Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

100 M$ annoncé en soutien à l'agriculture

Mesures d'aide en agriculture: l'UPA Chaudière-Appalaches satisfaite

durée 12h00
13 mai 2023
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Mathieu Bouchard-Racine
email
Par Mathieu Bouchard-Racine, Journaliste

L’Union des producteurs agricoles (UPA) de la région de Chaudière-Appalaches accueille positivement la nouvelle mesure visant à appuyer les entreprises agricoles qui vivent difficilement le contexte inflationniste actuel, communiquée aujourd’hui par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne.

Le Président régional de l'UPA dans Chaudière-Appalaches James Allen affirme une position qui va dans le même sens que l'administration générale de l'Union des producteurs agricoles. La concentration des productions laitières, bovines, porcines et ovines dans la région sauront certainement en bénéficier, selon lui.

André Lamontagne a fait l'annonce de nouvelles mesures de soutien en conférence de presse, le jeudi 11 mai dernier. Un montant de 100 M$ a été annoncé, avec une nouvelle garantie de fonds de roulement de 50 000$ sans remboursement de capital et d'intérêts pour les trois premières années.

Parmi d'autres mesures mises en place, un congé de remboursement de capital sera considérer. Il y aura également une remboursement des taux d'intérêt à hauteur de 5 % par année sur trois ans. Un total estimé à 2 000 entreprises agricoles pourront bénéficier de ces nouvelles interventions gouvernementales.

Dans ce sens, il faut souligner que les comptabilités ont été finalisées récemment et plusieurs entreprises ont conclu leur année financière à la négative.

Ces producteurs concernés auront ainsi l'opportunité d'appliquer directement aux nouvelles mesures de l'État québécois, ce qui rend l'intervention du ministère très profitable à court terme. 

Cela dit, Monsieur Allen dit encore espérer des mesures supplémentaires du gouvernement dans les prochains temps. Il a notamment fait référence aux recommandations de l'UPA énumérés par un communiqué.

Pour en ajouter, James Allen s'est dit inquiet sur les impacts néfastes à court termes des problèmes en agriculture dans l'économie. Effectivement, les taux d'intérêts élevés, additionnés avec les revenus à la baisses et les dépenses à la hausses, mènent les démarrages difficiles dans le secteur.

Cette problématique n'est d'autant plus pas profitable pour la population, qui voit de son côté les frais de son panier d'épicerie augmenter avec l'inflation. La région de Chaudière-Appalaches, autant dans le secteur de la production que celui de la consommation, est affecté.

Sur ce, l'Union des producteurs agricoles semble satisfait des mesures annoncées par le ministère. L'organisation souhaite toutefois voir des mesures durables pour assurer davantage l'avenir viable de l'agriculture.

L'UPA provincial aussi satisfait

l'Union des producteurs agricoles (UPA) a réagi positivement à l'initiative. C'est par la voie d'un communiqué de presse que l'UPA général a précisé ses positions. « L’annonce d’aujourd’hui va dans le sens des solutions proposées à la suite des résultats de notre sondage sur les conséquences de l’inflation, de l’augmentation des coûts de production et de la flambée des taux d’intérêt sur la situation financière des fermes québécoises. Ces résultats confirment que l’agriculture est plus impactée que d’autres secteurs par le contexte économique défavorable et que l’horizon s’assombrit pour un nombre grandissant de fermes, plus particulièrement les entreprises en démarrage », a déclaré le président général de l’UPA, Martin Caron.

Les propos de Martin Caron se veulent optimistes, mais sous réserve de voir davantage de soutien suivre. L'aspect de la durabilité des entreprises est effectivement un facteur à tenir compte à long terme.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 mai 2024

Sainte-Marie : Québec accorde près de 8 M$ pour la nouvelle caserne de pompiers

Le député de Beauce-Nord, Luc Provençal, a annoncé, ce lundi 27 mai, une somme de 8 053 500 $ pour la Ville de Sainte-Marie, afin de relocaliser sa caserne de pompiers. L'actuel bâtiment, situé dans une zone inondable, sera reconverti pour les citoyens.  La future caserne sera installée en bordure de la route Saint-Martin, entre le boulevard ...

16 mai 2024

Québec propose de mettre fin au prix plancher de l'essence

Alors qu'il étudiera la possibilité d'abroger l'article 67 de la Loi sur les produits pétroliers, qui fixe un prix plancher pour les essenceries, le gouvernement du Québec n'imposera pas des marges de profit encadrées aux détaillants en établissant un prix plafond. « Ce n'est pas notre rôle », a signifié en conférence de presse aujourd'hui le ...

13 mai 2024

Nouvel exécutif au Bloc Québécois de Beauce

Le comité exécutif du Bloc Québécois de Beauce a tenu son assemblée générale annuelle, samedi 11 mai, à Saint-Joseph-de-Beauce. On a confirmé dans ses fonctions Renaud Fortier, qui assure la présidence, appuyé de Jean-François Major, comme vice-président, Philippe Breton, au poste de trésorier et André Beaupré à titre de secrétaire. Les autres ...