Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Message au gouvernement du Québec

Les organismes communautaires débrayent face à leur sous-financement

durée 10h00
24 février 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par Salle des nouvelles

Aujourd’hui, les organismes communautaires de Chaudière-Appalaches ont été appelés à interrompre leurs services afin de participer au relais de fermeture des organismes communautaires.

Parmi ceux-ci, la Corporation de développement communautaire Beauce-Etchemins qui participe à cette journée nationale, « Engagez-vous pour le communautaire », en publiant des cartons rouges sur les médias sociaux. 

Ces cartons démontrent une partie de la situation et de la réalité des organismes et se veulent un coup de sifflet pour la CAQ. Ils révèlent que:

— En moyenne, un.e travailleur.e communautaire avec expérience gagne 25.11 $ de l'heure, comparativement à 34.97$ pour le même type d'emploi dans le réseau.

— Seulement 14% des organismes communautaires peuvent offrir un régime de retraite à leur employé et 54% des assurances collectives.  

—Les travailleur.e.s communautaires sont des professionnel.e.s ! 55% détiennent un diplôme collégial, 35% détiennent un diplôme universitaire. 

— 54% des organismes communautaires de la région ont des postes non comblés, et ce, depuis en moyenne huit mois. 

— Pour offrir l'ensemble de leurs services, les organismes communautaires de la région ont besoin d'un financement supplémentaire moyen de 164 192$. 

« Je m’inquiète pour les organismes et pour les travailleur.es communautaires. Je les vois épuisé.es, à bout de souffle et à bout de ressources. La pandémie a mis de l’avant plusieurs problématiques sociales auxquelles les organismes répondent tous les jours. Il faut également dire que tous les autres problèmes demeurent, comme le logement, la sécurité alimentaire, la santé mentale, etc. Plus que jamais le milieu communautaire a besoin de soutien de la part du gouvernement. C’est un engagement clair du gouvernement que nous souhaitons », a déclaré Sarah Rodrigue, directrice générale de la CDC Beauce-Etchemins.

Selon elle, en choisissant d’ignorer les revendications des groupes communautaires, le gouvernement continue d’accroître les inégalités sociales.

« Dans notre région, les organismes communautaires soutiennent le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches dans le maintien et l’amélioration de la santé et le bien-être de la population. Leurs services ont été considérés comme essentiels en temps de pandémie et seront primordiaux pour assurer la résilience communautaire d’après pandémie. Il y a un manque à gagner important dans le milieu communautaire et il est essentiel de s’en préoccuper plus que jamais! », a conclu Mme Rodrigue.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


19 avril 2024

Le député Richard Lehoux confirmé comme candidat

L'actuel député de Beauce, Richard Lehoux, vient d'être confirmé comme candidat du Parti conservateur du Canada, en vue du prochain scrutin fédéral. Sa nomination a été officialisée par les instances nationales, lors d'une récente rencontre avec le député Pierre Paul-Hus, qui est le lieutenant du Québec pour le parti. « Je solliciterai un ...

17 avril 2024

Un budget «dépensier», estime le député fédéral Richard Lehoux

Le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, qualifie de «dépensier » le budget déposé hier par la ministre des Finances, Chrystia Freeland. C'est ce qu'il déclaré ce matin en entrevue vidéo avec EnBeauce.com. « J'avais espéré qu'on resserre un peu les dépenses Mais au contraire, on a encore une fois un budget déficitaire. [...] Justin Trudeau ...

17 avril 2024

Voici les points saillants du budget fédéral présenté par Chrystia Freeland

Voici des points saillants du budget fédéral présenté mardi par la ministre des Finances, Chrystia Freeland: - Le déficit pour l’année financière 2023-2024 atteint 40 milliards $, soit exactement la limite que s’était fixée la ministre Freeland dans son énoncé économique de 2023. Pour 2024-2025, Ottawa prévoit un déficit de 39,8 milliards $. - ...