Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Ancien député fédéral de Beauce

Maxime Bernier est débouté dans sa poursuite en diffamation contre un chroniqueur

durée 10h00
11 novembre 2021
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Maxime Bernier a été débouté dans sa poursuite en diffamation contre le consultant politique et chroniqueur Warren Kinsella.

Le leader du Parti populaire du Canada (PPC) alléguait que sa réputation a été ternie par les attaques répétées de M. Kinsella qui l’a dépeint comme un homme raciste, misogyne et antisémite alors que se préparait la campagne électorale fédérale en 2019.

Si la cour a reconnu que certains propos du chroniqueur anglophone étaient diffamatoires, le juge de la Cour supérieure de l’Ontario, Calum MacLeod, a affirmé que Maxime Bernier n’a pu prouver que les dommages allégués à sa réputation étaient tels qu’il fallait restreindre la liberté d’expression sur des sujets d’intérêt public.

Maxime Bernier, un ancien ministre conservateur, a fondé son propre parti politique après avoir perdu de justesse la course à la direction du Parti conservateur du Canada en 2017.

La plateforme électorale de son nouveau Parti populaire du Canada en 2019 s’opposait notamment « au multiculturalisme extrême » et prônait des compressions en matière d’immigration.

Si bien des experts ont associé M. Bernier à une certaine tendance populiste, xénophobe et raciste, le Beauceron a toutefois allégué que les propos virulents de M. Kinsella étaient non seulement malicieux, mais motivés par le Parti conservateur du Canada qui avait engagé le chroniqueur, selon lui, pour dénigrer son nouveau parti politique fédéral.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 février 2023

Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...