Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique fédérale

Une première femme Inuk devient gouverneure générale du Canada

durée 17h00
6 juillet 2021
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé ce mardi que, sur sa recommandation, Sa Majesté la reine Elizabeth II a approuvé la nomination de Mary Simon comme prochaine gouverneure générale du Canada.

Mme Simon devient la première personne issue des communautés autochtones à occuper ce poste dans l’histoire du pays. Elle sera la 30e gouverneure générale du Canada depuis la Confédération et la 13e gouverneure générale nommée par Sa Majesté au cours de ses 69 ans de règne. Dans ses fonctions de gouverneure générale, Mme Simon sera la représentante de Sa Majesté la Reine au Canada.

« Je suis très heureux d'annoncer que Sa Majesté la Reine a gracieusement approuvé la nomination de Mary Simon comme prochaine gouverneure générale du Canada. Mme Simon a consacré sa vie à l'avancement des droits sociaux, économiques et de la personne des Inuits et des peuples autochtones du Canada. Je suis convaincu qu'elle servira les Canadiens et promouvra nos valeurs communes avec dévouement et intégrité », de dire le premier ministre canadien, Justin Trudeau.

Au cours de sa carrière exceptionnelle, Mme Simon a défendu sans relâche les droits et la culture des Inuits ainsi que les droits de tous les peuples autochtones.

À la défense des autochtones

Pendant quatre décennies, elle a occupé divers postes de direction. Elle a notamment été présidente de la Société Makivik, où elle a aidé à protéger et à promouvoir les droits des Inuits par la mise en œuvre de la Convention de la baie James et du Nord québécois. Elle a également exercé deux mandats à titre de présidente de la Conférence circumpolaire inuite, aujourd'hui appelée le Conseil circumpolaire inuit, et de l'Inuit Tapiriit Kanatami.

Première ambassadrice canadienne aux Affaires circumpolaires, Mme Simon a joué un rôle de premier plan dans le resserrement des liens entre les peuples des régions de l'Arctique à l'échelle nationale et internationale, notamment grâce à la création du Conseil de l'Arctique. Elle a également mis sur pied la Fondation des enfants et des jeunes de l'Arctique et elle a occupé les fonctions d'ambassadrice du Canada au Danemark.

« Grâce à cette nomination, nous nous assurons que le Canada est représenté par une personne qui incarne ce que notre pays a de mieux à offrir. Je me joins également aux Canadiens pour remercier, Son Excellence le très honorable Richard Wagner, qui a agi à titre d'administrateur du gouvernement du Canada au cours des derniers mois », d’ajouter le premier ministre.

Née d’une mère Inuk et d’un père blanc, Mme Simon est originaire du Nunavik, dans le nord du Québec. Elle y passa une grande partie de sa vie et y connu  un mode de vie traditionnel, vivant principalement de la chasse et de la pêche.

« Je peux dire avec certitude que ma nomination est un moment historique et inspirant pour le Canada, et un pas important vers l’avant sur le long chemin vers la réconciliation. C’est un moment dont j’espère que tous les Canadiens se sentiront faire partie, parce que ma nomination reflète notre progrès collectif vers la création d’une société plus juste, équitable et inclusive », a déclaré Mary Simon.

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • DC
    dulac claude
    temps Il y a 1 an et 7 mois
    ⁠⁠ Mary Jeannie May Simon né le21/08/ 1947 a été ambassadrice du Canada,dans un poste bilingue,français et anglais sans avoir les compétences au Danemark de 1999 à 2001 sans connaître ni désirer apprendre le français.Cours de français diponible à Copenhague ou par correspondance, aussi berlitz.

    ⁠Mme est de par son père une canadienne et par sa mère une inuk. et à voir son CV il y a beaucoup de coopération avec l'occupant Canadian que de se battre pour les droits inuktitut et en même temps servir le canada() comme ambassadeur au Danemark sans même apprendre le français en 3 ans comme s’il n’y avait pas de cours de français au Danemark ou d’école Berlitz .
    Le BNA ACT a été sanctionné par la reine Victoria la chef de l’église anglicane. Avec ces lois votées par les conservateurs de Macdonald ,des réserves et des pensionnats et du poste de gouverneur générale ont été établis afin de réaliser l'assimilation des amérindiens a l'anglaisté ayant des exécutants des salariés religieux anglicans et catholiques.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...