Publicité

5 août 2021 - 12:45 | Mis à jour : 12:52

Quatrième vague de COVID-19

Québec annonce la mise en place du passeport vaccinal

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 2

Alors que le Québec entre dans une quatrième vague de propagation de la COVID-19, le premier ministre, François Legault a annoncé ce jeudi que son gouvernement mettra bel et bien en place, un passeport vaccinal.

La hausse du nombre de cas d’infections que la province connait depuis quelques jours a poussé le gouvernement Legault à aller de l’avant avec le passeport. « On a une responsabilité d’agir », a-t-il lancé en conférence de presse.

À l’heure actuelle, les modalités entourant l’utilisation dudit passeport n’ont toujours pas été dévoilées. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, présentera le tout dans les premiers jours, selon les dires du premier ministre.

Ceci dit, François Legault a tout de même tenu à préciser que le principe derrière le passeport vaccinal « est que les personnes qui ont fait l’effort d’aller chercher leurs deux doses doivent être capables de vivre une vie quasi normale, d’avoir accès à des activités, incluant celles dites non essentielles… Oui, nous allons donner des privilèges à ceux et celles qui ont accepté de faire l’effort », a-t-il ajouté.

Le premier ministre a rappelé que le recours au passeport avait été évoqué il y a quelques semaines et que sa mise en place, ou non, dépendait de la situation épidémiologique.

Malheureusement, comme partout ailleurs, le Québec voit ses cas d’infection augmenter de jour en jour. D’ailleurs, le plus récent bilan publié par l’Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) a recensé 305 nouveaux cas dans les 24 dernières heures.

« Personne ne veut revivre ce qu’on a vécu dans la dernière année, c’est-à-dire de reporter des chirurgies parce que nos hôpitaux sont engorgés », a déclaré le premier ministre.

Justin Trudeau en appui
Présent lors de la conférence de presse, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a souligné qu’il appuyait « entièrement » l’idée du passeport vaccinal et qu’il envisageait même de rendre obligatoire la vaccination pour certains employés fédéraux. Des discussions en ce sens sont en cours à Ottawa.

Vous avez un scoop
Vous oeuvrez dans le monde de la politique en Beauce depuis 20 ou 30 ans ? Vous êtes maire de votre municipalité en Beauce et êtes âgés de moins de 25 ans ou de 30 ans ? Vous êtes une personnalité du monde politique beauceron qui se démarque par l'une ou l'autre de ces particularités ? Contactez-nous par courriel à l’adresse [email protected] afin d’en discuter avec l’un de nos journalistes. Au plaisir de vous lire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





EnBeauce.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, EnBeauce.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • oui je suis d accord avec le passeport vaccinal car il y a tellement de monde qui ont fait des sacrifices et meme pour que se soit tres sécuritaire je l enverrais aux personnes vacciné s comme une carte d assurance maladie avec photo et le passeport vaccinal alors personne ne pourrais essayer de frauder ou d imiter le passeport sur le teléphone. jespere que le gouvernement va mettre cela tres sécuritaire de facon que les fraudeur ne pourront pas en faire des copies avec leur nom a la place.cela saurais trop injuste pour les autres.

    Lucie - 2021-08-06 07:34
  • Les cas montent donc il faut "agir" mais à quoi ça va servir concrètement? À annuler hausse du nombre de cas d’infections? À "vaincre le virus" ? À sauver les hôpitaux? La justification n'est pas claire car la vaccination va très bien, les hospitalisations et décès sont stables (très bas presque nuls) malgré une hausse des cas.

    Carolyne - 2021-08-06 20:33