Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Près de 6 M$ de financement gouvernemental

Inauguration de la nouvelle maison Gilles-Carle à Saint-René

durée 15h00
5 septembre 2020
François Provost
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par François Provost, Journaliste

La première maison Gilles-Carle de Chaudière-Appalaches a été inaugurée aujourd'hui à Saint-René par le député de Beauce-Sud, Samuel Poulin.

Celui-ci était accompagné de Daniel Paré, PDG du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), du député de Beauce-Nord, Luc Provençal, le préfet de la MRC Beauce-Sartigan, Normand Roy, et le maire de Saint-René, Luc Paquet.

« On peut déjà imaginer des membres de notre famille, des noms, des visages, des gens qui vont venir profiter de la maison Gilles-Carle et à quel point ça va faire une différence », lance Samuel Poulin.

Le député souligne également le « don extraordinaire » de la famille Roy-Talbot. En effet, les propriétaires du site hébergeront, pendant 10 ans, la maison Gilles-Carle dans ce véritable havre de paix de Saint-René. 

Une seconde mission pour ce domaine
« Un jour on va faire quelque chose avec ça », raconte Solange Talbot, l’une des membres de la famille présentes lors de l’inauguration.

Plusieurs idées de vocation à ce site ont circulé dans la tête de cette famille d'entrepreneurs en immobilier afin de donner une « seconde mission » à leur domaine. Désirant au départ faire une maison des aînés, ils ont finalement travaillé en partenariat avec le CISSS-CA, la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches et la Fondation Masion Gilles-Carles pour offrir un lieu de répit aux proches aidants.

Des représentants de ces organismes étaient également présents lors de l’inauguration. 

La maison Gilles-Carle
Cette maison Gilles-Carles pourra, à partir d’aujourd’hui, offrir un répit-hébergement aux personnes proches aidantes. En effet, le service de l'organisme répond aux besoins physiques et psychosociaux des personnes aidées et offre des activités adaptées à leur situation.

 Il est prévu que l’établissement accueille 850 personnes par année, ce qui représente 1650 répits.

La maison Gilles-Carle bénéficiera d'un financement du gouvernement de 5,5 M$ sur 10 ans afin de soutenir le service de répit-hébergement.

Elle sera opérée par la Société Alzheimer Chaudière-Appalaches en collaboration avec le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches.

Les services  de la maison Gilles-Carles sont dorénavant accessibles. Ils sont offerts en continu, tous les jours de la semaine, par une équipe constituée de 14 intervenants. Un service de répit de jour est également offert, en plus de formations, de conférences, d'ateliers et de soutien psychosocial pour les personnes proches aidantes.

Des besoins dans la région
Daniel Paré, PDG de CISSS-CA a souligné l’importance d’une ressource comme la maison Gilles-Carle en raison de la population vieillissante de la région. Ils rappellent également que les proches aidants sont parfois eux-mêmes en perte d’autonomie et vivent, souvent, de grande charge de stress.

Une journée porte ouverte aura lieu prochainement afin de présenter cette nouvelle installation.

Un protocole de prévention sanitaire y a été mis en place dans le contexte actuel de pandémie.

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • CP
    Céline Paquet
    temps Il y a 3 ans
    WoW c’est très bien pour un petit village comme St-René

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Journée nationale de l’érable: le projet de loi franchit une première étape

Le projet de loi, visant à désigner annuellement chaque 3e dimanche du mois d’octobre comme Journée nationale de l’érable au Québec, a franchi une première étape, mercredi, sur le parquet du Salon Bleu de l’Assemblée nationale. Le document a obtenu une adoption du principe, poussé par l'instigateur de la démarche, le député de Beauce-Sud, Samuel ...

19 février 2024

Élections Québec va enquêter sur des dons faits à la CAQ

Élections Québec va enquêter sur deux dons de 100 $ effectués par un couple endeuillé qui voulait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d’un cocktail de financement.    «Des informations publiques nous laissent croire que les deux contributions auraient été faites en échange d’une contrepartie, rendant ainsi ces ...

13 février 2024

Protection face aux inondations: 975 000$ octroyés à Sainte-Marie

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, a annoncé, par l'intermédiaire d'un communiqué, un soutien financier de 975 000 $ à la Ville de Sainte-Marie, pour face aux risques d'inondations. Cette nouvelle somme permettra d'acquérir des connaissances nécessaires à la mise en place de projets de réaménagements résilients. « Le ...