Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Racisme et lois discriminatoires lors du débat en anglais

« La nation québécoise est attaquée », dit François Legault

durée 14h30
10 septembre 2021
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

« La nation québécoise est attaquée », a déclaré le premier ministre François Legault au lendemain du débat en anglais des chefs fédéraux qui a donné lieu à un véritable procès des lois sur la laïcité et la langue française selon lui.

Répétant à plusieurs reprises qu’il a le devoir de protéger la nation québécoise et la langue française, M. Legault a qualifié d’inacceptable que la modératrice du débat, la présidente de l'Institut Angus Reid, Shachi Kurl, ait qualifié de discriminatoires la loi 21 sur la laïcité de l'État et le projet de loi 96 pour renforcer la protection du français.

« La nation québécoise est attaquée dans ses compétences, dans ce qu’il y a de plus important, la langue française et ses valeurs votées démocratiquement, appuyés par une majorité de Québécois. Le devoir du premier ministre, c’est de dire un instant. C’est inacceptable. Je ne m’excuserai certainement pas de défendre notre langue, nos valeurs, nos pouvoirs, c’est même mon devoir comme premier ministre du Québec. Je n’accepterai jamais qu’on nous des leçons. »

M. Legault a dit souhaiter que la Commission aux débats des chefs reconnaisse que la question de la modératrice était une erreur.

« Si le format l’avait permis, oui, j’aurais aimé que les cinq chefs disent que la question n’avait pas de bon sens. »

Le premier ministre a également répété ses attaques envers les libéraux, les néo-démocrates et les verts.

« Il y a trois partis actuellement qui ne veulent pas nous donner plus de pouvoirs en immigration, qui n’exclut pas de contester la loi 21 et qui s’amusent à s’ingérer en santé. Je demande aux Québécois de tenir compte de ça. »

commentairesCommentaires

3

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • AB
    André Bernatchez
    temps Il y a 1 an et 5 mois
    ❇️ Avant d’y mettre mon grain de sel, je reconnais ne pas avoir écouté assidûment le débat.
    ❇️ Sous cette réserve, je vais tenter de réagir « à froid » !

    🟫 Je comprends que l’animatrice n’est pas journaliste mais à la tête d’une compagnie de sondages;
    🟫 Hormis les reproches adressés à son endroit, dois-je comprendre que les responsables de la soirée n’ont pas réussi à trouver une personne, une seule personne, dotée d’un professionnalisme minimal pour animer correctement le débat ?
    🟫 À l’évidence, ça semble avoir été le cas !
    🟫 Conséquemment, il ne faudrait pas se surprendre que ça ait « foiré » !
    🟫 Le contraire aurait été pour le moins surprenant.

    🟤 Permettez-moi un exemple.
    🟤 J’envisage une grande soirée, avec des invités de marque.
    🟤 J’engage une personne comme maître de cérémonie.
    🟤 Serez-vous d’accord pour reconnaître que le meilleur moyen pour moi de perdre la face, et tout ce qui va s’en suivre, à jamais, aura été d’être, pour demeurer poli, négligent, incompétent, et autres attributs de mêmes « niveaux »… dans mon choix ?

    👁👁 À suivre❓

    🛑 «Goude ouik hand »❗️
  • A
    Ali
    temps Il y a 1 an et 5 mois
    Je pense que M. Legault n’a pas à se mêler de la campagne. On l’a assez vu et il en a encore plein les bras avec la COVID
  • AP
    Alain Poirire
    temps Il y a 1 an et 5 mois
    La Loi 21 n'est pas une « valeur Québécoise ». Et elle est discriminatoire.
AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...