Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plan de déconfinement COVID-19

Jonathan V. Bolduc demande au gouvernement de ne pas oublier la Beauce

durée 09h55
19 mai 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
email
Par Léa Arnaud, Journaliste

Le maire de Saint-Victor et préfet de la MRC Robert-Cliche, Jonathan V. Bolduc, ne comprend pas pourquoi le gouvernement n'a pas fait mention de la Beauce lors de la présentation du plan de déconfinement hier soir.

C'est ce qu'il a expliqué dans une publication ce matin sur son compte Facebook. Dans celle-ci il mentionne avoir bien écouté la conférence de presse de François Legault et de la santé publique tenue hier soir. Cependant, il souligne que malgré une nette diminution des cas de COVID-19 en Robert-Cliche ces derniers jours, rien n'a été précisé quant à un potentiel retrait des mesures sanitaires d'urgence.

Jonathan V. Bolduc compare alors les chiffres de la santé publique de Chaudière-Appalaches entre la MRC Nouvelle-Beauce qui a obtenu un retour au rouge au début du mois de mai et celle de sa propre MRC. 

Ainsi, en Nouvelle-Beauce les chiffres étaient de 56,49 % le 24 avril, puis de 25,51 % au 1er mai. C'est ce qui a permis à ce territoire de levers les mesures sanitaires d'urgence. Comparativement, les données de la MRC Robert-Cliche recensaient 61,37 % le 8 mai et 29,57 % en date du 15 mai. 

« Je ne suis ni médecin ni scientifique, mais les données de Nouvelle-Beauce de fin avril/début mai ressemblent à nos données de la semaine passée et de cette semaine. Pourtant, on reste en rouge foncé. Sans compter que notre vaccination est bien sûr aujourd’hui bien plus avancée que Nouvelle-Beauce ne pouvait l’être au moment où les mesures d’urgence leur furent retirées », s'offusque le préfet. « Ça donne l’impression comme lorsqu’on était à l’école, qu’on avait étudié fort pour un examen et qu’on a eu de bons résultats - pour finalement se faire ignorer à la soirée des méritas. »

Il rappelle également que les Beaucerons ont la « tête dure », comme l'avait mentionné Christian Dubé lors de sa visite à Beauceville le mois dernier, mais que c'est ce qui fait leur force et leur réussite.

« On s’est fait pointer du doigt quant à notre score de vaccination, ces observations ayant été faites au moment où des craintes se multipliaient envers le AstraZeneca. Pourtant, notre vaccination va réellement bien : en date d’hier, 50% de nous avions reçu une 1re dose, en ligne avec les résultats nationaux », a-t-il ajouté. 

Le maire de Saint-Victor termine son message en se questionnant sur le score attendu par la santé publique pour permettre de redonner un peu d'air aux citoyens de la Beauce. 

« On vous demande de ne pas ignorer notre Beauce, SVP. Et on vous réitère notre entière collaboration pour se débarrasser de la COVID-19 », conclut Jonathan V. Bolduc.

À lire également
François Legault présente un plan de déconfinement « prudent et graduel »

commentairesCommentaires

1

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

  • R
    Rocky
    temps Il y a 3 ans
    Bravo pour votre intervention. Certaines autorité locale devrait faire comme vous en particulier notre député qui semble un courant d'air actuellement.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


21 juillet 2024

Élections: les Canadiens inquiets face à l’intelligence artificielle

Plus de 80 % des Canadiens sont inquiets des conséquences que pourrait avoir l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans un contexte d’élections, selon un récent sondage. Une inquiétude compréhensible, disent des experts. «C'est une inquiétude qu'il est raisonnable d'avoir aujourd'hui par rapport aux progrès de l'intelligence ...

15 juillet 2024

Les 13 premiers ministres des provinces et territoires se rencontrent à Halifax

Les premiers ministres du Canada seront à Halifax lundi pour entamer trois jours de réunions dans la capitale de la Nouvelle-Écosse. Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, qui est l'actuel président du Conseil de la fédération, accueillera l'événement au centre-ville. M. Houston a déclaré aux journalistes après une réunion du ...

12 juillet 2024

Impasse dans les négos de la FIQ; moyens de pression plus lourds en septembre

La FIQ constate «l'impasse» dans ses négociations avec Québec. Elle envisage de recourir de nouveau à des moyens de pression plus lourds, incluant la grève, dès le mois de septembre. La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ), qui représente 80 000 infirmières, infirmières auxiliaires et autres professionnelles en soins, a tenu cette ...