Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

PANDÉMIE COVID-19

Réouverture de la frontière avec les États-Unis : Justin Trudeau reste prudent

durée 13h00
12 mai 2020
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Inès Lombardo, Journaliste

Un défi important attend le premier ministre Justin Trudeau: l'approche de la fin de l'échéance de fermeture de la frontière avec les États-Unis. Sur ce point, il a assuré en conférence de presse ce matin que des discussions étaient en cours avec Washington, sans toutefois préciser de date.

L'entente actuelle de la limite de fermeture avec la frontière des États-Unis prend fin la semaine prochaine. C'est une question qui demeure délicate pour Justin Trudeau, car, contrairement au plan de déconfinement des provinces, c'est à lui de prendre la décision du rallongement de fermeture. Au cours du point de presse ce matin, le premier ministre ne semblait pas pressé de rouvrir, même si des discussions sont en cours avec le président Trump.

Le Dr Anthony Fauci, qui conseille ce dernier sur la santé publique aux États-Unis, a exprimé hier son inquiétude car certains états se montrent impatients de rouvrir. Cela pourra se traduire par une seconde vague probable et des pertes de vies.

« On va contrôler d'abord les cas à l'intérieur du Canada. À partir de là, nous serons vulnérables aux cas extérieurs, donc nous serons attentifs et posés dans nos gestes par rapport à la réouverture à l'international », a prudemment souligné le premier ministre Trudeau.

À ce sujet, il a par ailleurs souligné la contribution faite par la ministre du Développent international Karina Gould pour appuyer l'alliance internationale GAVI et l'initiative mondiale pour éradiquer la polio et des virus tels que la COVID-19.

Une fois le vaccin trouvé, l'alliance va aider à le distribuer. « Dans un monde interconnecté, pour éradiquer le virus au Canada, il faut le faire de partout », a assuré Justin Trudeau.

Le Canada compte aujourd'hui 70 342 cas, 5 100 morts et 33 267 personnes rétablies, depuis le début de la crise.

commentairesCommentaires

2

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • M
    Mike
    temps Il y a 3 ans
    C'est certain,il voit le fiasco qui est arriver àcause de sa négligence de les fermer
  • CJD
    Claude J. Dulac
    temps Il y a 3 ans
    Pour contrer l'inaction du Canada comme l'absence de quarantaine stricte de confinement aux aéroports et aux frontières.Iil y a urgence pour le Québec( ce qui est de sa compétence) d'établir des postes de péages aux frontières a la sortie des points de douanes.En plus de percevoir des droits,des stations de détection des infections pourraient détecter les contaminés.Et les placer en confinement réel dans des manèges militaires,églises désafectées etc Israel l'a fait avec 40% d'infections de New York et comme le Canada traite le Québec comme une colonie les mesures du Canada nous ont infectées avec le nombre de morts que nous connaissons.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Journée nationale de l’érable: le projet de loi franchit une première étape

Le projet de loi, visant à désigner annuellement chaque 3e dimanche du mois d’octobre comme Journée nationale de l’érable au Québec, a franchi une première étape, mercredi, sur le parquet du Salon Bleu de l’Assemblée nationale. Le document a obtenu une adoption du principe, poussé par l'instigateur de la démarche, le député de Beauce-Sud, Samuel ...

19 février 2024

Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

Élections Québec va enquêter sur deux dons de 100 $ effectués par un couple endeuillé qui voulait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d’un cocktail de financement.    «Des informations publiques nous laissent croire que les deux contributions auraient été faites en échange d’une contrepartie, rendant ainsi ces ...

13 février 2024

Protection face aux inondations: 975 000$ octroyés à Sainte-Marie

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a annoncé, par l'intermédiaire d'un communiqué, un soutien financier de 975 000 $ à la Ville de Sainte-Marie, pour face aux risques d'inondations. Cette nouvelle somme permettra d'acquérir des connaissances nécessaires à la mise en place de projets de réaménagements résilients. « Le ...