Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Mêlée de presse

Québec est confiant quant aux négociations du secteur public

durée 12h45
27 mai 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le premier ministre du Québec, François Legault, s’est dit confiant quant aux négociations du secteur public lors d’une mêlée de presse tenue ce matin.

Ce dernier a d’abord annoncé qu’une entente sur les conditions de travail et sur le salarial a été négociée avec tous les enseignants du Québec, tant ceux associés à la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) que ceux de la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ). 

Du côté des infirmières, le premier ministre a précisé qu’une entente avait été conclue avec la Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) à propos des conditions de travail. Cependant, celles-ci menacent de faire une grève et ont diffusé une publicité s’adressant directement à l’homme politique en disant qu’elles sont fatiguées.

« On a fait des concessions très importantes pour ajouter plus de postes et améliorer les conditions de travail, la FIQ a même accepté ces conditions », de dire François Legault. « Ce qu’elles veulent, c'est une augmentation de salaire. » Suite à ces mots, il n’a rien laissé savoir quant à une possible proposition à ce sujet. 

« Je suis confiant pour avoir une entente négociée avec tous les employés de l’État », a-t-il tout de même ajouté. 

Enfin, le premier ministre a également annoncé qu'une entente avait été négociée dans le secteur de la construction. « C’est une bonne nouvelle pour les Québécois, pour les travailleurs et pour les employeurs du domaine. »

Les sondages
Questionné sur l’utilisation des sondages pour gouverner la province, le premier ministre du Québec a clarifié le sujet.

« 92 % des sondages que nous avons fait sont sur la COVID-19. C’est très important de connaître la réponse des Québécois aux mesures sanitaires afin de pouvoir s’adapter. »

Ventilation dans les écoles
Suite aux controverses par rapport à la qualité de l’air et à la ventilation dans les salles de classe due à un manque de réponses claires du ministre de l'Éducation du Québec, Jean-François Roberge, c’est François Legault qui a répondu aux questions des journalistes.

« On nous avait informés que 90 % des classes étaient conformes. Pour les 10 % restants, nous les avons ajustés et nous avons consulté la santé publique. »

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JB
    Joce Bordeleau
    temps Il y a 1 an et 3 mois
    Ce ne sont pas tous les profs avec qui il y a eu entente. Tous les profs du collégial sont exclus de ces ententes et pour l'instant, on leur offre 5% sur 3 ans alors que l'inflation annualisée dépasse les 3% et que dans plusieurs domaines on a de la difficulté à recruter car le salarial n'est pas compétitif.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 13h00

État des finances publiques: un climat d'«incertitude très élevée», selon la VG

Les finances publiques du Québec sont en ordre, en cette fin de mandat, mais rien n'est acquis pour les années à venir, en raison de l'incertitude économique ambiante. L'incertitude est très élevée, selon le Vérificateur général. Les prévisions budgétaires préparées par le gouvernement Legault sont «plausibles», mais l'impact du «climat ...

durée Hier 9h00

Le matériel électoral envoyé dès aujourd'hui dans les 125 circonscriptions

Le matériel électoral à être utilisé lors des élections provinciales prévues au Québec le 3 octobre prochain sera distribué dans les 125 circonscriptions à compter de ce lundi. Élections Québec précise que des véhicules quitteront pendant la matinée le Centre de distribution Roger-Lefrançois, à Québec, afin de se diriger vers les circonscriptions ...

14 août 2022

Plateforme du Parti conservateur du Québec: plusieurs enjeux sont ignorés

Les électeurs intéressés par la Parti conservateur du Québec (PCQ) risquent de rester sur leur faim en parcourant la plateforme du parti, rendue publique dimanche à Drummondville, car elle demeure muette sur un grand nombre d'enjeux et vague sur bien d'autres. Pas un mot sur les engagements du parti en matière d'immigration. Pas davantage sur la ...