Publicité

22 mai 2020 - 11:30 | Mis à jour : 11:46

PANDÉMIE COVID-19

Des employés fédéraux chercheront de potentiels cas

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Les Canadiens ayant été en contact avec des personnes qui ont contracté la COVID-19 pourront être retracés. Pour ce faire, des milliers employés du fédéral seront à la disposition des provinces et des territoires qui le demanderont.  

Statistique Canada fournira 1 700 personnes pour faire 20 000 appels par jour. À ce total s’ajouteront 3 600 autres employés qui seront formés afin d’augmenter le nombre d’appels à 23 600 quotidiennement. Le premier ministre indique que l’Ontario utilise déjà cette ressource.

Cette annonce se fait au lendemain d’une rencontre avec les premiers ministres des provinces et territoires. Le but est de dépister les nouveaux cas, de s’assurer de leur isolement et de retrouver rapidement leurs contacts.  

Chaque province recueille le nombre de cas et Ottawa voudrait une meilleure collaboration pour bien faire état de la situation dans le pays. 

Situation au Canada 

Depuis le début de la pandémie, le pays a 81 765 personnes infectées à la COVID-19, 6250 décès et 41 986 personnes rétablies. 

À lire également : 

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.