont déjà été annoncées pour aider les agriculteurs touchés par COVID-19. Parmi celles-ci : 

-5 milliards de dollars supplémentaires à Financement agricole Canada en capacité de prêt aux producteurs, aux entreprises agroalimentaires et aux transformateurs d’aliments.

-Sursis de paiement de six mois supplémentaires pour les agriculteurs admissibles qui ont des prêts en cours, dans le cadre du Programme de paiements anticipés qui étaient dus avant le 30 avril.

-Des exemptions aux restrictions de voyage aérien s’appliqueront aux travailleurs agricoles saisonniers étrangers qui se sont déjà engagés à travailler.

Le plan d’aide prévoit également de nouvelles échéances pour les prêts dans le cadre du Programme de paiements anticipés

-30 septembre 2020 : avances de fonds de 2018 pour les céréales, les oléagineux et les légumineuses ; -30 septembre 2020 : avances de fonds de 2018 pour les bovins et les bisons ;

-31 octobre 2020 : avances de fonds de 2019 pour les fleurs et les plantes en pot.

L’annonce du PPA voit également tous les produits autres que le canola, désormais éligibles à un prêt sans intérêt supplémentaire de 100 000 $ pour l’année de programme 2020-2021 (ce qui rend le prêt sans intérêt maximal pour 2020-2021 de 200 000 $).

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 mars 2023

Points saillants du budget du gouvernement fédéral

Voici les points saillants du budget présenté mardi par la ministre fédérale des Finances, Chrystia Freeland: - Le gouvernement revoit à la baisse ses prévisions quant au solde budgétaire, par rapport à l’énoncé économique de l’automne dernier. Ainsi, l’année financière 2022-2023 se soldera par un déficit de 43,0 milliards $, comparativement à ...

28 mars 2023

Plus de 2,5 M$ pour des projets de coopération intermunicipale en Chaudière-Appalaches

Dans le cadre d'une tournée des régions la menant dans Chaudière-Appalaches, la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, accompagnée du ministre responsable de la région Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, a annoncé une somme de 2 649 997 $ pour soutenir 12 initiatives de coopération intermunicipale, dont six en Beauce. « Je ...

28 mars 2023

Le projet de loi pour encadrer le travail des enfants au Québec sera déposé ce mardi

Le ministre du Travail, Jean Boulet, déposera ce mardi son projet de loi pour encadrer le travail des enfants. Il devrait s'inspirer largement du rapport que lui avait soumis le Comité consultatif du travail et de la main-d’œuvre (CCTM), selon les informations recueillies par La Presse Canadienne. Le regroupement de syndicats et d’associations ...