Publicité

16 juin 2020 - 18:00

Visite en Beauce

Le projet prioritaire est le prolongement de l'Autoroute 73, estime François Legault

Sylvio Morin

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Toutes les réactions 3

Au sortir d'une rencontre avec les maires de Beauce-Sud et du député de la circonscription, le premier ministre du Québec, François Legault, a réitéré l'importance du prolongement « prioritaire » de l'Autoroute A-73 vers la frontière américaine.

C'est du moins ce qu'il a indiqué lors du point de presse tenu au centre des congrès Le Georgesville en fin d'après-midi aujourd'hui lors de sa visite en Beauce.

La construction de la voie de contournement de l'autoroute à la sortie de Saint-Georges se retrouvait parmi les 202 projets d'infrastructures publiques du projet de Loi 61, dont le gouvernement voulait accélérer la réalisation pour relancer l'économie. Mais, les partis d'opposition à Québec ont mis un holà au projet de loi, vendredi dernier.

Le premier ministre a fait savoir que les maires lui avaient aussi parlé des «délais interminables» causés par les évaluations des impacts environnementaux sur des projets d'infrastructures municipaux.

Il a cité en exemple le projet de skateparc à Saint-Georges qui a mis plus de trois ans avant de pouvoir se réaliser. « On est tous pour l'environnement mais des délais comme ceux-là, c'est inacceptable », a-t-il dit.

Inondations de la Chaudière
La question des inondations de la rivière Chaudière a aussi été abordée alors que le rapport du comité d'experts pour trouver des solutions au problème a été déposé voilà deux semaines.

Questionné à savoir s'il pouvait considérer de fournir une subvention globale aux municipalités riveraines afin qu'elles puissent reconstruire leur centre-ville, comme le suggère le maire de Beauceville, François Veilleux, M. Legault n'a pas pris d'engagement en ce sens.

« Je préfère regarder à la pièce. Je sais qu'il a des services à déménager et que certains résidents ne peuvent pas se reloger, ce qui crée des manques à gagner pour les municipalités [...]  On regarde comment on peut compenser une partie des dépenses qui ont été directement associées aux inondations, un peu comme on a fait à Sainte-Marthe[-sur-le-Lac] », a-t-il fait savoir.

Modèle à suivre
M. Legault avait entamé sa journée dans la région par une rencontre à Sainte-Marie avec le président-directeur général du CISSS de Chaudière-Appalaches, Daniel Paré, pour faire le bilan de la crise du coronavirus sur le territoire.

« Si on exclue les problèmes rencontrés avec le Manoir Liverpool de Lévis, il faut dire que le bilan est exceptionnel dans la région de Chaudière-Appalaches, aucun décès dans les CHSLD, belle collaboration et beau transfert des employés des hôpitaux vers les CHSLD, aide aux résidences privées, bref, un vrai modèle à répéter dans toutes les régions du Québec si jamais il y a une deuxième vague », a indiqué en substance le premier ministre.

Lors de ce tête-à-tête, il était accompagné de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, et de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)

  • Même si je demeure à Québec j'approuve d'emblée ce projet structurant notamment sur un plan " macro- régional " eu égard à la Capitale nationale .

    Qui plus est, ça va améliorer de façon significative la fluidité du trafic
    " chez-vous ", la sécurité et la quiétude de votre centre-ville.

    Ne me reste plus qu'à nous souhaiter pouvoir y rouler d'ici le début de l'été 2222.


    André - 2020-06-16 22:37
  • Avec la volonté de réaliser ce projet et la non opposition des autres partis on va y arriver. S'opposer lorsque c'est constructif pas de problème. Mais s'opposer afin de nuire, de faire mal paraître le parti au pouvoir. pas d'accord.

    Claude - 2020-06-17 10:25
  • Tout à fait d'accord car cela a pris presque un demi-sciècle à l'avoir jusqu'à St-Georges de Beauce! Pourquoi toujours favoriser les grandes villes... nous aussi avons besoin de routes!

    Marie - 2020-06-18 12:25