Publicité

25 septembre 2020 - 18:00

637 cas de COVID-19 se sont ajoutés aujourd’hui

Christian Dubé demande aux Québécois un mois d’effort pour « casser la vague »

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Alors que le nombre de gens contaminés par la COVID-19 au Québec a fait un bond de 637 aujourd’hui, pour un total de plus de 70,000 depuis le début de la pandémie, le ministre de la Santé Christian Dubé a demandé aux Québécois un mois d’effort pour « casser la vague », en limitant au maximum leurs contacts sociaux.

En Beauce, six cas ont été signalés dans la MRC Beauce-Sartigan (90) et deux supplémentaires en Nouvelle-Beauce (88). En Chaudière-Appalaches, le cumulatif est maintenant de 1098 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Deux rétablissements supplémentaires sont aussi signalés en Nouvelle-Beauce et trois en Beauce-Sartigan. Le total en Chaudière-Appalaches est maintenant de 807 guérisons. Il y a aussi 17 personnes hospitalisées (+ 1), dont cinq (+ 1) aux soins intensifs.

Un décès supplémentaire porte à 15 le nombre total en Chaudière-Appalaches. La personne décédée résidait à la ressource d’hébergement Le Crystal à Thetford Mines.

Vigilance accrue

« Ça démontre le sérieux de la situation, a déclaré M. Dubé lors de son point de presse pour faire le point sur la situation. On fait ces changements parce que les cas positifs, les éclosions et les hospitalisations sont en hausse dans les régions qui passent à l’orange. Je demande aux gens de ces secteurs d’être encore plus vigilants et de limiter leurs activités sociales. »

La situation à Montréal demeure également inquiétante selon le ministre de la Santé. Mais peu importe le niveau d’alerte, tous les Québécois doivent suivre cette consigne selon lui.

« On vous demande de faire un effort spécial pour limiter vos contacts d’ici les 28 prochains jours, a insisté M. Dubé. Oui, c'est un effort spécial, mais il peut y avoir une fin à ça. C’est pour un mois et ce n’est pas permanent. . »

Geste d’amour

De son côté, le directeur de la santé publique Horacio Arruda a comparé cet effort à un geste d’amour pour se protéger de la maladie.

« Il y en a partout du virus. Je vous dirais : aidez-vous les uns les autres. Si quelqu’un veut vous inviter à souper, dites-lui que c’est gentil, mais que vous ne pouvez pas dans le contexte. C’est un geste d’amour de vouloir protéger les autres. Il faut écraser la vague, parce que l’hiver et les autres virus ne sont pas encore arrivés. La pression sur le système hospitalier risque d’augmenter. »

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.