Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Élections provinciales du 3 octobre

Beauce-Nord: le maire Olivier Dumais sera candidat du Parti conservateur du Québec

durée 14h30
24 mars 2022
Sylvio Morin
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Sylvio Morin, Chef des nouvelles

Le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, Olivier Dumais, fait le saut dans l'arène politique provinciale en devenant le candidat du Parti conservateur du Québec pour Beauce-Nord en vue du scrutin de l'automne prochain.

« La Beauce va être notre brise-glace [pour faire élire des députés] », a déclaré le chef de la formation politique, Éric Duhaime, lors de la conférence de presse tenue aujourd'hui à Saint-Lambert-de-Lauzon pour présenter son candidat, le 15e officiellement en lice pour le PCQ, pour les élections du 3 octobre prochain.

Olivier Dumais, 42 ans, qui avait été élu pour un second mandat de maire l'automne dernier, a expliqué qu'il avait décidé de joindre le PCQ « car c’est le parti qui rejoint le plus mes valeurs. Je crois à la transparence, à la démocratie, à la liberté de choix, à la protection des aînés et des jeunes, à la santé physique et mentale et à la saine gestion du Québec. »

L'actuel député de Beauce-Nord élu sous la bannière de la CAQ, Luc Provençal, serait en réflexion sur son avenir politique et pourrait ne pas solliciter un 2e terme, laissant ainsi plus le champ libre au maire Dumais de remporter la circonscription. « Ce serait peut-être plus facile mais, M. Provençal, c'est quelqu'un pour qui j'ai beaucoup de respect (...) S'il revient ou pas, on verra pour la suite mais c'est certain qu'il y aura beaucoup de travail à faire pour gagner », de dire le candidat.

« Olivier fait partie de cette nouvelle génération de politiciens et d'idées qui connaît bien son monde et s’implique pour les bonnes raisons. Un Beauceron comme on les aime : sincère, tête dure et travaillant », a indiqué M. Duhaime qui rappelle que la région de Chaudière-Appalaches, et en particulier la Beauce, est le « territoire le plus fertile » pour faire élire des partis de centre-droite comme le PCQ, si on observe les résultats obtenus ces dernières décennies, tant sur la scène provinciale que fédérale. Les plus récents sondages donnent entre 14% à 24% des intentions de vote à la formation d'Éric Duhaime.

Le nom de la candidate ou du candidat qui portera les couleurs conservatrices dans Beauce-Sud sera connu à une date ultérieure qui n'a pas encore été fixée, a conclu le chef.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Le mirage du recrutement d'infirmières qualifiées à l'étranger

Après avoir échoué à recruter des centaines de préposés aux bénéficiaires à l’international, le gouvernement de François Legault fait maintenant miroiter la même solution pour répondre à la pénurie d’infirmières. Si le passé est garant de l’avenir, les chances sont minces de voir affluer des milliers de professionnelles pour venir à la rescousse ...

30 janvier 2023

L'économie sera au menu des parlementaires à Ottawa qui reprennent leurs travaux

Les questions économiques seront au cœur des préoccupations des députés fédéraux, lundi, à leur retour à Ottawa pour entamer une nouvelle session parlementaire. Les parlementaires siégeront à la Chambre des communes pour la première session de 2023 après s'être retirés avec leurs partis respectifs pour définir leurs priorités. La semaine ...

29 janvier 2023

Dubé justifie le recours au privé pour des employés d'organismes publics

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a justifié jeudi le recours par des organismes publics à des services médicaux privés pour leurs employés. Il réagissait aux révélations selon lesquelles Hydro-Québec et Investissement Québec payaient pour des téléconsultations en médecine privée, afin d'éviter que leurs employés perdent leur temps à ...