Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Chef du Parti populaire du Canada 

Maxime Bernier est sorti de prison mais a dû annuler sa tournée au Manitoba

durée 12h00
12 juin 2021
Léa Arnaud
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Léa Arnaud, Journaliste de l’Initiative de journalisme local

Suite à son arrestation d'hier par des agents de la GRC dans le cadre de la tournée anti-confinement qu'il a entreprise au Manitoba, Maxime Bernier a finalement été libéré tard hier soir.

« Je suis sorti de prison! C’est plaisant de retrouver la liberté! Continuons maintenant le combat pour libérer tous les Canadiens de nos despotes fédéraux et provinciaux! », a-t-il indiqué dans une publication sur son compte twitter.

Le chef du Parti populaire du Canada a passé environ huit heures en prison au détachement de la GRC de Saint-Pierre-Jolys avant de pouvoir sortir à condition de payer une caution en espèces de 1 000 $ et de promettre de ne pas enfreindre la loi manitobaine.

« Je savais que je risquais d'être arrêté au Manitoba après la lettre de menace que j'ai reçue du responsable de la santé publique de la province et les déclarations du despote local Brian Pallister. Mais c'est quand même toujours un choc quand ça arrive, quand la police vous traite comme un criminel et vous passe les menottes parce que vous avez osé parler à une dizaine de personnes en plein air dans un petit village une demi-heure plus tôt », a commenté le politicien beauceron.

Il devra comparaître devant le tribunal à Winnipeg le 27 juillet. Un refus d'accepter les conditions de mise en liberté sous caution ou toute récidive au Manitoba après sa libération l'aurait potentiellement contraint de rester en prison jusqu'à cette comparution devant le tribunal.

Ainsi, il est revenu à Montréal ce matin après avoir pris le premier vol en partance du Manitoba à 9h45, heure locale.

Contraint de quitter la province et d'annuler sa « Tournée Mad Max du Manitoba », il promet tout de même de poursuivre la lutte pour mettre fin aux confinements qu'il juge « injustifiés et désastreux » au Manitoba et à travers le pays dans les jours et les semaines à venir.

À lire également

Maxime Bernier arrêté au Manitoba

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • C
    Christian
    temps Il y a 1 an et 9 mois
    Après Gandhi et Martin Luther King voici Maxime le grand défenseur des libertés. Quel cirque. Au début je le trouvais amusant mais aujourd'hui je ne ris plus car j'ai un malaise de le voir se ridiculiser ainsi. Quel piètre spectacle.
  • G
    Giguere
    temps Il y a 1 an et 9 mois
    Dommage qu´au Québec on n´est pas fait la même chose.
  • P
    Pierre
    temps Il y a 1 an et 9 mois
    Avez-vous vu les images de son "rassemblement" à Winnipeg? Il y avait 10 (DIX) personnes dans une ville dont la population est plus élevée que celle de Québec.

    Arrêtez donc d'en faire une "nouvelle" à chaque fois qu'il fait une idiotie. N'importe qui serait capable d'avoir autant de succès ou d'influence que lui. Dix personnes... ma grand-mère en ramasserait plus en prenant une marche.

    Politiquement, gars-là est fini.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


18 mars 2023

«C'est vrai, ça a été un fiasco» à la SAAQ, admet le ministre du Numérique Éric Caire

«C'est vrai, ça a été un fiasco» à la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), a admis jeudi, en plein Salon bleu, le ministre responsable du Numérique, Éric Caire. Il faisait une fois de plus face à un barrage de critiques concernant le virage numérique raté à la SAAQ. Malgré tout, le ministre maintient que rien ne laissait présager ...

13 mars 2023

Tous les administrateurs de sociétés d'État québécoises seront bientôt rémunérés

Québec professionnalise les conseils d’administration de près d’une quarantaine de sociétés d’État dont les administrateurs, jusqu’ici, n’étaient pas payés. Le ministre des Finances, Eric Girard, avait annoncé son intention d’aller de l’avant en octobre 2021 et le projet de loi en ce sens avait été adopté en juin de l’an dernier. Ainsi, à ...

13 mars 2023

Investissement de 106 M$ pour la réhabilitation du chemin de fer entre Vallée-Jonction et Thetford Mines

La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, et le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, ont annoncé un investissement de 106 M$ pour la réhabilitation du chemin de fer Québec Central entre Vallée-Jonction et Thetford Mines. Pour ...